Search
mardi 15 juin 2021
  • :
  • :

Mise en place de la plateforme « Sporteef » : la Haie Griselle établissement pilote au niveau national Eric Lazzaroni - DNT adjoint à la FFS : "Un nouveau pas énorme !"

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print
Réunion au sommet à la Haie Griselle pour la future mise en place de la plateforme Sporteef.

Réunion au sommet à la Haie Griselle pour présenter la future mise en place de la plateforme Sporteef et effectuer présentation du fonctionnement du CIE/Pôle Espoir sur fond de bilan de l’année écoulée.

 

C’est officiel, la cité scolaire de la Haie Griselle va servir d’établissement pilote au niveau national pour tester l’utilisation de la plateforme de E-Learning « Sporteef » déjà utilisée par l’INSEP (L’Institut National du Sport, de l’Expertise et de la Performance) par exemple, afin que les sportifs puissent poursuivre leur formation à distance en développant des classes virtuelles et en leur donnant accès à des ressources interactives.

Ce mercredi matin, le proviseur de l’établissement scolaire gérômois Laurent Belin avait donc le plaisir de recevoir l’ensemble des acteurs et partenaires de la mise en place de cette plateforme, à commencer par la Fédération Française de Ski (la FFS) représentée par son DTN adjoint Eric Lazzaroni, sans oublier M. BOUREL Directeur Académique des Services de l’Education Nationale. La FFS qui va soutenir la Haie Griselle dans sa démarche de déploiement de « Sporteef » à travers la signature d’une convention et surtout en partageant ses nombreuses années d’accompagnement du haut niveau qui, d’une certaine manière, entame un nouveau cycle. On évoque ainsi « un projet unique avec un double cursus et des sportifs qui vont à l’école« , mais aussi « de faire des élèves qui réussissent et se sentent bien, de faire des citoyens et des sportifs. »

Eric Lazzaroni et Jean-Marc Villemin.

Eric Lazzaroni et Jean-Marc Villemin.

La mise en place de cette plateforme et son utilisation, autant par les élèves que leurs parents et le corps enseignant, est forcément ambitieuse. Mais l’ensemble des parties concernées a de quoi être confiant : « Il y une longue histoire ici entre le ski et l’établissement scolaire/l’Éducation Nationale qui savent faire cohabiter les exigences du haut niveau et la scolarité. (…) La Haie Griselle est un lycée en hauteur et qui a toujours eu de la hauteur, de la vision. C’est sûr, ce projet va faire des petits ! » précise Jean-Marc Villemin, président du Comité de Ski du Massif des Vosges qui se souvient encore la belle époque où il était en 6ème au collège de la Haie Griselle. Des propos que prolongent Eric Lazzaroni : « C’est un nouveau pas énorme, un vraie projet de vie. (…) Ici, l’Académie est particulièrement volontaire et preneuse, ce qui n’est pas forcément le cas partout. Et c’est pareil pour la direction de l’établissement, mais aussi les enseignants et le recteur, tout le monde est partant. »

Laurent Belin, Jean-Marc Villemin et Eric Lazzaroni lors de la signature de la convention entre la Haie Griselle et la FFS.

Laurent Belin, Jean-Marc Villemin et Eric Lazzaroni lors de la signature de la convention entre la Haie Griselle et la FFS.

C’est donc une révolution annoncée que la mise en place de cette plateforme qui va développer l’enseignement à distance quand les circonstances l’exigent, mais pas que. En effet, par la suite, la cité scolaire envisage de déployer ce service à l’ensemble de ses élèves, y compris les non-sportifs. Mais nous n’en sommes pas encore là. Pour l’heure, il y a une première mission à mener à bien, et pour cela le Proviseur Laurent Belin sait qu’il peut compter sur tout le monde : la FFS bien sûr, le CDVS, le Conseil Départemental et Régional, la Ville de Gérardmer ainsi que les forces vives de la Haie Griselle et les partenaires privés.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.