Search
vendredi 22 jan 2021
  • :
  • :

Reflexion

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

La modération est de bon ton. La réflexion est de bon sens. Comme dirait l’autre je « régresse » et j’en suis fier. Depuis plus de trente ans, la France qui se croit au-dessus des autres, passe son temps à se lamenter en donnant des leçons de morale à la terre entière. Les Français sont des nantis ( au sens de la solidarité nationale qui fait que les aides généreuses de l’Etat en font un paradis envié dans le monde entier ). La liberté est un droit précieux, inestimable, redevable des luttes légitimes passées que beaucoup payèrent de leur vie. Mais cette liberté, sans la part des devoirs qu’elle implique, est une voiture lancée à 100 km/h au bord d’une falaise. La voiture France n’a même plus de frein. Lorsque le monde entier arrête de discuter en validant un vaccin certifié par toutes les autorités médicales qui dans une urgence justifiée est administré au plus grand nombre, le pays des « Droits de l’Homme » se la pète en brandissant ses contraintes administratives et systémiques, au nom de la précaution, d’une soi-disant discussion menant au consentement, et donc d’un remake nauséabond des « précieuses ridicules… » On pourrait en rire si ce n’était dramatique. Imaginez une agression, un bombardement, une guerre, et en réponse un État, des autorités, des responsables, qui demanderaient aux citoyens ( seuls ceux qui veulent comme d’habitude…! ) de donner leur avis…

C’est la guerre contre le virus et nous frôlons l’abandon en rase campagne. L’aboutissement d’une décadence en marche est devant nous. La liberté, la vraie, l’estimable, celle qui devrait habiter les consciences jour et nuit, passe nécessairement par des contraintes. Des obligations, du respect, des sacrifices, au nom de cette si belle liberté… Elle se mérite, elle ne va pas de soi, elle demande de l’humanité, une considération de l’autre, une prise en compte de l’inégale répartition des chances face à la santé, et surtout, par dessus tout un État fort qui exige du citoyen ses parts d’obligations… seules garantes de la LIBERTÉ de toutes et de tous.
En bradant les exigences, en permettant le foutoir généralisé gangrené par des administrations désuètes qui n’ont rien à envier à l’URSS des années 60, ce pays, et c’est mon plus grand malheur, tend les bras aux extrêmes de tout bord qui finiront de mettre en pièce une nation en voie de disparition. Et pour cela, croyez-moi… il n’existe pas de vaccin…

JPV




13 réactions sur “Reflexion

  1. jean-paul petit

    Très bien vu, JPV, à cette nuance près que ce sont bien les extrêmes qui nous gouvernent depuis plus de 3 ans. Extrêmes mondialistes sans feux ni lieux, destructeurs conscients et organisés de notre malheureuse nation. A quand le sursaut?

    répondre
    1. jack

      tout à fait d’accord avec vous ,monsieur Petit ,mais je crains que les extrêmes ,libéraux financiers sans foi ni loi, qui sont aux affaires soient » dégagés « par d ‘autres extrêmes peu recommandables…en plus d’un sursaut , on a besoin d’un vrai homme d’état…peut être émergera t il , c est souvent le cas en temps de crise et on peut toujours y croire

      répondre
    2. Ouille.

      Macron ne fait qu’accélérer la chose.
      Tout maintenant doit passer sous les fourches caudines de l’oligarchie technocratique Européenne.
      Pourtant, déjà lors du simulacre démocratique de 2005, 55 % des Français avaient votés contre la mise en place du traité de Maastricht .
      On ne peut certes pas appeler notre régime politique une dictature, mais on ne peut plus vraiment l’appeler une démocratie.

      répondre
  2. Schmit

    Tout est dit, et bien dit…. Entre autre, cette phrase résume bien le problème français…

     » La liberté, la vraie, l’estimable, celle qui devrait habiter les consciences jour et nuit, passe nécessairement par des contraintes. Des obligations, du respect, des sacrifices, au nom de cette si belle liberté »

    Malheureusement, peu de Français vivent leurs libertés de cette façon… Les conséquences, on les vit au quotidien dans tous les domaines et particulièrement en ce moment avec cette crise sanitaire….

    répondre
  3. Olivier Bedel

    Ah d’accord ! Faire comme les britanniques. Elire un homme fort, pour un Etat fort avec une administration efficace. Résultat : 75000 morts. C’est un peu comme aux Etats-Unis avec Dingo : 300 000 morts. Je n’ose même pas évoquer le Brésil, l’Inde ou la Russie…
    Il y a bien un pays qui s’en sort pas trop mal : la Chine. Perso j’aimerais autant pas.
    Tous comptes faits. En France c’est peut-être pas parfait, mais quand on regarde ailleurs, c’est finalement pas si mal.

    répondre
    1. jack

      euh on sera bientôt à « 75000 »décés aussi en france et les usa n ‘ont pas plus de morts que nous (les us c est 5x plus d habitants ,donc 65000(décés) x5= 325000 ce qui correspond à peu près aux chiffres des usa)mais surtout la france est ridiculisée partout dans le monde et ça c’est terrible pour un soi disant grand pays….bientôt les lithuaniens nous donneront la pièce:)

      répondre
      1. Olivier Bedel

        Et quand on sera à 75000… Y seront ptet ben à 90000, les Britanniques (pas seulement les Anglais).
        Quand aux masques… Il serait intéressant de faire un petit tour en arrière pour voir ce que chacun pouvait en dire… Même le professeur Américain Anthony Fauçi a douté.
        D’ailleurs, aujourd’hui, la plupart des masques portés sont périmés (ça coûte cher). Ça donne bonne conscience (c’est un constat, je ne suis pas anti masque). La France ridiculisée, cela reste à Prouver. Au jour d’aujourd’hui elle fait bien mieux que beaucoup d’autres pays. Presque 1000 morts/jour en Allemagne. 400 en France.

        répondre
        1. jack

          même de nombreux macronistes reconnaissent l incapacité de ce gouvernement….voyez cette histoire de vaccins…..on confierait la tâche à des élèves collégiens d un niveau correct qu’ils feraient mieux…..perso je préfèrerais qu’on soit leaders, mais là c est plié depuis longtemps(les allemands ont beaucoup moins de décès que nous depuis mars 2020 ,et, côté vaccin,sont largement devant nous)

          répondre
    2. Ouille.

      Les Anglais ont voulus tenter l’immunité collective. Cela a raté.
      Les chiffres des américains, vu qu’ils sont 5 fois plus nombreux que nous, ne sont pas moins bons que les nôtres.
      De notre coté on peut juste reprocher au gouvernement son manque de réactivité au départ de la crise, ses mensonges sur la question des masques voire des tests , et son irréelle inefficacité sur les débuts de la vaccination.
      Ne pas oublier quand même que le gouvernements doit composer avec un peuple de rebelles, d’apprentis virologues, de complotistes, et d’antivax.
      Pas simple..

      répondre
    3. lamisol

      En 2020, l’espérance de vie des chinois est plus importante que celle des américains et l’écart va se creuser dans les prochaines années.

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.