Search
jeudi 15 avr 2021
  • :
  • :

Covid-19 : Instauration d’un « roi du silence » entre 15h et 17h ? Les Vosges département test

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

secret-2725302_1280

Suite aux annonces faites par le président de la République ce mercredi soir, les mesures appliquées précédemment dans 19 départements sont étendues à tout le territoire métropolitain. Le gouvernement envisage d’aller plus loin en proposant une série de restrictions supplémentaires.

L’une d’entre elles, jamais encore testée en France, sera expérimentale. Il s’agit d’une restriction temporaire portant sur l’usage de la parole communicative, plus communément appelée « roi du silence ». Pendant deux heures, il sera interdit à quiconque de prononcer quelque phrase, mot, ou onomatopée que ce soit. « C’est en effet la conversation, avec la production de postillons et l’augmentation de la vitesse respiratoire, qui constitue le principal facteur de diffusion de la Covid », affirme le Docteur François Muller« d’après tous nos calculs et d’après les études les plus approfondies, c’est entre 15h et 17h que le relâchement en matière de prise de parole a le plus d’incidence. Probablement un effet de l’approche de la fin d’après-midi ». Dont acte !

« Cette mesure a pour avantage d’éviter le reconfirment total et de retrouver le plus vite une vie normale, ce que nous souhaitons tous », affirme-t-on dans les couloirs de Matignon « Le gagnant se verra remettre un poster dédicacé d’Emmanuel Macron, Jean Castex et Mimie Mathy ». Dans les villes disposant de hauts parleurs, ces derniers pourrait être utilisés pour alerter la population : « un, deux, trois… ». Cette idée, proposée par la petite Chloé, 9 ans, en classe de CE2, a visiblement retenu l’attention. La décision finale est attendue avec une certaine impatience dans les prochaines heures, en n’omettant évidemment pas de dire « Jacques a dit ». Dans le cas contraire, la nouvelle restriction n’aurait aucune valeur, selon la jurisprudence bien connue de tous les écoliers.

CD




8 réactions sur “Covid-19 : Instauration d’un « roi du silence » entre 15h et 17h ?

  1. ROYER

    Oui mais alors quant est-il des professions dont la parole est un peu le commerce ? Les acteurs, les prêtres, les avocats, etc. Peut-on imaginer un prévenu dans un tribunal qui ne pourrait être défendu par son baveux entre 15 h et 17h ? Et la prière du soir, si le muezzin ronfle dans son minaret durant ces heures ? Et ma belle-mère, qui m’appelle à toute heure du jour (et de la nuit) souvent pour des broutilles. Comment vais-je lui expliquer qu’il faut la mettre en veilleuse après sa sieste ?
    Et la « grande muette », doit-elle donner des ordres à ses troupes par signes ?
    Non, vraiment, autant se faire inoculer tout de suite le virus et tous ses variants pour en finir une bonne fois pour toute.
    Et puis mon épouse arrête généralement de parler vers 23h, harassée de fatigue et à cours de phrases. Si elle ne prononce pas ses 30000 mots dans la journée, elle va être énervée, je le sens bien. Cela pourrait finir tragiquement. Elle va finir par me flinguer, et sans utiliser le silencieux !

    répondre
  2. j'ai le masque

    Petite erreur dans l’article : il s’agit bien d’un poster dédicacé de notre président et du premier ministre, mais en ce qui concerne Mimie Mathy c’est un timbre poste.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.