Search
vendredi 30 juil 2021
  • :
  • :

Vosges : les défilés du Père-Cent « ne pourront être tolérés cette année », annonce la Préfecture « Les forces de l’ordre seront sur le terrain pour veiller à la bonne application de cette interdiction »

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

C’est une tradition lycéenne française bien ancrée. Cent jours avant le baccalauréat, des centaines de lycées en classe de terminale, futurs bacheliers, se déguisent et défilent dans les établissements de classe en classe, dans la cours, et dans les rues. A l’approche de la date, la Préfecture a décidé de se montrer inflexible sur l’interdiction de ce type de festivités.

« Cet événement, bien que toléré chaque année n’est jamais autorisé dans la mesure où il est propre à induire des troubles à l’ordre public tant dans les rues qu’aux abords des établissements scolaires. », affirme la Préfecture dans un communiqué. « La situation sanitaire actuelle renforce cette année le caractère dangereux de cet événement. Il convient en effet plus que jamais, de rester extrêmement vigilant par rapport à la diffusion du virus et notamment au regard des variants bien présents désormais dans les Vosges. Le « Père-Cent » qui induit une concentration de lycéens favorise la circulation du virus ».

« Il est donc du devoir des parents de préserver leurs enfants des risques auxquels ils s’exposeraient en pareille circonstance, et de s’assurer de leur non-participation à de tels défilés »

Les lycéens vont donc se voir priver de cette tradition. « Ces défilés ne permettent pas de surcroît de garantir l’application des gestes barrières », explique la Préfecture. « C’est pourquoi, conformément aux directives du Recteur d’Académie l’interdisant formellement, les défilés du « Père-Cent » ne pourront être tolérés cette année. Les forces de l’ordre seront sur le terrain pour veiller à la bonne application de cette interdiction et pour verbaliser le cas échéant les lycéens contrevenants ». Les élèves qui défileraient pourraient se voir infliger une amende de 4ème classe d’un montant de 135 euros.




6 réactions sur “Vosges : les défilés du Père-Cent « ne pourront être tolérés cette année », annonce la Préfecture

  1. à ke kuku c'est joni.

    Ces trous du c… sont parfaitement dans l’état d’esprit Français.
    D’autant que vu leur âge ils savent ne pas risquer grand chose face à ce virus. Sauf ramener la bébête dans le cercle familial, contaminer leurs proches, exposer les soignants, et retarder un peu plus la reprise de l’économie.

    répondre
  2. Jean PEUPLUS

    INCROYABLE 1 an plus tard, 3 confinements, des centaines de décisions et autant de contradictions pour quel résultat ?une situation sanitaire identique !!!
    Un désastre économique !!!
    Un mal-être général !!!
    Notre jeunesse me semble beaucoup plus lucide que certains seniors. Plus que le Covid, ce qui vous guette ressemble davantage à Alzheimer. Oublier voir renier sa propre jeunesse en sont les premiers symptômes …
    Enfin de toute façon, ils peuvent sécher les cours car le lycée Malraux est fermé suite au variant. Donc en résumé :
    quand t’es lycéen, pour ton bien et celui d’autrui :
    Ne sors pas avec tes potes dehors, ne vas pas à l’école, ne reste pas chez toi en famille
    Quel programme hummm !

    répondre
  3. à ke kuku c'est joni.

    Vu les tombereaux de faux billets qui sont déversés sur le pays pour essayer de le maintenir à flot, on est loin pour l’instant de la catastrophe économique que vous citez.
    Et ces gentils ados qui bravent le Covid, tout en sachant qu’ils ne risquent personnellement rien, quitte à mettre un peu plus les seniors en danger et les soignants à genoux ,ne se rendent pas compte que ce sont eux qui plus tard devront payer la note.
    Et plus ils font les c…, plus celle ci sera salée.
    Quand au mal être général, adressez vous à nos amis chinois.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.