Search
dimanche 16 mai 2021
  • :
  • :

Le chemin de l’insouciance de Florent Defay Le gérômois a terminé un long métrage consacré à un périple personnel. Un film bientôt dans les salles de cinéma

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

On a l’habitude de dire que l’aventure commence au coin de la rue…certes. Visiblement ce n’est pas le cas de tout le monde, le gérômois Florent Defay parcoure aujourd’hui la planète caméra au poing. Nous avions déjà évoqué dans nos colonnes le long chemin initiatique du vosgien : https://gerardmerinfo.fr/2017/03/florent-defay-gars-a-talent/ depuis le trentenaire à pris de l’altitude, de la latitude pour maintenant proposer au grand public un film intitulé « Wanderlust », en français dans le texte « esprit d’aventure ». Wanderlust, Le chemin de l’insouciance est un long métrage qui se focalise sur la quête spirituelle d’un adulte, en l’occurrence Florent Defay qui décide de suivre son rêve de gosse, celui de devenir un véritable aventurier.

Les première images dévoilées dans la bande annonce sont à couper le souffle et nous renvoient à nos propres rêves, à notre culture personnel.  Avec un peu d’imagination on côtoie Jérémiah Johnson, Lawrence d’Arabie, Le Capitaine Troy ou Weedon Scott dans Croc Blanc. Il y a du Jack London dans l’écriture cinématographique de Florent Defay sur une musique originale composée par Romain Paillot & Jean-Philippe Serres.(écouter en fin d’article un extrait philharmonique)

Reste maintenant à connaître la date de sortie du film en salle ? La crise sanitaire bouleverse les habitudes et nous prive pour ‘instant du meilleur.

Résumé selon la page Facebook de Florent :

Wanderlust F. DefayWanderlust, Le chemin de l’insouciance est un long métrage qui se focalise sur la quête spirituelle d’un adulte qui décide de suivre son rêve de gosse, celui de devenir un véritable aventurier.
Durant 3 années, Florent nous emmène aux confins de notre monde et évoque ce sentiment de liberté qui l’envahit au contact de cette nature sauvage. À la croisée entre essai philosophique et film d’aventure, le film porte un regard sur l’actualité de notre monde un peu fou qui rêve d’abondance généralisée.
Un film de Florent DefayProduit par
Productions Arborescence & The world face
Musique originale : Romain Paillot & Jean-Philippe Serres



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.