Search
dimanche 24 jan 2021
  • :
  • :

Vosges : 11 poids lourds bloqués sur la RN57 Le point sur la circulation dans le département

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

Comme annoncé, la neige a fait son retour cette nuit dans une large partie des Vosges. Les conditions de circulation en sont bien évidemment impactées. La prudence est de mise sur les routes. Voici le point sur la circulation dans le département, d’après la Préfecture des Vosges :

Actuellement dans le département :
– Col du Plafon – 2 poids lourds bloqués
– Col Haut Jacques – 5 poids lourds bloqués, les voitures passent avec difficultés
– Col du Bonhomme inaccessible – 1 patrouille de gendarmerie fait faire demi-tour en bas
– RD166 entre Chatenois et Neufchâteau- 2 poids lourds bloqués, circulation sur une voie
– RN57 sens Epinal Remiremont à la Calotine 1 véhicule léger bloqué, chaussée en cours de traitement
– RN57 sens Remiremont Nancy – 3 poids lourds bloqués en attente déneigement et salage
– Col du Ménil entre le Thillot et Cornimont – 1 poids lourds bloqués
– Col Haut du Bois Rambervillers – 3 poids lourds bloqués
– RN57 sens Fougerolles / Remiremont – 8 poids lourds bloqués, DIR-EST avisée, en attente de salage
– A31 – l’axe se dégage progressivement
– Epinal Route de Gérardmer circulation difficile avec de nombreuses interventions du dépanneur qui est lui même en difficulté
– Rue André Vitu – 1 poids lourd en portefeuille
– Remiremont circulation difficile sur RN57 et 66
Opérations de déneigement et d’évacuation des véhicules sont en cours.
Ouverture d’une Cellule Opérationnelle Départementale en Préfecture pour coordonner les services.
Préfecture des Vosges
137662475_2571566796472586_7788637986644642810_o

 




2 réactions sur “Vosges : 11 poids lourds bloqués sur la RN57

  1. jean-paul petit

    Assez sportif il est vrai.
    Je suis rentré d’Alsace en début d’après-midi. Dans le col du Bonhomme, il fallait slalomer entre les poids lourds en patinette façon crabe et les véhicules légers mal chaussés. Un peu aventureux, mais bon, c’est pas le Paris-Dakar.
    Côté Vosges, la maréchaussée fait faire demi-tour aux gros cubes récalcitrants, qui s’exécutent sans broncher (enfin, j’espère).
    Côté Alsace, c’est plus pittoresque. Des panneaux lumineux à la sortie de Kaysersberg indiquent que la route du col est fermée aux véhicules de plus de 3,5 tonnes.
    Qu’à cela ne tienne, une cohorte de gros cubes s’échelonne tout au long de la route. Ca vous fait comprendre ce que signifie l’expression « se faire savonner la planche ». Un joli merdier, ma chère!
    Il faut reconnaître qu’un chauffeur bulgare, turc, moldave ou tchouvache si ça se trouve n’a pas forcément la même lecture de notre code de la route que nos routiers à nous, sans vouloir discriminer, chère âme!
    Bon, j’ai réussi à passer le col du Plafond sans me faire emplafonner, ce qui n’était pas gagné d’avance, et le col de Martimpré itou, malgré les files de camions en arrête. Heureusement que ça ne circulait pas furieusement, vu que la maréchaussée régulait, si j’ose dire, le trafic au niveau du Saut des Cuves.
    Les joyeusetés de l’hiver à Gérardmer et environs, c’est quelque chose! Aucun tourisse ne devrait manquer ça.

    répondre
  2. Ouille.

    Avec ces conditions, tous les poids lourds en transit devraient être interdits de cols Vosgiens et envoyés sur le tunnel de St Marie aux mines.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.