Search
vendredi 30 juil 2021
  • :
  • :

Un label « Accueil Vélo » pour les offices de tourisme de Vagney, Saulxures et Cornimont

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

93Ce mercredi matin, le vice-président du Département en charge de la mobilité, Simon Leclerc, s’est rendu à l’Office du Tourisme de Vagney pour remettre le label « Accueil Vélo » aux représentants des bureaux Hautes-Vosges Tourisme de Vagney, Saulxures-sur-Moselotte et Cornimont.

Les maires des trois communes concernées ont fait le déplacement pour cette remise de label : Didier Houot, maire de Vagney, Hervé Vaxelaire, maire de Saulxures sur Moselotte et Marie-Joseph Clément, maire de Cornimont. Stessy Speissmann, président Hautes-Vosges Tourisme et par ailleurs maire de Gérardmer, était également présent, ainsi que Brunot Poizat, directeur Hautes-Vosges Tourisme, Béatrice Mangel, conseillère en séjour à Vagney et Cyril Chaillard, conseiller en séjour, notamment à Cornimont, et animateur numérique. Tous sont d’accord pour constater l’importance du cyclisme dans le présent et surtout dans l’avenir du département. « Le développement du vélo est incontestable sur notre territoire », affirme Stessy Speissmann. Et notamment les vélos électriques, qui permettent de « gommer » les reliefs.

Le cyclisme est « un fort vecteur de développement touristique », selon Simon Leclerc. Le département des Vosges dispose de près de 200 kilomètres de vélo-routes et voies vertes et plus de 3500 kilomètres de circuits VTT. Une application propose des boucles cyclosportives et des parcours loisirs (Bike.vosges). D’après le Conseil départemental, les différentes études menées sur les retombées économiques d’une politique cyclable ambitieuse démontrent que les actions mises en place sont suivies d’effet immédiats et de retombées à court terme. Le tourisme « cyclo » concerne des personnes extérieures au département, mais aussi des Vosgiens, qui, des quatre coin du territoire « migrent vers les Hautes Vosges » pour passer du bon temps.

Le Conseil départemental pilote et évaluateur la marque nationale « Accueil Vélo » pour le département des Vosges, autorisant ainsi pour une durée de 3 ans les prestataires volontaires et remplissant les conditions, à utiliser la marque. Il s’agit d’un label national, permettant d’identifier les prestataires (hébergeurs, sites de visites ou de loisirs, loueurs/réparateurs de vélo, offices de tourisme) proposant des services adaptés à la pratique du tourisme à vélo, et situés à moins de 5 km d’un itinéraire cyclable balisé. Existant depuis 2012, ce label est en plein essor. Le Département offre à chaque établissement labellisé un kit de réparation, qui sera mis à disposition des cyclistes, ainsi que les frais d’adhésion au label (200 € pour 3 ans).

Un établissement « Accueil Vélo » c’est la garantie pour le touriste à vélo de : se trouver à moins de 5km d’un itinéraire cyclable, disposer d’équipements adaptés : abri à vélos sécurisé, kit de réparation, bénéficier d’un accueil attentionné : informations et conseils utiles (circuits, météo, …), disposer de services adaptés aux cyclistes : transfert de bagages, lavage et séchage du linge, location de vélos et accessoires, lavage des vélos.

Pour obtenir la labellisation, chaque établissement candidat doit formuler une demande écrite par courriel) au Conseil Départemental des Vosges (Armelle Barbière, Chargée de mission au service Tourisme – abarbiere@vosges.fr). Une visite de contrôle sera ensuite réalisée par l’organisme évaluateur, afin de vérifier que l’établissement candidat respecte les critères du référentiel de qualité « Accueil Vélo » de sa catégorie. Si les critères du référentiel Accueil Vélo sont respectés, l’organisme évaluateur autorise, pour 3 ans, l’établissement candidat à utiliser la marque Accueil Vélo.




9 réactions sur “Un label « Accueil Vélo » pour les offices de tourisme de Vagney, Saulxures et Cornimont

  1. Demangeon

    Non,je n’y crois pas!!! Gerardmer, M. Le Maire, avant de parler de points d’accueil,ne pourrait on pas parler des pistes cyclables? La dangerosité est telle, aucune décision prise,après consultation de cabinets experts.

    répondre
    1. à ke kuku c'est joni.

      Le cabinet d’expertise est aux politiques ce que le lampadaire est à l’ivrogne.
       » Elle le soutient plus qu’elle ne l’éclaire  ».

      répondre
  2. Robert

    EN PREMIER: assurer la sécurité des cyclistes ( bandes cyclables larges, voies vertes , itinéraires )
    Écouter et prendre en compte les nombreuses remarques faites des utilisateurs, qui sont également de bons experts !!
    VOIES VERTES à copier:
    * Vagney
    * Cornimont
    * Remiremont
    * Anould et autres …
    EN DEUXIÈME: Accueil

    répondre
  3. ROBERT

    Pistes cyclables pour traverser Gérardmer à vélo.
    Un aménagement pourrait être réalisé en utilisant les larges trottoirs du Bd d’Alsace sur une longueur de 1000 m (place des Déportés, la Croisette) ,sans oublier les piétons peu nombreux qui auraient leur place également..
    La gare routière située sur le boulevard d’Alsace est insuffisante en nombre de places pendant la période scolaire vu le nombre important de bus. Ils utilisent la chaussée au moment du chargement avec ouverture des soutes à bagages coté route. La sécurité des passagers est à revoir !
    La gare routière aurait un bel emplacement sur l’aire des campings -cars et ferait place à une piste cyclable.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.