Search
mercredi 12 mai 2021
  • :
  • :

Centre aquatique, chemin de la Creuse et jacuzzi au menu des questions diverses

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

Plusieurs questions diverses pour conclure ce conseil municipal dédié au vote du budget primitif avec  tout d’abord un retour de Gérardmer Notre Perle sur la pétition qui a circulé aux Xettes pour protester contre les nuisances engendrées par la multiplication des jacuzzis et spas d’extérieur. « Nous vous avions dès juillet 2020 alerté sur les risques et nuisances liés à l’usage non privé et extérieur des jacuzzis, piscines et autres spas et sur les précautions environnementales et sanitaires à prendre pour encadrer leur exploitation » explique Vanessa Maury, invitant le maire de Gérardmer à réagir sur cette question.

La piste d’agir via le PLU a été évoquée par un lecteur, elle mérite sans doute d’être explorée. En attendant, Stessy Speissmann a précisé que l’élaboration d’une charte écocitoyenne était en cours afin de sensibiliser les propriétaires. « Pour aller plus loin, au niveau des textes de loi, interdire totalement, cela risque d’être compliqué. Mais il semblerait qu’il soit possible d’imposer des horaires d’utilisation. Je vais prochainement échanger avec le Préfet sur ce sujet. (…) Concernant l’eau, un arrêté préfectoral avait permis, l’été dernier, l’interdiction du remplissage des bassins. Nous ferons de même cet été si la situation (de sécheresse – NDLR) le nécessite ».

Le Groupe Gérardmer Notre Perle souhaitait également avoir un point sur l’état d’avancement des travaux de la piscine, la date envisagée de son inauguration et l’éventuel surcoût lié à l’allongement des délais d’achèvement et aux impondérables liés à ce chantier ? Le premier magistrat a rappelé que 23 sociétés travaillaient sur ce chantier d’un montant initial de 10 563 000 €. Chantier qui a fait face à de nombreux imprévus que nous ne détaillerons pas ici mais qui sont généralement monnaie courante pour ce type de projet. Aujourd’hui, le montant du CABE (Centre Aquatique de Bien-Etre s’élève à environ 11 000 000 €, soit une augmentation de 438 000 € ou 4,15 %. « Ce qui est faible pour un chantier de cette envergure » a commenté Stessy Speissmann. Des visites de chantier en petits groupes pour les élus devraient être prochainement programmées pour constater l’avancement des travaux.

Troisième question portant sur le chemin de la Creuse mis provisoirement en sens unique pour une période de test qui se prolongera jusqu’à cet été. Le choix du sens a ses détracteurs et ses promoteurs (pétitions à l’appui des deux côtés !) et au terme de cette période expérimentale, il faudra faire un choix définitif sur le sens unique de circulation qui sera retenu. La bonne nouvelle étant qu’une partie de la chaussée sera libérée pour devenir une voie dédiée aux cycles et aux piétons.

Enfin, le maire a été interpelé sur la mise en place future d’un conseil des seniors, l’opposition regrettant que la création dudit conseil « n’ait été abordée ni au sein du Conseil d’administration du CCAS, ni dans les instances du Conseil municipal avec une commission sociale qui n’a jamais été réunie depuis le début du mandat. » « Cela fait partie des dossiers qui vont vite » rétorquera le premier magistrat. Un dossier lié à la fameuse démocratie participative que la municipalité souhaite développer, et un projet qui n’est pas en lien avec le CCAS, mais bien avec le service des affaires sociales de la Commune. Pour André Jacquelin, il s’agit là d’une initiative purement démagogique qualifiée de « comité Théodule » par l’élu de Gérardmer notre Perle. Nous vous laissons juger de la pertinence de ce comité, que vous soyez seniors ou non !




Une réaction sur “Centre aquatique, chemin de la Creuse et jacuzzi au menu des questions diverses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.