Search
mardi 21 sept 2021
  • :
  • :

Journée des Lions de France : le club de Gérardmer-Bruyères offre une Wii au Centre Hospitalier "Mesurer l'évolution de la rééducation de façon ludique tout en créant un échange avec le patient."

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print
Le président du Lions club Bernard Masson teste la Wii en compagnie de Loana Vassel.

Le président du Lions club Bernard Masson teste la Wii en compagnie de Loana Vassel.

Dans le cadre de la Journée des Lions de France, le Lions Club de Gérardmer-Bruyères avait le plaisir d’officialiser la remise d’une console Wii au Centre Hospitalier (CH) Claudius Regaud. Un nouvel équipement financé intégralement par le club qui va améliorer le travail du service de rééducation en y apportant une touche ludique à laquelle les patients sont très sensibles.

« Une partie du service travaille déjà avec la Wii que nous avons testé pendant près d’un an avant d’en faire l’acquisition par l’intermédiaire du Lions Club. La Wii nous permet de procéder à la ré-autonomisation et à la rééducation de manière ludique et nous permet d’en mesurer l’évolution à travers des travaux individuels ou à deux personnes. C’est très utile car nous ne disposions pas de moyens de mesurer l’équilibre debout notamment, alors que la Wii nous fournit désormais un rapport chiffré, toujours avec ce côté ludique moins formel, moins médical sur la forme que certains tests. C’est un peu comme un jeu, il n’y a pas d’échec à proprement dit et c’est donc mieux accepté par le patient » expliquent Sophie Daudenthun, ergothérapeute, et Loana Vassel, enseignante en activités physiques adaptées.

La Wii permet de travailler et d’évaluer l’équilibre donc, mais aussi l’attention, la concentration, la coordination et l’orientation. Le service s’en sert avec tous les publics, y compris les patients qui doivent rester assis ou les personnes atteintes de troubles cognitifs. Si elle est principalement utilisée à l’hôpital, le service devrait prochainement en développer l’utilisation au sein de l’EHPAD Léa André. « On crée plus facilement un échange avec le patient et on s’est aperçu que les personnes âgées accrochent au virtuel. Le côté relationnel est important et l’utilisation de la Wii les renvoie aux activités ludiques de leurs petits-enfants qu’ils ont plaisir à découvrir et à comprendre à travers les exercices qu’on leur propose » ajoute Sophie Daudenthun. Bref, que du positif pour cette nouvelle acquisition qui se compose de la console elle-même, d’une balance qui y est connectée, des manettes de jeu ainsi que d’un écran pour le retour visuel, le tout pour un montant de 510 € financé par le Lions Club, est-il nécessaire de le rappeler ?

lions club Wii hopital Gérardmer (2)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.