Search
mercredi 12 mai 2021
  • :
  • :

Installation de bacs potagers boulevard de St Dié : tout le monde s’y met ! Du lien entre voisins autour d'une dynamique collective

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

Dans le cadre d’un appel à projets lancé par le Parc naturel régional des Ballons des Vosges, un petit groupe de résidents d’un immeuble situé boulevard de Saint Dié va pouvoir bénéficier de trois bacs potagers qu’ils entendent bien faire fructifier.

Pour 2020-2021, le Parc réédite son appel à projets « Soutien aux initiatives citoyennes : Participons ensemble aux changements de demain ». Un appel destiné à tous les projets collectifs porteurs de sens et de confiance, aux habitants et associations présents sur le territoire du Parc désireux, entre autre, d’intégrer un changement de pratiques dans une dynamique collective. Et tout cela en créant de nouvelles rencontres entre habitants d’un même secteur, d’un même quartier. Pour coconstruire « l’après » du confinement, le parc propose d’accompagner techniquement et/ou financièrement les projets candidats. Groupes d’amis, voisins et associations du territoire étaient ainsi invités à « participer ensemble aux changements de demain » pour reprendre les termes de l’appel.

Une belle opportunité qui s’est présentée pour Noëlle Genatio et un petit groupe de résidents de l’immeuble Vosgélis du boulevard de Saint Dié qui ont été contactés en juin dernier par Justine Damlincourt, chargée de mission pour le Parc des Ballons. Cette dernière a eu vent de la première initiative de Noëlle Genatio et ses filles, à savoir la création d’un joli petit jardinet qu’elle avait déjà développé et qui ne demandait finalement qu’à se prolonger, à s’agrandir : « J’avais l’idée de faire des bacs potagers depuis longtemps, c’était la bonne occasion. On s’est ensuite vus en mairie avec différentes personnes représentant Vosgélis, l’association Incroyables Potagers qui porte un projet pour le CEN Lorraine, et Nathalie Michel qui mène un projet similaire au Bergon. »

Des projets qui ont tous été retenus et ont obtenu une enveloppe globale de 1 520 € de la part du Parc, somme complétée par 380 € des Incroyables potagers pour un total de 1 900 €. L’association présidée par Martine Dautcourt qui participe ainsi à l’installation des bacs (achat du bois etc…) et participera à la plantation. En complément, notons que les habitants de l’immeuble investis dans ce projet ont demandé à Vosgélis de pouvoir arroser les plants avec de l’eau de pluie (afin de poursuivre la démarche écologique et économique), et aussi de composter leurs déchets organiques. « Ils  ont répondu favorablement à notre demande et ont financé un composteur et un récupérateur d’eau qui profitent à tout le monde » explique Noëlle Genatio. Cette dernière ajoute au passage que « finalement, tout est un peu parti du jardinet qu’on avait fait. Depuis, il y a vraiment eu la création de liens entre les voisins, tout le monde participe, il y a beaucoup de choses qui se passent autour de ça. » Pourvu que ça dure !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.