Search
jeudi 13 mai 2021
  • :
  • :

BD – Moto : qui se cache derrière l’affiche du Festival ? Philippe Gürel : une vieille connaissance pour l’Aigle Stéphane Contal

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print
L'illustrateur Philippe Gürel (au second plan) est venu rendre visite à Stéphane Contal lors de son passage dans a région.

L’illustrateur Philippe Gürel (debout) est venu rendre visite à Stéphane Contal lors de son passage dans la région.

 Pour cette nouvelle et inédite édition du Festival BD-Moto organisée en juin prochain à Xonrupt-Longemer, Stéphane Contal a fait appel à l’illustrateur Philippe Gürel qu’il a contribué à lancer au siècle dernier.

En effet, c’était il y a 20 ans, Philippe Gürel croisait pour la première fois celui que l’on appelle l’Aigle au salon Moto Légende de Vincennes où il  participait au concours « Dessine-moi une moto ». Excellente idée puisqu’il se fit remarquer en remportant le premier prix, prouesse qu’il rééditait l’année suivante. Comme qui dirait, c’est bon pour le moral et cela conforte Philippe à poursuivre dans l’illustration.

10 ans plus tard, en 2011, Stéphane Contal l’invite au BD-Moto de Saint Dié où Philippe a la chance et le plaisir de rencontrer le maître Frank Margerin, dont il est fan, lui qui est passionné de BD et de moto. « Stéphane m’a un peu mis le pied à l’étrier finalement » explique Philippe qui lie l’utile à l’agréable et travaille notamment pour Bayard Presse pendant un peu moins de 10 ans, illustre des magazines moto comme Box’R Mag ou Desmo Mag, participent à plusieurs projets dont Miss Harley pour lequel il rejoint Mickaël Roux et Arnaud Poitevin. Il prend également le temps de sortir deux albums en auto-édition, l’un consacré aux Flats-Twins et l’autre aux Américaines.

bd moto affiche 2021 13Béhémiste (ou Bmiste, enfin bref, vous voyez quoi !), il prend également temps de rouler avec sa R100 ST ou sa Kawa Z 1100 A1, deux motos des années 80, époque qui semble lui être chère… Pour l’affiche du festival qui aura lieu les 26 et 27 juin 2021, il a repris le personnage de Miss Harley et la moto de l’Aigle avec quelques BD dans les sacoches, le tout avec le lac de Longemer en toile de fond, le légendaire Lucien sur un Pédal’o, le Motel Motard ou encore un rat de Ptiluc qui passait par là. En villégiature dans le coin avec sa petit famille, c’était l’occasion rêvée pour le dessinateur et passer dire un petit bonjour à son pote Stéphane entre un détour à Strasbourg et une balade en montagne.

Au printemps prochain, il sera possible de le rencontrer avec Margerin et les autres illustrateurs qui seront présents au festival : vous pouvez déjà mettre une croix à votre agenda ! En attendant, procurez-vous les tomes de Miss Harley, ça vous fera patienter jusque là.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.