Search
mercredi 12 mai 2021
  • :
  • :

Conseil municipal : plus de visibilité et de précision pour les demandes de subvention ? Gérardmer notre Perle s'abstient sur le vote et demande qu'un cahier des charges soit établi

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

Lors du conseil municipal en date du 15 avril, les élus étaient appelés à voter l’attribution des subventions aux associations pour l’ année 2021. Fort logiquement, Eric Defranould pour le groupe Gérardmer Solidaire a voté contre la subvention de 3 000 € attribuée à l’association Vosges Rallye organisatrice du rallye Grand Est. Il a d’ailleurs été rappelé à cette occasion que ce type de subventions exceptionnelles (liées à l’organisation de manifestations ou d’événements notamment), n’étaient effectivement attribuées que si les événements en question avaient bien lieu. Logique !

Pour sa part, le groupe Gérardmer notre Perle s’est abstenu sur l’ensemble des votes concernant les subventions aux associations, invoquant notamment « certains réajustements dont nous n’avons pas eu connaissance depuis la commission, notamment dans le secteur des sports » précise Adeline Dietsch. A priori, rien d’anormal pour l’adjointe Nadine Bassière : « Dans une commission on discute et on propose, puis le maire  dispose, et enfin on soumet au vote en conseil. » Néanmoins, l’élue de l’opposition tenait également à proposer qu’un cahier des charges soit établi pour l’attribution des subventions « pour plus de visibilité et de précision. Nous n’avons pas assez d’éléments en main je trouve, on décide ça un peu à la volée parfois, sans toujours savoir exactement quels sont les objectifs et les projets des associations concernées. »

Réponse du maire : « Effectivement, nous avions déjà commencé à travailler là-dessus, mais c’est très difficile de trouver une règle générale (pour l’attribution des subventions – NDLR) car il y a beaucoup trop de spécificités au sein des associations gérômoises, c’est très compliqué. Le mieux, finalement, c’est de les connaître… » Pour sa part, André Jacquelin du groupe Gérardmer Notre Perle a pris la parole sur le sujet en indiquant « qu’il n’aurait pas été insensé, dans une logique de crise, de réduire l’enveloppe allouée aux subventions qui est d’environ 983 000 euros.(…) Allouer, par exemple, 200 € à certaines associations, ce qui ne devrait pas foncièrement changer la donne ou amputer leur budget, n’est-ce pas faire preuve d’une certaine démagogie ? »  « C’est votre point de vue. Au sein de la majorité, nous préférons les maintenir, et j’ajouterai même que certaines associations ont été encore plus sollicitées pendant la crise. Finalement, c’est un choix politique. » explique Stessy Speissmann. Un choix qui se discute, mais comme pour le vote du budget, on notera  le côté sans doute inédit de l’abstention sur l’ensemble de ce vote concernant les subventions.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.