Search
lundi 19 avr 2021
  • :
  • :

Les dernières heures de l’étang de Belbriette Les travaux de vidange auront lieu entre le 15 avril et le 31 mai prochain

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

L'étang aujourd'huiC’est acté depuis l’automne dernier, l’étang de Belbriette va passé de vie à trépas dans quelques heures, dans quelques jours pour redonner progressivement liberté au ruisseau de la vallée xonrupèenne  avec la création de miroirs d’eau en lieu et place de la retenue créée il y a environ un siècle afin d’alimenter un haut fer. Voir notre dernier article sur le sujet https://gerardmerinfo.fr/2020/10/belbriette-retrouve-lit-initial/

Beaucoup de larmes seront sans doute versées sur la dépouille de l’étang. Certes, l’objectif de l’ONF propriétaire des lieux est de redonner à  l’endroit son tracé initial et laisser place à la nature, mais pour une fois que la main de l’homme avait construit un site en symbiose avec l’environnement,  on peut regretter la disparition du centenaire pour des raisons budgétaires : car il s’agit bien de cela. L’étang va donc s’effacer progressivement des cartes d’état major, quitter définitivement les dépliants touristiques et cesser de faire battre les cœurs. « Car l’on sait que l’amour ignore toujours sa propre profondeur jusqu’au jour des adieux. » Khalil Gibran

—————————————————————————————————-

Les travaux de vidange de l’étang  auront lieu entre le 15 avril et le 31 mai.

A cette occasion, la route forestière sera fermée du lundi 5 avril au vendredi 28 mai 2021.




9 réactions sur “Les dernières heures de l’étang de Belbriette

  1. jean-paul petit

    C’est un site bucolique parmi les plus beaux des Hautes Vosges qui va donc disparaître.
    Faut-il tuer l’âme d’un terroir humanisé pour satisfaire des oukases écologistes passablement obscurantistes?
    Et si cet étang rayé de la carte ne l’est que pour des raisons financières, comme l’affirme l’auteur de ce texte, c’est encore plus misérable.

    répondre
  2. étonné

    Alors, vite , il faut prévenir le Général Humbert à La Bresse , le défenseur de l’ humanité , pour sauver cet endroit que j’ apprécie particulièrement été comme hiver.

    répondre
  3. christian

    pour ma part, voisin et amoureux de Belbriette, je n’ai jamais trouvé de vrai charme à l’étang. Sans doute celui ci n’accueillait pas assez de vie. Espérons que la nouvelle (ancienne) configuration rendra l’endroit (tourbière, forêt, ruines, ruisseaux et sentiers) encore plus troublant, mystérieux et envoutant.

    répondre
  4. lamisol

    J’ai un doute que ce site soit la propriété de l’ONF.
    Peut-être que l’ONF en a juste l’entretien et la préservation ?
    Si l’ONF veut revenir un siècle en arrière, (pourquoi pas 2 ou 3….) l’ONF peut aussi supprimer les plantations de résineux en amont de la retenue d’eau.

    répondre
  5. michel marchal

    du rêve ……..à la réalité c’est l’expansion du scolyte…
    point commun??
    la gestion des forêts…
    par qui déjà??

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.