Search
lundi 27 sept 2021
  • :
  • :

La Fête des Jonquilles une nouvelle fois reportée à 2023 La pandémie de Covid-19 n'en finit plus

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

Bowser fete des jonquilles

 

La 50ème édition de la Fête des Jonquilles qui devait initialement se dérouler en avril prochain, puis reportée à 2022 est une nouvelle fois annulée pour une reprogrammation au printemps 2023. La sagesse l’emporte,  les organisateurs doivent faire face à trop d’incertitudes,  le corso fleuri se prépare quasiment un an à l’avance. Qu’en sera-t-il raisonnablement dans 6 mois ? Autant de questions sans réponses définitives à ce jour. Personne en effet ne peut évaluer la situation liée à la Covid-19 l’automne prochain et c’est La mort dans l’âme  que la présidente de la société des Fêtes Nicole Curtit s’est ainsi exprimée dans un communiqué au nom du comité de la SDF.

Communiqué  :

En raison de toutes les incertitudes dues aux conditions sanitaires actuelles, le comité de la Société des Fêtes de Gérardmer a voté, à l’unanimité, le report de la 50ème Fête des Jonquilles en 2023.

A regret mais avec raison, il a été, également, décidé de privilégier le rythme bisannuel de cette manifestation afin de ne pas pénaliser d’autres manifestations géromoises, également reportées en 2022.

La 50ème Fête des Jonquilles doit être un évènement réalisé à la hauteur de sa réputation et ne saurait être une fête au « rabais » due aux contraintes sanitaires nationales et internationales qui ne nous donnent pas ou peu de visibilité sur les mois à venir.

Nous restons très motivés et prêts à tout mettre en œuvre pour, en avril 2023, offrir une 50ème fête des jonquilles fastueuse et mémorable.

Nous savons pouvoir compter sur le soutien de nos partenaires, la mobilisation des constructeurs et des écoles pour montrer que la Fête des Jonquilles est un évènement dont la réalisation et la réputation sauront faire face aux difficultés actuelles.

NICOLE CURTIT

Présidente




11 réactions sur “La Fête des Jonquilles une nouvelle fois reportée à 2023

  1. marchal agnès

    C’est plus prudent Nicole et toute l’équipe. Décision sage et réaliste. 2022 risque d’être encore une année perturbée, mieux vaut prévoir 2023, la fête n’en sera que plus réussie.

    répondre
  2. Alain Clair

    Très bien, mais avec quelles fleurs espérez-vous pouvoir décorer les chars dans 2 ans avec le rythme effréné des constructions dans toute la vallée….!
    Bientôt plus aucun espace ouvert à Gérardmer et environs et la jonquille est bien évidemment menacée. La vallée des lacs devient la vallée des chalets et perd ses « atouts nature ».
    Les vaches en plastique ont remplacé les troupeaux, quelle tristesse!

    répondre
    1. jean-paul petit

      Voilà une bonne idée: puisque les « chalets » remplacent les jonquilles, il n’y a qu’à remplacer la fête des jonquilles par la fête des « chalets ».
      Cela ne présente que des avantages:
      Pas de jonquilles à cueillir
      Pas d’écoliers et de bénévoles à mobiliser
      Pas de mobilisation logistique pour la commune
      Bénéfice de l’expérience de la « fête », façon Corinne Masiero, pour les occupants des « chalets ».
      Possibilité de créer un atelier de moulage pour des vaches en plastique grandeur nature, ou des corinne masiero en plastique état de nature, disséminées tout au long du parcours.
      Dans cette belle fête très esthétique, on s’abstiendrait de faire défiler un quelconque char de la reine. Faut pas mélanger les genres. D’ailleurs, les reines, c’est réac, c’est ringard, ça n’intéresse que les phallocrates, c’est d’un autre âge.
      C’est vrai, quoi, il faut vivre avec son époque.

      répondre
      1. lamisol

        Alternons la fête des jonquilles avec la fête des narcisses.
        Remplaçons la reine des jonquilles par un beau Narcisse (Pléonasme).
        Et vu que Narcisse attirait aussi bien les femmes que les hommes, la parité serait respectée.
        Bon, je plaisante….

        répondre
        1. jean-paul petit

          Excellente suggestion. Mais si Narcisse passe son temps à se mirer dans l’eau du lac, c’est pas demain la veille qu’il entendra la voix d’Echo.
          Et voilà pourquoi la prochaine fête des jonquilles est bien plus loin qu’à l’horizon.

          répondre
  3. Fressy

    Les jonquilles disparaissent c’est sûr ! Promenez vous a la Trinité que de nouveaux chalets dans ce si joli quartier !!! et bientôt un nouveau chalet face à l’ancienne ferme et un autre derrière la chapelle .Mais où va t’on ? Donc non plus de jonquilles de ce côté. Alors en 2023 avec quoi seront décorés les chars ?

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.