Search
mardi 15 juin 2021
  • :
  • :

La Haie Griselle : « Plaidoria » – le 1er concours d’éloquence en interne Une excellente préparation en vue des différents oraux mais aussi des futurs entretiens d'embauche

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

Ce vendredi 21 mai avait lieu le tout premier concours d’éloquence et de plaidoirie organisé en interne par le lycée de la Haie Griselle pour ses élèves de première et avec le soutien du Rotary Club de Gérardmer.

Baptisé Plaidoria, ce concours est probablement le premier d’une longue série étant donné que l’établissement du proviseur Laurent Belin souhaite pérenniser cet événement ludique, pédagogique et culturel dont l’objectif principal est clair : préparer les élèves des classes de première à l’oral de français qui approche à grands pas, mais aussi au grand oral du bac ainsi qu’à leurs futurs entretiens d’embauche. « La réforme du BAC a notamment été axée sur l’oral qui a désormais une place plus importante, ce concours est donc dans l’air du temps et c’est pour ça aussi qu’il concerne les premières » précise Sarah Suchetet, CPE qui a participé à l’élaboration de l’événement en compagnie de Michel Joly, professeur de français.

Concernant le déroulement des opérations, on distinguera deux étapes : la première avait lieu tout au long de la matinée avec une phase qualificative ou de pré-sélection qui se déroulait par classe et à un étage du lycée où les participants étaient regroupés afin de limiter les déplacements. A l’image du concours d’éloquence du Rotary, les élèves évoluent en binômes et présentent une « plaidoirie » sur une thématique de leur choix mais en lien avec un grand thème : les Droits de l’Homme. « Ils se sont montrés relativement créatifs en choisissant des thématiques comme la liberté d’expression, les droits de l’enfant, le racisme et les discriminations sous toutes leurs formes, les inégalités, le harcèlement etc. » ajoute Sarah Suchetet. Pour évaluer leur prestation, l’organisation avait fait appel à des jurys composés d’enseignants du lycée et du collège (quelle que soit la matière qu’ils enseignent), d’assistants d’éducation ainsi que d’élèves de terminales ayant participé au précédent concours du Rotary justement.

Rotary que l’on retrouvait l’après-midi pour la deuxième phase du concours consacrée aux quarts de finale, demi-finales et à la finale. Quatre membres du club service gérômois étaient venus renforcer les rangs des jurys pour la dernière ligne droite, apportant leur expertise, leur œil et leurs oreilles avisés… « Cette fois, le thèmes sont imposés pour chaque épreuve et les élèves avaient un petit temps de préparation. Pour les quarts, le thème est les réseaux sociaux, danger ou richesse ? ; pour les demi-finales, le thème était la sauvegarde de la planète et de l’environnement ; et pour la finale pourquoi faut-il continuer à rêver ? Un thème d’actualité après la crise que nous venons de traverser » explique Sarah Suchetet.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.