Search
mercredi 12 mai 2021
  • :
  • :

Une route potagère se dessine En passant par Liézey...

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

Dans le cadre du concours de la plus incroyable commune potagère, la commission environnement et embellissement du village proposait aux Pouhas de se retrouver ce samedi 1er mai 30 sur le parking du  Relais des Bûcherons pour une après-midi dédiée au jardinage. Objectif de l’opération : redonner vie aux petits bacs potagers et aux jardins de plantes aromatiques qui se trouvent sur le site.

Comme l’explique l’adjointe au maire de Liézey Sylvie Mengel, le précédent gérant avait commencé à y mettre quelques plants et c’est une initiative que la commune a souhaité prolonger et développer. Ce samedi, on avait donc sorti les gants et les outils pour nettoyer et renforcer les bacs, désherber, identifier les plantes sauvages utiles comme l’ortie  ou le lierre terrestre, mais aussi les plantes de culture comme la mauve, la mélisse, la menthe, l’origan et le poireau perpétuel qui seront conservées. Ajoutons que Dominique Cuccato était présente pour représenter l’association des « Incroyables potagers », indiquant avec satisfaction qu’après Gérardmer et Le Tholy, Liezey emboitait le pas en matière de bacs potagers, contribuant ainsi à la naissance d’une « route potagère. »

Après cette première session, notons que le prochain rendez-vous est fixé au 15 mai. Les jardiniers qui se porteront volontaire auront pour mission d’agrémenter les bacs remis à neuf avec de nouvelles plantes comestibles et des légumes variés dont chacun pourra profiter librement cet été. Enfin, sachez que d’autres jardins ou bacs potagers sont en train de voir le jour avec notamment un jardin aromatique mis en place à la croix de Blanchefontaine par les bénévoles de la Fougère, et deux autres route du Beillard par les voisins de Simone Theis et l’association de l’ABE.




Une réaction sur “Une route potagère se dessine

  1. Clarisse

    Une très belle initiative mais devant le nouveau chalet de 1345m2 au sol sur une hauteur de 12m35 qui va être construit dans ce beau village sera une très belle verrue il faudra peut-être y déposer quelques bacs potagers afin de le dissimuler, comment peut on laisser faire une construction de cette ampleur dans nos montagnes nos villages, franchement c’est scandaleux

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.