Search
jeudi 15 avr 2021
  • :
  • :

Conseil municipal : approbation des comptes houleuse sur fond de « mal-gouvernance » L'opposition s'abstient, invoquant entre autre un manque d'information

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

conseil municipal

Séance houleuse pour ce conseil municipal qui s’est achevé à 20 h 00 (pour une séance de 4 heures donc, et que nous aborderons à nouveau à travers plusieurs articles) avec un départ sur les chapeaux de roues pour les deux premiers points à l’ordre du jour, à savoir l’approbation des comptes administratifs et des comptes de gestion de l’exercice 2020 (arrêtés au 31 décembre  de l’année) où l’opposition a rapidement sorti les griffes, anticipant de fait la dernière question diverse.

Le groupe Gérardmer Notre Perle a en effet rapidement fait savoir qu’il s’abstiendrait sur l’ensemble des votes concernant ces deux premiers points à l’ordre du jour, déplorant notamment « qu’il n’y ait pas eu de réunion préalable en commission pour nous présenter les comptes » explique André Jacquelin. Et d’ajouter : « Nous nous trouvons pour le moins démunis face à cette présentation, il manque des choses, des explications sur ce que nous avons reçu, il manque les diagrammes (les fameux camemberts – NDLR) que vous nous présentez aujourd’hui. Dans ce que vous nous avez fournis  il n’y avait que les têtes de chapitre, cela manque de clarté.  Par ailleurs, nous aimerions être plus associés aux démarches. Nous sommes très déçus de ce fonctionnement« .

Des propos que prolonge Adeline Dietsch : « Il y a des détails que vous nous expliquez qu’aujourd’hui,  pourquoi vous ne les avez vous pas envoyés plus tôt ? » Pour l’adjoint aux finances Olivier Odille, chargé de présenter ces comptes, il s’agit notamment « d’une temporalité que je ne maîtrise pas » marquée entre autre par la crise sanitaire et les annonces tardives du Gouvernement (sur les aides octroyées remontées mécaniques par exemple – décret datant du 24 Mars) ajoutant également que l’objectif de l’approbation « est dans un premier temps de présenter, et non pas de commenter en détail. » C’est pourtant bien le détail qui semblait intéresser l’opposition, aussi bien Gérardmer Solidaire (qui s’est également abstenu sur les votes d’approbation des comptes administratifs) que Gérardmer Notre Perle. André Jacquelin, a pointé du doigt le fait que « une seule réunion d’exploitation de la régie ski depuis juin, étant donnée la situation, c’est trop peu ! » « L’exécutif travaille et je vous rappelle que vous y étiez à cette réunion » rétorquera l’adjoint aux finances.

Pour sa part, Bernard Caël s’attardera, entre autre, sur le cas du casino de Gérardmer :  « Avec ces chiffres, on s’aperçoit que le casino a fait une super année,  c’est une excellente nouvelle pour eux et pour la commune, on s’en réjouit, bien sûr, mais que fait-on, on leur octroie une aide. Aide octroyée alors que nous n’avions pas ces chiffres » interrogeant ainsi la pertinence de cette aide et de l’avoir voté sans certains éléments nécessaires pour peser la décision. Clairement, les deux groupes d’opposition ne sont pas satisfaits de la communication sur les dossiers brûlants : « Vous nous tenez à l’écart. (..) Et il ne s’agit pas d’états d’âme de ma part » précisera André Jacquelin un peu (beaucoup !) plus tard, lors de l’ultime question diverse de la séance. Question portant sur « un certain nombre d’interrogations sur le fonctionnement du conseil municipal, caractérisé, selon nous, par une sorte de mal-gouvernance dommageable à la qualité du travail des élus. » « Un manque de transparence » pour l’opposition, là où le maire concède un éventuel « manque d’information » tout en précisant « qu’il y a des commissions qui se réunissent, je ne fais pas partie de toutes ces commissions et donc moi-même je ne suis pas au courant de tout dans l’instant ! »

Si nous nous attachons aux chiffres, pour conclure, puisqu’il s’agissait bien de l’approbation des comptes, on retiendra, pour les plus significatifs : un excédent de 2 228 825 € concernant le compte de fonctionnement général de Ville dans lequel on retrouve entre autre un déficit de 583 559 € pour la gestion de Gérardmer Ski. l’opposition ajoutera un solde négatif 3 857 000 € (chiffre arrondi) et une dette en hausse, s’élevant à 44 millions d’€. Fatalement en hausse ajoutera l’adjoint aux finances, considérant une année 2020 marquée par la crise sanitaire. Et Olivier Odille de refermer cette page : « Il va falloir être inventif, trouver de nouvelles recettes pour essayer tout de même de rééquilibrer les comptes malgré une mauvaise conjoncture. (…) Sachant que la nouvelle Communauté de Communes qui se profile à l’horizon de la fin de l’année 2021 sera sans doute plus favorable aux finances de la commune ainsi qu’aux services rendus à la population locale. »

 




Une réaction sur “Conseil municipal : approbation des comptes houleuse sur fond de « mal-gouvernance »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.