Search
jeudi 13 mai 2021
  • :
  • :

Vosges : l’ouverture des commerces autorisée les dimanches 21 et 28 février

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

place Albert Ferry

Communiqué de la Préfecture des Vosges 

En raison des difficultés économiques rencontrées par les commerçants suite à la crise sanitaire de la Covid-19, les soldes d’hiver, qui devaient initialement s’achever le mardi 16 février, sont repoussés de 2 semaines et s’achèveront donc le 2 mars 2021.

C’est pourquoi, Yves Séguy, préfet des Vosges, a décidé d’autoriser l’ouverture des commerces les dimanches 21 et 28 février prochains. Ces autorisations d’ouverture exceptionnelle contribuent à la relance économique et viennent en complément des mesures déjà existantes pour soutenir ce secteur d’activité lourdement impacté par la crise sanitaire.

Elles visent également à faciliter l’organisation des déplacements des vosgiens afin qu’ils puissent effectuer leurs achats pendant les heures autorisées. Rappelons l’importance de respecter strictement les mesures barrières et a fortiori dans les espaces clos et fréquentés : distanciation physique, port du masque notamment. Dans les Vosges, des mesures supplémentaires ont été prises afin de renforcer le protocole applicable dans les commerces: passage obligatoire des mains au gel hydroalcoolique, jauge maximum de 400 personnes dans les établissements de plus de 400m2, instauration d’un sens de circulation.

Communiqué de la Préfecture des Vosges 




9 réactions sur “Vosges : l’ouverture des commerces autorisée les dimanches 21 et 28 février

  1. Fressy

    Et bien ça va être un sacré chantier avec l’arrivée de ces touristes en ville, qui se retrouvent ds les magasins et passent à côté du gel hydroalcoolique distanciation inconnue oups ! Masques je mets j’en mets pas ! Où on les retrouve sur le parking d inter marché ou autres (les poubelles on ne connait pas) Aucune discipline. On verra ce que cela donnera à la rentrée du 9 mars.

    répondre
    1. Houlà.

      Si ça peut rassurer les diseurs de bonne aventure, nous avons connus une très forte affluence cet été et lors des fêtes de fin d’année, et les chiffres de contaminations n’ont pour autant pas explosés dans les Vosges.

      répondre
      1. EMBT

        Comme partout ailleurs Houlà. Cela n’empêche que le respect des gestes barrières doit se faire partout. Et si vous n’êtes pas d’accord vous ne sortez pas. Un peu de patience et de solidarité dans ce monde déjà plein de violence .Que ce soit un masque, un mégot de cigarette ,un papier d’emballage c’est dans une poubelle que cela se met, covid ou pas. Le respect de la propreté et des règles cela s’apprend dés le plus jeune âge par les parents et les enseignants.

        répondre
        1. Houlà.

          La propreté c’est un sujet, le covid en est un autre.

          Mais on ne peut pas dire que les parkings et l’espace public géromois sont jonchés de masques et autres détritus ni que nos visiteurs en général outrepassent le respect des gestes barrières.

          répondre
          1. Marre de ceux qui ne voient rien!

            Vous verrez ce Week-end comme la ville sera propre après le passage de tous ces touristes. Je ne suis pas à Gérardmer mais derrière chez moi limite propriété, limite forêt il y en a déjà qui sont venus chier. Excusez -moi.
            La forêt est là ,mais c’est déjà trop loin. Marre.

    2. ester

      Faites comme moi, les courses à l’ouverture des magasins et vous ne verrez personne : le doryphore ça n »émerge jamais avant 10 heures du matin.

      répondre
      1. jean-paul petit

        Je vois bien l’idée, cependant le doryphore n’émerge guère en cette saison.
        Il y a hélas une grande variété d’insectes qui se répandent en toutes saisons dans nos villes et nos campagnes. Vous auriez pu dire: cafard, charançon, frelon, morpion, punaise, blatte, cancrelat , cloporte…Ce dernier n’étant pas un insecte, mais un crustacé.
        Si malfaisantes que nous apparaissent ces créatures, elles doivent bien avoir leur utilité, pour quelque chose ou pour quelqu’un. Il faudrait demander à un entomologiste.

        répondre
    3. Eberlué!!!!!!

      Y a t’il eu des contrôles du couvre-feu à 18 heures à Gérardmer ou dans les environs immédiats ? J’en doute au vu de ce que j’ai aperçu de chez moi bien après l’heure dite couvre-feu. Alors je pense que pour le reste cela a du être la même chose.
      La covid a encore une longue vie devant elle.

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.