Search
jeudi 15 avr 2021
  • :
  • :

C’est la goutte d’eau qui fait déborder le Spa Le coup de gueule et l’appel à l’aide d’un collectif d’habitants du coteau des Xettes

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

Xettes hiver

« La liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres. » Une notion républicaine de base que tient notamment à rappeler un collectif constitué d’habitants du coteau des Xettes excédés par la multiplication des constructions et surtout des bains extérieurs sur ce secteur de la ville, avec tout ce que cela peut entraîner de nuisances. « Ce genre de structures est loué uniquement à des groupes de fêtards excessifs, trop nombreux, qui ne sont là que pour s’alcooliser et qui insultent, voire menacent les autochtones en cas de remarques sur les nuisances subies » précisent certains membres du collectif soutenu entre autre par Michel Marchal, Patrick Bourgon, Charlotte Kondolff et le Dr. René Thiel.

Des nuisances qui constituent bien le fond du problème avec des conséquences qui, pour le collectif, laissent présager le pire : « Conflit avec la population locale, intimidation de la part des locataires et de certains propriétaires de ces structures, risque potentiel d’en venir aux mains, risque qui est déjà très proche… D’où notre demande groupée de suppression des installations balnéaires extérieures qui peuvent très bien se trouver entre 4 murs et ainsi ne pas gêner les habitants. Nous demandons également la responsabilisation totale des propriétaires et nous rappelons que le maire est Officier de Police Judiciaire (OPJ) de sa commune, il est par conséquent le garant de la sécurité et de la tranquillité de ses citoyens ».

Une pétition regroupant ces doléances a ainsi circulé sur le coteau et un peu plus d’une centaine de signature a été récoltée : « Nous aurions pu continuer, mais nous nous sommes arrêtés là, c’est déjà bien pour déposer cette pétition en mairie en espérant que la Commune donnera suite à notre démarche car les nuisances nous poussent à bout. (…) Il y a eu des précédents avec certains riverains qui sont intervenus pour alerter la mairie à plusieurs reprises, mais sans résultats probants jusqu’à présent… » D’où la colère qui monte et la révolte qui gronde du côté des Xettes où le collectif joue l’une de ses dernières cartes avec cette pétition et ce nouvel appel à l’aide auprès de la Commune.

Interrogé sur la question, le maire Stessy Speissmann est formel : « Pour ce qui est de la demande d’interdire les spas en extérieur, nous ne pouvons pas prendre un tel arrêté. De plus, en dessous de 10 m² de surface, il n’y a pas besoin de faire de demande en urbanisme, nous n’avons donc pas notre avis à donner. Les personnes qui installent un spa (ou autre installation balnéaire) ont seulement l’obligation de faire une déclaration en mairie. Déclaration que nous faisons remonter à l’ARS qui est habilitée à réaliser des contrôles sanitaires. Concernant les nuisances sonores, il faut voir si l’on peut réglementer les horaires d’utilisation des spas à travers un arrêté. Nous étudierons cette solution si les nuisances sont avérées. Et comme pour toutes nuisances, les riverains peuvent faire appel à la Gendarmerie ou à la Police Municipale que nous allons prochainement renforcer et qui, le cas échéant, verbalisera. J’ajoute également que nous allons recevoir bientôt le renfort d’une personne à la police de l’urbanisme qui sera entre autre chargée de relever les spas qui n’ont pas été déclarés et prendre, si nécessaire, les mesures qui s’imposent. » Affaire à suivre donc, sachant que le collectif en question a également envoyé un exemplaire en Préfecture et Sous-Préfecture de la pétition et du courrier adressé au maire l’accompagnant.




106 réactions sur “C’est la goutte d’eau qui fait déborder le Spa

    1. Baptiste

      Et puis comme ça c’est encore les propriétaires qui ne voient que le profit et se foutent bien du voisinage qui empochent encore l’argent !!

      De plus, comme dit précédemment, c’est certainement illégal !

      Mais par la PLU (qui va venir…), il y a certainement moyen de faire qqch.
      J’aimerais bien savoir ce que veux dire le maire par « pour ce qui est d’interdire les spas, nous ne pouvons pas prendre un tel arrêté ».
      Cela veut dire qu’il n’a pas le droit ou qu’il ne veut pas le faire au risque de froisser les propriétaires desdits spas locatifs à l’origine de nombreuses nuisances et pas que sur les Xettes !!

      Ensuite : « nous étudierons cette solution si les nuisances sont avérées » !!! Je crois que c’est déjà le cas et depuis un moment ! Par cette pétition et par les nombreux geromois qui ont déjà pris la peine de se déplacer en mairie !

      Bien sûr on peut toujours appeler la gendarmerie ou la police municipale… je vous invite à essayer et vous verrez comment vous êtes reçu et les résultats qui en découlent !

      Et pour finir, on va pas s’en sortir si tous les soirs des beaux jours on doit se relever (parfois plusieurs fois pour le même chalet ou parfois quand l’un s’arrête c’est pour qu’un autre prenne le relai) pour les appeler…

      Reste à savoir si on préfère privilégier ce système de location grandes capacités qui ne participe en rien à l’économie locale, ou si l’on apporte un peu de considération aux habitants locaux…

      répondre
      1. Fr. Laubacher

        Peut-on rappeler que 29 000 signatures en bas d’une demande de modification urgente du PLU gérômois présentée par une association on ne peut plus gérômoise …, « GPN » pour GERARDMER PATRIMOINE NATURE en l’été 2020, attend encore, en ce printemps 2021, le dépouillement d’une enquête « publique » et n’a été inscrite à l’ordre du jour d’un Conseil Municipal que le 15 janvier 2021 ? … Je souhaite pour les plaignants que nous comprenons tous …, que cette nouvelle pétition soit entendue un peu plus rapidement ! …

        répondre
        1. Gilles..

          L’avenir de Gérardmer ne concerne que les géromois .
          La révision éventuelle et probable du PLU est une affaire strictement interne.
          Si GPN est effectivement une association géromoise, que viennent faire ces 29 000 signataires, dont une toute petite minorité de locaux, dans un dossier qui ne les regarde pas.

          répondre
          1. Fr. Laubacher

            Comme si cher Gilles … l’amour avait des raisons … Je vous laisse l’estimation de « petite minorité » pour une forte majorité d’amoureux du Gerardmer qu’ils aiment et ont toujours aimé et rejoignent ainsi les habitants qui, j’ose espérer aiment aussi Gerardmer ! Votre tri parmi les amoureux … me fait froid dans le dos !

          2. jack

            Toi mon gillou ,t’as du te faire un maximum d’oseille en vendant bien cher des terrains à chalet avec spa et tout le titouin! et maintenant les merguez /chipo/rosé bas de gamme remplacent les jolies jonquilles , t’es content ?parce que en général t’es pas le dernier à râler contre tout:) ton attitude dans ce dossier est fort louche , un conflit d’intérêt ne m’étonnerait pas :) :)

          3. Gilles..

            Pittoresque Jacouille.
            Le dézingueur à tord et à travers de service, qui reproche à autrui de râler contre tout….
            L’hôpital qui se fout de la charité.

        2. gaston

          Les 29000 signatures n’ont que très peu de valeur. pour le sujet concerné, seul le nombre d’adhérents à GPN a un sens.
          Sur ce nombre d’adhérents, gardé secret (ou j’ai râté un communiqué), si l’on enlève ceux qui ont adhéré par amitié, ceux qui ont revendu un bout de pré à bien cher et qui sont déçus que l’acheteur n’en ai pas fait un pré à jonquilles et ceux qui sont directement concerné par une future gène et qui ont plus signé par intérêt que par amour de Gérardmer, doit plus rester grand monde…

          répondre
  1. MC

    Totalement solidaire du collectif ! J’ai dû moi même me résoudre à vendre ma maison pour les mêmes raisons , et ce dans un petit village tout proche où on y habite pour être au calme, en principe !
    J’ai vécu les insultes des locataires, les intimidations du propriétaire, le stress permanent avant les WE et les vacances…
    C’est une honte.

    répondre
  2. Rollin

    Qui sème le vent…
    Gérardmer est devenu une ville à touristes où les vrais Geromois n’ont plus leur place… Il est trop tard, le mal est fait.

    répondre
    1. guy LARRIERE

      En effet, un vendredi dans la nuit de 2 heures à 3 heures du matin une vingtaine d’individus en tenu d’Eve et d’Adam déambulait en braillant comme des malades autour d’une maison de location située rue de la Vologne et ceci malgré le couvre feu. Cherchez l’erreur…….

      répondre
  3. Spam

    Le maire de Gérardmer doit avoir des boules quies…pour dormir tranquille…et ne pas entendre les doléances de ses administrés…
    Ça fait des années que ça dure !

    répondre
  4. VB

    Marre des nuisances sonores,
    Marre d’être obligés chaque semaine de faire la police,
    Marre qu’on nous dise d’attendre,
    Marre qu’on nous réponde qu’on ne peut rien faire
    Appeler la police ou la gendarmerie à chaque fois et pour tout le monde!!! Ils doivent être débordés d’appels et nous les géromois toujours sans aide!!
    Et les chalets et jacuzzis extérieurs continuent de pousser et de dénaturer nos coteaux
    Il sera bientôt impossible d’organiser une fête des jonquilles, faute de jonquilles !!!!
    Il est grand temps de passer la vitesse supérieure et de préserver la tranquillité des gens qui travaillent et vivent à l’année ici!!!!!!

    répondre
  5. LE GAULOIS

    également au Beillard . 2 locations de ce genre . une avec possibilité de loger 16 personnes . jacuzzi , piscine , terrain de boules . bruyance assurée tous les week-end d’été et pendant les vacances a toutes heures du jour et de la nuit . gens alcoolisés se promenant quelques fois dénudés .
    vue sur la cour transformée en parking ( de 6 a 8 voitures ) .
    la 2 ème , depuis peu piscine et terrain de boules sur la face donnant vers chez les voisins et chez moi . éclairage a outrance de toutes ces installations au point d’être gênant . notre quartier si tranquille et devenu le repère des fêtards et non des vacanciers .

    répondre
  6. Colibri

    M Gilles,nous ne sommes plus au moyen âge, la nature n’appartient à personne et certainement pas à ceux qui l’exploitent sans aucun scrupule.
    Chacun peut donner son avis sur la manière dont les responsables gèrent ce patrimoine sans prix, même s’il n’est pas propriétaire d’un bout de terrain.

    répondre
    1. Gilles..

      Relisez.
      J’ai parlé des géromois et non pas des géromois propriétaires…
      Quand à la nuisance des spas et autres équipements extérieurs bruyants
      ( piscines, terrains de pétanques éclairés, etc.. ) dans les locations saisonnières, il est clair qu’il faut apporter solution à ce problème.

      répondre
  7. Fressy

    La même chose se passe chemin de la Trinité et les chalets et autres s’accumulent les uns contre les autres.
    Acheté ma maison en 2005 quartier très calme, écoeuré maintenant par ce merdier!!!! Cette « Touristerie » qui gueule à bon vent à toute heure.

    répondre
  8. Chris

    Le Maire peut solutionner votre problème. Le PLU de votre commune peut instaurer des règles plus sévères voire même interdire l’installation des spas en extérieur.
    Vous pouvez aussi déposer une ou des plaintes en gendarmerie..? Ça marche..

    répondre
  9. Nadinepierrel

    On peut regretter que les gens du collectif cités soient des gens très connus à Gérardmer. La parole des petites gens n’à t’elle donc point de valeur.

    répondre
      1. Nadinepierrel

        Bienvenue chez moi. J’habite à Rochesson e t.parfois une piscine privée d’une résidence nous dérange tard dans la soirée munie d’un brise vue mais pas de pare bruit.

        répondre
  10. Schmit

    Quel sujet sensible vu le nombre de commentaires de personnes concernées par ces nuisances !!
    De plus en plus de Gérômois et autres habitants proches sont excédés de constater que le tourisme Gérômois est devenu un champ de foire (à la place de champ de jonquilles sacrifiées) pour y construire bien trop de chalets de locations saisonnières qui ne sont guère destinés à des gens qui viennent se reposer au calme, mais pour y faire des fêtes, beuveries ou autres défouloirs…
    C’est inacceptable de constater que les locaux subissent ce tourisme galvaudé, et à qui on ne donne aucun moyen de participer au devenir de leur ville. Pas de concertation! On n’existe pas tout simplement! On doit subir et la fermer…. Il ne manque plus que le vacarme insupportable d’un prochain motors days et la coupe sera pleine !!
    Ceux qui sont de mon avis concernant ce motors days se manifestent afin de faire interdire cette manifestation dans notre ville. Il y a plein d’autres endroits en France ou ils ne dérangeraient personne…

    répondre
  11. Mic

    La question que tout Geromois se pose :
    Pourquoi ce déni, cette permissivité, pourquoi ce manque manifeste de réaction
    POURQUOI ???

    répondre
  12. EMBT

    Alors Jack je regarde les plaques des voitures et vous me soupçonnez de regarder mes voisins avec des jumelles .
    Moi je ne parle pas de la vie privée des gens en révélant aux autres personnes que Mr Gilles que je ne connais pas à vendu ses terrains bien cher, etc ….. Pour ce qui est d’espionner les autres ,pas de problèmes.
    Vous êtes ignoble et vous feriez mieux de dormir au lieu d’écrire vos inepties.

    répondre
  13. jack

    concernant gillou , c’était un trait d’humour, d’ailleurs il l’a bien compris ..:)vous devriez vous détendre un peu:louez un chalet avec spa une semaine ,ça vous fera du bien:)

    répondre
      1. jack

        ah non moi j’ai 3 hectares autour de ma villa , et pas de chalets de location à proximité, de fait:)bon ben louez un pédalo et pédalez ,c’est très bon aussi pour se détendre

        répondre
          1. jack

            au moins je ne vends pas pour faire construire des résidences locatives , moi monsieur; mal loti ou pas ,chacun a le droit de s’exprimer, et si possible sans sauter à la gorge de celui qui ne partage pas son propre avis…

          2. EMBT

            Pourtant Jack c’est bien souvent votre cas de sauter à la gorge de celui qui ne partage pas votre avis. Il suffit de lire vos commentaires qui suivent les miens et de quelques autres .

          3. Rappel à Jack

            J’aimerais rappeler à cette noble assistance de commentateurs, les propos tenus par Jack envers les gens qui ne partagent pas son propre avis:

            Voici les propos de Jack, je cite 1) – 2) et 3):

            1)
            Z’avez pas remarqué, du fond de votre petite cervelle,

            2)
            les planqués feraient de prendre un peu l’air, et aérer, par la même occasion, les trois neurones qui ont miraculeusement échappé au naufrage intellectuel de leur propriétaire.

            3)
             les imbéciles heureux nés quelque part « cet exercice est rendu impossible…d’autant que l’humour et la dérision ne sont pas le fort de ces esprits un peu lourdaud et évoluant généralement à des altitudes dépassant rarement le centimètre au dessus du sol…

            Fin de citation.

            Jack ferait mieux de balayer devant sa porte et de ne pas crier à la vierge effarouchée.

        1. Trouvé pour le "Siestard"

          Vous devriez proposer vos trois hectares au site du « siestard « .Ils sont à la recherche de lieu de repos pour que les personnes qui travaillent puissent faire leur sieste dans la tranquillité.

          répondre
          1. jack

            quand on travaille on travaille , on ne fait pas la sieste…non moi je préfère laisser mes hectares aux chevreuils , cerfs ,biches , lapins ,oiseaux migrateurs ou non….plutôt à qu’ à des glandus pas foutus de faire 3km à pieds et qui vont me polluer la vie avec leur bagnoles , leur musique de m….. et leurs papiers gras…c’est mon côté misogyne :)

          2. Jacques Litaize

            jack : si c’est votre côté misogyne, alors il faut écrire «les glandues (paradoxe assez savoureux…) qui ne sont pas foutues etc… ». Mais attention, là vous n’êtes pas du tout, mais alors pas du tout, dans l’air du temps. A moins que vous ignoriez le sens des mots « misogyne » et « misanthrope » ? Mais serait-ce possible ?

          3. jack

            à monsieur Litaize, oui il fallait lire « misanthrope » et non « misogyne » évidemment…voilà ce qu’il arrive lorsqu’on écrit à des heures trop tardives…déjà que la gente féminine est peu représentée sur ce forum , vous avez bien fait de me rectifier:)

      1. Mimi

        Cette nuit encore, des touristes venus de départements voisins occupent une location avec piscine aux xettes (je croyais que les deplacements étaient limités à 10 km……)
        Bilan de la nuit : cris, petards, cris, petards, hurlements. ?..
        Ah j avais oublié : vu le nombre de bagnoles, ils doivent être plus de 6 ..
        Ou alors il y a moins d un occupant par bagnole….
        Et certains de ces proprietaires « lucratifs » portent plainte contre les riverains..c est pas une blague. Totalement « pour » cette pétition et que les responsables de la commune «  » »réagissent » » » » »

        répondre
  14. Robert

    La fête des jonquilles fait partie du patrimoine de Gerardmer, mais malheureusement beaucoup de personnes semblent oublier cette grande manifestation qui apporte 35% des locations sur le mois d’avril tous les 2 ans et tout ce qui en découle des 60000 spectateurs venus admirer le plus grand corso fleuri du Grand Est.Une grande reflection s’impose afin de .
    sauver cette partie du patrimoine de la Perle des Vosges ,la fleur et surtout des terrains.
    1935 / 1ère fête .
    2023/ 50 ème fête .

    répondre
    1. Schmit

      Il faut comparer des choses comparables…. Comme vous le soulignez, la fête des jonquilles fait partie du patrimoine de Gérardmer et met à l’honneur nos petites jonquilles ! Jonquilles qui disparaissent définitivement à coups de pelleteuses….. Quand il n’y aura plus assez de jonquilles pour garnir les chars,elles pourront toujours être remplacées par des fleurs de pissenlits,….. lol…

      répondre
  15. unmec

    Je tiens à dire qu’il faut pas abuser non plus j’habite au xettes et il y du bruit ou un peu d’agitation de temps en temps mais pas de quoi en faire tout un plat. Il faut arrêter de tout dramatisé, c’est bien que la ville arrive à faire venir des touristes qui certes peuvent parfois être dérangeant mais ils restent une minorité. Il ne faut pas mettre tout le monde dans le même panier. Sachant que Gerardmer vie du tourisme il ne faudrait surtout pas commencer à tout interdire. Les vieux qui chiale dès que y’a un peu de musique un soir faut arrêter déjà que on est confiné à cause de vous. Sur ce bonne soirée.

    répondre
    1. Melo

      Vous habitez peut être aux Xettes, mais certainement pas à côté de ce genre de location car vous aussi vous vous plaindriez. C’est facile de critiquer tant qu’on ne vit pas la situation! Pourquoi « les vieux qui chialent », il n’y a pas que des vieux aux Xettes, au contraire! Et ce n’est pas parce qu’on est jeunes qu’on doit plus supporter ces fêtards, irrespectueux, sans pudeur! Les propriétaires s’en foutent, ils encaissent et ne vivent pas ici! Ce n’est pas ce genre de « touristes » qui ne sont la que pour faire la fête le week-end qui font vivre le tourisme de Gérardmer, il ne faut pas confondre. Comme vous dites, il ne faut pas mettre tout le monde dans le même panier…Le maire ne veut pas se mouiller et prendre un arrêté jusqu’au jour où il y aura de vrais soucis…

      répondre
      1. Dominique Delcourt

        tout à fait Melo , je suis d’accord avec vous , des gens gentils sans histoires aimeraient bien qu’on leur fiche la paix et respecter leurs nuits de sommeils de chacun aux Xettes , on peut très bien s’éclater dans Gérardmer sans se foutre à poil dans un spa , picoler et faire du bruit …et faire profiter des vacanciers de ce spectacle de nudité …quelle manque de pudeur .

        répondre
    2. étonné

      Mr unmec , n’oubliez pas que , un jour si Dieu vous prête vie , vous serez un « vieux  » aussi , je ne suis pas de Clochemerle , mais un peu de respect pour les « vieux  » qui ont fait tout ce que que dont vous profitez pour vivre confortablement. Remerciez les tous les matins au saut du lit. Merci pour eux.

      répondre
      1. à ke kuku c'est joni..

        La crise du Covid en France a révélé une belle tendance.

        La volonté de certains jeunes qui pour retourner plus vite boire des canons au trocson serait prêt à mettre leurs parents qui ont trop vécus à la casse.

        Même si le parallèle peut paraitre « décalé », cette mentalité est en ligne avec notre pays champion d’Europe des abandons d’animaux.

        répondre
  16. jean-paul petit

    On ne pourra pas le nier, voilà un sujet qui préoccupe un nombre croissant de Géromois, à peu près autant que le PLU j’imagine, et pour des raisons convergentes.
    Félicitations d’abord aux habitants des Xettes d’avoir eu le courage d’afficher leur révolte devant l’inqualifiable. Des deux mains, je signe leur protestation.
    Constatons que la même colère monte à La Trinité, au Beillard, aux Gouttridos, aux Bas Rupts, au bout du Lac, au centre-ville, et jusqu’à Creusegoutte… Partout les mêmes désagréments, la même tourista, les mêmes fêtards, ivrognes, gueulards, naturistes que les gendarmes de Saint-Gérardmez ne sauraient pourchasser.
    Mais qu’est-ce au juste qui est inqualifiable? Le comportement de ces « touristes »? L’irresponsabilité des loueurs? L’inaction des pouvoirs publics? Tout cela à la fois, mais il est clair que la chienlit s’installe toujours là où l’autorité fait défaut.
    Or, nous comprenons à la lecture de l’article que rien, strictement rien de sérieux ne sera fait pour mettre un terme à cette forme dégénérée de « tourisme ».
    Préparons nous donc à ce que le chambard continue, se répande et prolifère comme de viles métastases. Avec d’autant plus de vigueur qu’à la fin du confinement, les barbares vont se lâcher et se répandre avec une furie trop longtemps contenue.
    Vous verrez qu’on le regrettera, ce confinement! C’est paradoxal, d’en arriver à rêver de prison parce qu’on a perdu sa liberté la plus essentielle. Celle de vivre paisiblement chez soi.

    .

    répondre
    1. jack

      je pense qu’il y aujourd’ hui, de plus en plus ,deux formes de tourisme qui s’éloignent de plus en plus l’une de l’autre: d’ un côté le tourisme « culturel, naturel , »écocitoyen » plutôt haut de gamme s’adressant aux classes +,et le tourisme vulgaire, de masse ,d’ailleurs pas nouveau en france mais qu’on ne rencontrait pas ici ,dans les vosges…hélas ,les différentes municipalités et les acteurs du tourisme local sont tombés dans la facilité :il est plus facile de louer des chalets grande capacité à des gens qui ont pour seul but de jouer les gros beaufs pendant une semaine que d’attirer des vacanciers exigeants en terme de culture ,de nature préservée ,de gastronomie etc….

      répondre
      1. Gerard

        Je vous rassure, le touriste « vulgaire », non éduqué n’a pas les moyens de se payer une semaine de vacances à +2000€ sur le coteau des Xettes; je vous encourage à regarder les véhicules garés devant ces locations pour vous refaire une opinion sur vos CSP+ ecolofriendly

        répondre
        1. jean-paul petit

          Bien sûr que oui, ils ont les moyens. Entassés à 20, par couches de deux, même à 2000 euros, ça ne fait que 100 euros par quidam.

          répondre
        2. jack

          comme le dit monsieur petit ,les locations grande capacité ne reviennent pas cher par personne, c’est même à la portée du plus grand nombre…

          répondre
    2. Schmit

      Vous avez bien résumé la situation M Petit et je suis bien d’accord avec vous… Je retiens surtout cette phrase:
       » Mais qu’est-ce au juste qui est inqualifiable? Le comportement de ces touristes ? L’irresponsabilité des loueurs? L’inaction des pouvoirs publics? Tout cela à la fois, mais il est clair que la chienlit s’installe toujours là où l’autorité fait défaut »
      …. Là ou l’autorité fait défaut !! Voilà qui est dit, nos élus qui manquent désespérément de courage pour changer ce tourisme qui ne satisfont que les commerces d’alcool… Et encore, souvent, ils amènent leurs bouteilles avec eux….
      Alors, au nom du développement, il faut tout accepter et la boucler ?? Bien sûr que les touristes sont les bienvenus, mais pas
      ceux qui n’apportent rien à notre ville que du désagrément…

      répondre
        1. Schmit

          Curieux que vous trouviez que je sois dans une « nuance de larmoyante »
          Je ne trouve pas, au contraire! Tout comme vous, je suis plutôt lucide et dans le constat comme vous le décrivez fort bien plus haut, je vous cite:
          …. » il est plus facile de louer des chalets grande capacité à des gens qui ont pour seul but de jouer les gros beaufs pendant une semaine que d’attirer des vacanciers exigeants en terme de culture ,de nature préservée  »
          Ça n’est pas larmoyant de dénoncer les faits, je le fais comme vous juste d’une manière différente c’est tout !
          Ceci dit, nous sommes bien d’accord !

          répondre
          1. Schmit

            A Jack… Au temps pour moi… Mille excuses …. , c’est de votre commentaire dont je parlais bien sûr! ….

  17. Alain Grivel

    Les nuisances occasionnées par les spas d’extérieur sont les mêmes à La Rayée. Il ne s’agit pas d’opposer les habitants et les vacanciers. Nous sommes tous conscients que le tourisme apporte un plus à tous les Gérômois.

    Mais à la Rayée, le cadre de vie s’est considérablement détérioré depuis que des investisseurs ont acquis des terrains « à jonquilles » pour construire et exploiter des chalets de location de grandes capacités.

    Ces investisseurs, extérieurs à la commune, considèrent Gérardmer uniquement comme une zone marchande permettant l’exploitation touristique intense. Or il y a des gens qui résident à l’année dans ces quartiers. Il s’agit d’une zone urbaine, peuplées de résidents à l’année avec des bébés, des enfants, des gens qui travaillent, des retraités. Dans les Hautes-Vosges , sous la pression d’associations écologiques, des mesures ont été prises pour obtenir des zones silence afin de protéger la vie du grand tétras. Aujourd’hui, dans ce même esprit écologique, la municipalité s’honorerait de protéger le cadre de vie des Géromois qui eux aussi, ont droit à leur tranquillité….

    La réglementation concernant les spas est très stricte (Déclaration, Normes d’hygiène, consommation et rejet d’eau). Les propriétaires sont tenus de respecter scrupuleusement les protocoles sanitaires et les éventuels arrêtés préfectoraux.

    L’heure n’est plus à la pédagogie.

    Il faut porter plainte et faire sanctionner les propriétaires qui ne respectent pas la loi.

    La municipalité doit le faire, ou aider les collectifs de riverains à le faire.

    répondre
  18. Jean

    Enfin les Gérômois sont bien content de vivre du tourisme non ? Parce qu’ à part ça ou être fonctionnaire, c’est quoi l’économie locale ?

    répondre
    1. Rollin

      Jean, il y a aussi des Géromois, nés à Gérardmer, qui tous les matins prennent leurs voitures pour aller travailler à 30 ou 40 km… Et qui la nuit, aimerait bien pouvoir dormir !
      Ce n’est pas un luxe si ??

      répondre
      1. Gilles.

        Qu’il y ait des problèmes à régler et des arbitrages à faire certes.
        Mais quand je lis les commentaires de certains j’ai l’impression qu’ils vivent dans un enfer.
        De mon coté entre deux maux je préfère le moins pire.
        Je suis donc très satisfait de vivre dans une ville animée, et aux commerces vivants.

        répondre
  19. Colibri

    Ce n’est pas parce qu’on a un beau paysage qu’on doit subir le surtourisme qui abime tout et toutes les nuisances qui en découlent.
    Ceux qui sont pour laisser tout faire, avez vous laissé vos enfants faire toutes les bêtises qu’ils voulaient pour ne pas les traumatiser ?
    La vie en société implique un minimum de respect, sinon c’est la guerre, ce qui est déjà le cas à Gérardmer si on en croit ce qu’on lit ici !

    répondre
  20. Francois Pignon sur rue

    D’une certaine manière,  en raison de la crise économique on a vendu notre âme au diable celui de l’hypertourisme.  Ce phénomène n’est pas propre à Gérardmer mais à toutes les stations hiver comme été. Sauf pour les communes dont la prise de conscience est effective aujourd’hui  et qui tentent un tourisme maîtrisé.  La qualité de vie a régressé dans toute la vallée parce qu’on n’a  pas voulu voir le coup venir après tant et tant de promotion : trop de monde tue le beau monde. Gérardmer s’est enfoncé depuis une quinzaine d’années dans un tourisme de masse régulé par le bruit des pelleteuses et la vente de terrains  sans soucis du voisin et du vivre ensemble : et le problème est bien là.  Le vivre ensemble une valeur totalement oubliée de surcroît par des personnes qui n’ont aucune attache à Gérardmer ou Xonrupt-Longemer si ce n’est celle de réaliser d’importants profits. Nos anciens
    , nos parents nous apprenaient à respecter l’environnement,  les vacanciers qu’il faut protéger, nos voisins, l’ensemble de la population d’un village afin de préparer l’avenir. Tout cela est terminé et j’ai malheureusement peur qu’on ne trouve plus jamais l’équilibre.

    répondre
  21. Gerard

    Ce ne serait pas les mêmes qui hier se réjouissaient de l’envolée des prix de l’immobilier (et du prix de leurs maisons) qui aujourd’hui se plaignent que des promoteurs professionnels multiplient les projets pécuniaires?

    répondre
    1. Rollin

      En attendant, je pense que certaines maisons et certains quartiers vont voir leur côte tomber vu le bordel tous les soirs et week-ends…
      Et tout le monde ne spéculent pas sur la valeur de sa maison…
      Né et habitant GÉRARDMER depuis plus de 50 ans, ce serait à moi de devoir vendre ma maison ?
      Tourisme de masse… On ne récupère que les fêtards du 54 et 67 qui s’entassent pour payer moins cher…
      Triste réalité…. Triste avenir pour cette ville qui il y a 15 ans était la perle des Vosges et du grand Est…
      Mais c’était avant…

      répondre
    2. jack

      Oui à la base , les responsables sont les propriétaires de terrains qui vendent ,sans trop se soucier de l’avenir d’une ville dont ils sont pourtant , pour la plupart habitants ,ou originaires, depuis des générations .Les mêmes , pour certains ,qui vont se lamenter sur la situation actuelle en regrettant le bon vieux temps…le beurre ou l’argent du beurre , il faut savoir faire un choix…

      répondre
  22. Rouff ouff

    Bonjour
    Pourquoi ne pas privilégier la vente des terrains à bâtir pour des résidences principales voir même à l’interdire pour des secondaires?
    Cela résoudrait le problème et de plus cela permettrai aux jeunes qui veulent bâtir de rester sur le secteurs plutôt que d’être obligé de partir vu le prix exorbitant des terrains . C’est quand même paradoxal quand on parle d’économie d’énergie et de pollution et qu’il faut partir vivre à une vingtaine de km alors que l’on a un emploi à gerardmer !
    Mais bon les vendeurs de terrains doivent se frotter les mains et s’en mettre plein les poches!

    répondre
    1. Bingo..

      C’est l’histoire du chien qui se mort la queue.
      Sans le tourisme c’est 50 à 60 % d’emplois directs et indirects en moins à Gérardmer.
      Plus alors de pénuries de terrains puisque les jeunes seront tous partis trouver du travail ailleurs….

      répondre
      1. Rollin

        Bingo, vous les sortez d’où vos chiffres !!!!!
        Allons, allons soyez objectif, c’est un peu exagéré, convenez en !
        Et tous les Geromois ne travaillent pas dans l’hôtellerie.
        Que les Geromois puissent vivre dans le calme, ce n’est pas demander la lune.
        C’est le minimum.

        répondre
        1. Bingo..

          Le tourisme ce n’est pas que les hôteliers restaurateurs, les bateliers, ou les moniteurs de ski.
          C’est par ricochet les emplois du bâtiment, les entreprises d’entretiens, les architectes et maitres d’œuvre, les employés des différents commerces , les cabinets de comptabilité, les notaires, les agences immobilières, les services publics ( écoles, hôpital ), les employés municipaux, les taxis ambulances, etc etc… ..

          répondre
    2. Fr. Laubacher

      Comme on l’a déjà dit ……En Suisse et depuis 2017 dans toute commune qui compte plus de 25 % de résidences secondaires il est désormais interdit de construire ex nihilo (de construire sur un terrain vierge) la moindre résidence secondaire…nous sommes, semble t-il , à Gerardmer, aux environs de 50 % de résidences secondaires… Poussons nos politiques à proposer cette loi !

      répondre
  23. Espoir

    J’espère que Mr Le Maire a pris connaissance de l’ensemble de ses commentaires et prendre pour une fois dans sa mandature les mesures qui s’imposent :
    Arrêtés municipaux qui protègent ses administrés…..
    L’espoir fait vivre ….
    Allez Mr Le Maire montrez nous que vous êtes à la hauteur

    répondre
  24. j'ai le masque

    50% de résidences secondaires à Gérardmer !!! l’exemple Suisse qui bloque à 25% ce type d’investissement est salutaire pour la tranquillité des autochtones. Gérardmer est fracturé entre les investisseurs trop souvent venus d’horizons lointains et qui veulent se gaver sur un site à la mode et des Habitants qui ne reconnaissent plus leur ville.
    Comme le chante Moustaki : il est trop tard. L’argument de ce cher Mr Gilles : qui nous demande d’aller vivre à Senones, à Barbey-Seroux, qui nous prédit un avenir funeste avec la suppression de l’hôpital, qui nous vend un commerce dynamique ( avec le demi pression à 6 € et la pizza à 20 € ). Est-ce notre choix ? n’avons nous pas envie d’avoir des jeunes couples et leurs enfants comme voisins ? plutôt que des Kékes braillard qui viennent patauger nus dans des spas en sirotant du mousseux à bas prix !! Notre choix n’est-il pas que nos écoles restent ouvertes et que nos Enfants restent vivre au pays ? que la nature reste notre principal atout. alors Messieurs les marchands de n’importe quoi, réveillez vous et dites vous que vos investissements ne seront jamais amortis. L’avenir des Kékes est ailleurs avec des semaines en all inclusive à 180 € dès que les mesures sanitaires seront levées.
    Géromois battez vous pour préservez votre idéal de vie, la beauté de nos paysages, le respect d’autrui et la tranquillité.

    répondre
    1. Schmit

      …. »Géromois battez vous pour préservez votre idéal de vie, la beauté de nos paysages, le respect d’autrui et la tranquillité. »
      C’est ce que beaucoup font, se battre, mais seuls cela ne sert à rien… Et surtout on n’est pas entendu par nos élus qui sont sourds pour la plupart…
      Et quand on dénonce les dérapages de certains noceurs de chalets de location, on se fait rire au nez, voire insulter….
      La solution est détenue par les vendeurs de terrains qui devraient être tenus de les vendre à des locaux et non pas à des promoteurs avides et qui se moquent bien du devenir de Gérardmer…

      répondre
    2. Bingo..

      Reprenez vous car calomnier et baver ce n’est pas terrible.

      Les deux plus grosses pizzerias de Gérardmer proposent la majorité de leurs pizzas à des prix compris entre 8 et 12 euros.
      On trouve même un peu moins cher chez certains qui font de la vente à emporter.

      répondre
      1. jack

        vous pensez vraiment attirer des touristes de bon niveau avec des pizzas ,des kebab et des bières …?culturellement c’est un peu le désert ici, la ville n’est pas mise en valeur ,beaucoup trop de voitures, de bruit ,peu d’ambition en fait….tout le monde est un peu responsable et les gens se consolent en se disant qu’il y a pire dans les vosges…à mon avis il est trop tard pour changer de cap :ou alors il faudrait mobiliser ,avoir un objectif sur le long terme ,mais tout cela demande de la volonté , des moyens ,et des élus courageux…là « on « bricole du bas de gamme et « on » est contents quand il y a foule et embouteillages…tout le contraire de ce que doit être une ville « nature » de montagne

        répondre
        1. Bingo..

          Encore un qui délire…..
          Il y a de nombreux restaurants traditionnels et de de qualité à Gérardmer.
          Et ce pour toutes les bourses.

          répondre
          1. jack

            le tourisme ,le vrai ce n’est pas que la bouffe voyez vous ….lisez mon message en entier….même si j’imagine que la culture et un certain art de vivre vous sont étrangers….

          2. Ouille.

            à Jack le morback.
            Une fois de plus vous bavassez dans le vide.
            Notre petite ville de 8000 habitants se défend plutôt bien sur le plan de la culture.
            De nombreuses expositions ,manifestations, concerts et festivals sont sont organisée dans les différentes infrastructures.
            MCL, médiathèque, maison de la musique, cinéma du casino, Espace lac, salle Jeanne d’arc,…

  25. Robert

    Monsieur UnMec n’a aucun respect pour les anciens, je lui souhaite de ne pas connaître l’âge des vieux qui chialent !!
    Quelle éducation, cela est inquiétant pour l’avenir …….

    répondre
  26. Machefer

    Gérardmer et les gérômois ont développé une économie touristique qui a permi le développement local. Mais voilà : à trop faire confiance en l’esprit d’entreprise individuel et la sacro-sainte idée (fausse) qu’on peut ce qu’on veut chez soi, a privé complètement Gérardmer de son bien commun le plus important : le cachet et l’environnement de charme.
    Résultat : des chalets (qui n’ont aucun cachet ni aucun goût), des nuisances…

    La mairie se cache derrière le paravent des prérogatives… qu’elle n’a jamais su prendre quel que soit le parti politique au pouvoir (preuve, s’il en était besoin que la politique est tout juste bonne à jeter aux orties).

    Monnaie de la pièce…

    répondre
  27. jack

    à ouille , si vous pouviez arrêter d’être sans cesse dans l’agression ,ce serait bien gentil de votre part….une ville « touristique » se doit quand même de proposer à ses visiteurs autre chose qu’un motorsday ou des expositions photos , certes sympathiques ,du club local des amis de la nature, non? et ça se peut se faire sans dépenser des fortunes

    répondre
      1. jack

        Pittoresque comme peut l’être ce forum ,mon très cher ouille:)d’abord quel est ce pseudo que vous avez choisi là…?et quelle est cette expression « morback » que vous m’attribuez..?.je sens que vous cherchez le jeu de mots à tout prix mais n’est pas Raymond Devos qui veut…bon , point positif ,nous approchons les 100 commentaires sur ce post;Avec un tel score peut être que gérardmer info pourra offrir un verre à tous les intervenants, lorsque les terrasses seront ouvertes, en guise de remerciement?:)

        répondre
        1. jack

          moi je trouve ma phrase mieux construite…en plus « jacquouille » est le petit nom que me donne gilles ,donc ouille s’est vraiment pas foulé sur ce coup là:)

          répondre
          1. EMBT

            Au moment où je lis votre dernier commentaire , je constate que vous êtes le centième . C’est donc vous qui allez payer le verre à tous. Merci pour eux!!!!!!!

        1. EMBT

          Je répondais à Ouille dans mon commentaire précèdent. Quant à boire un verre en votre compagnie Jack je m’en abstiendrai bien volontiers .

          répondre
          1. jack

            je paie mon coup, pas de souci, mais vous avez affirmer ne pas vouloir participer à ce pot de l’amitié, temps pis pour vous:)

  28. Gaston

    En recoupant plusieurs commentaires de plusieurs articles, je me suis aperçu que les nuisances motorisées sur les crêtes c’est les allemands, les nuisances sonores aquatiques dans les vains à bulles c’est les allemands qui boivent trop de bière. D’où la question… ne serions nous pas en train d’incriminer motos et jacuzzi alors que la solution serait peut être simplement d’interdire les allemands… la solution n’est pas vegan friendly cisgenré lgbtq+ non binaire mais je la pose quand même…

    répondre
    1. EMBT

      Je doute fort Gaston que les motorisés qui sont sur la départementale 417 vers Epinal soient des Allemands. N’en faisons pas non plus une affaire d’état. Les Français sont tout aussi coupables que les autres même pour les nuisances aquatiques. La nationalité n’a aucune importance.
      N’oubliez pas que les Belges aussi aiment la bière et les Vosges!!!!!
      Sont ‘ils coupables aussi ????

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.