Search
jeudi 29 juil 2021
  • :
  • :

Vaccination – Des soignants vont « jeter l’éponge » et faire autre chose Les annonces gouvernementales pourraient « fracturer encore un peu notre système de santé »

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

vaccination soignants

Le président de la République Emmanuel Macron s’est exprimé lundi soir à 20h depuis le « Grand palais éphémère » pour annoncer ses décisions concernant les mesures de restrictions pour les mois à venir dans le cadre de la crise de la Covid-19. Parmi ces mesures, le « pass sanitaire » obligatoire pour de nombreuses activités et la vaccination imposée à certaines professions.

Parmi les professionnels de santé, l’intervention du chef de l’État est diversement appréciée. « Il y a des soignants qui vont se faire vacciner », affirme Marc-Anthony Duarte Fernandes, vice-président du Syndicat CFTC Santé Sociaux des Vosges. D’autres, par contre, vont « jeter l’éponge » et faire autre chose. « Tout le monde ne se vaccinera pas, ça c’est sûr ». Ce qui pourrait prochainement entraîner des problème d’effectifs, et « fracturer encore un peu plus notre système de santé ». Si, après avoir été retissant, il a lui même décidé de se faire vacciner, Marc-Anthony Duarte Fernandes respecte la décision de chaque professionnel de santé, qu’il choisisse la vaccination ou non. « Je pense qu’on devrait laisser le choix aux gens », affirme t-il. « Je trouve dommage de contraindre, d’imposer (…) Je préfère plus convaincre que contraindre ».

« Même si on nous injecte un vaccin, est-ce qu’il va être efficace ? », s’interroge Thierry Sarrazin, président du Syndicat CFTC Santé Sociaux Vosges. Le risque de nombreux variants n’est pas à écarter. « Il sera jamais efficace à 100 % ». Cependant, selon le représentant syndical, une large campagne de vaccination peut avoir un effet positif : « plus la population sera vaccinée, plus ça pourra être enrayé ». Dans le même temps, des interrogations se font entendre. La crainte pour de nombreuses personnes d’éventuels effets secondaires liés à l’injection. « La composition du vaccin du Covid, on ne la connaît pas. On sait pas ce qu’ils ont mis dedans », affirme Marc-Anthony Duarte Fernandes. Par ailleurs, « toutes les théories, enrichir « Big Pharma » et compagnie, elles se tiennent toutes ». Une chose est sûre, la confiance est rompue entre le gouvernement et une partie des français.

La manière dont le président de la République et le gouvernement « ciblent » les soignants ne passe pas. « Au début on était applaudis, on était des héros. On était toujours là, on nous a même fait travailler en étant Covid positif », rappelle Marc-Anthony Duarte Fernandes. Une situation qui a bien changé. Aujourd’hui, « on est presque pointé du doigt ». Depuis le début de la crise, les services ont su s’adapter malgré la pénurie de matériel, s’organiser pour nettoyer les surfaces touchées et ainsi éviter toute contamination. On se souvient ici des décisions contradictoire de l’exécutif, notamment concernant le port du masque. Le « pass sanitaire » ne fait pas non plus l’unanimité parmi les professionnels de santé. « Ça va complètement diviser les gens », affirme le vice-président CFTC Santé Sociaux des Vosges. « Les vaccinés vont pointer du doigts les non vaccinés ». Espérons ne pas en arriver là.




33 réactions sur “Vaccination – Des soignants vont « jeter l’éponge » et faire autre chose

  1. cricri

    Toutes les théories, enrichir « Big Pharma » et compagnie, elles se tiennent: comment penser cela alors que les bénéfices de ces firmes ne représentent pas le centième des pertes engendrées par la pandémie. Tous les poncifs complotistes et donc ineptes y passent.
    A penser qu il vaut effectivement mieux qu ils changent de travail plutôt que mettre en danger les personnes dont ils s occupent.

    répondre
  2. Jean-Pascal Voirin

    LIBERTÉ…

    Depuis hier, on fait défiler sur les plateaux nombre de soignant ( es ) opposés à l’obligation vaccinale. Le mot d’ordre général : un refus de se soumettre à l’autorité qui bafouerait la Liberté individuelle de choisir de se faire vacciner ou pas.
    C’est une plaisanterie, même si cette situation ne prête nullement à rire.
    La vie en société n’est en fait possible que grâce à une succession d’obligations. L’équilibre et la force de la vie en commun est conditionnée par le respect de contraintes, seules garantes de la paix civile et de la LIBERTÉ de chaque citoyen ( ne ).
    Imagine-t-on un gendarme refuser de porter une arme pour exercer son métier ?
    Lorsque je me suis fait vacciner, j’ai d’abord penser à la protection des autres, des proches, des malades, des faibles, bref, du bien commun. C’est mon choix. Mon éducation me l’a appris.
    Le refus de se faire vacciner, c’est une liberté qui met en péril la liberté des autres.
    Quant à l’argument du manque de recul, je le réfute. Connaît-on les conséquences de ce que nous mangeons, buvons, respirons, à long terme sur nos organismes ? Refuser le vaccin, c’est aussi effrayant que de refuser de l’eau à un pompier.
    La vie est mortelle, c’est une évidence. Raison de plus, dans le cadre d’une telle pandémie, pour que chacune et chacun fasse en sorte de la rendre la moins mortelle possible.

    répondre
  3. Jacques Litaize

    Absolument d’accord avec vous. Cet épisode démontre le dévoiement de la notion de liberté, l’exacerbation de l’individualisme forcené, le recours permanent à l’abus de langage (la «dictature » utilisée en permanence), l’absence de réflexion et de solidarité, le manque de courage, bref de quoi s’inquiéter sur l’évolution de notre société. J’ajoute que s’agissant des hypothétiques effets à long terme, ils n’ont jamais existé ou en tout cas jamais été démontrés dans l’histoire de la vaccination.

    répondre
    1. jean-paul petit

      Alors là, non, absolument pas d’accord.
      Savez-vous qu’il existe un vaccin contre la stupidité ? Il est hélas très peu utilisé car ceux qui sont atteints de ce syndrome ont rarement conscience d’être infectés. Ce sont les autres qui s’en aperçoivent, mais ils n’osent pas aborder le sujet.
      Ce vaccin présente un risque, à long terme, c’est celui de devenir raisonnable, peut-être même intelligent. Mais soyons rassurés, c’est à très long terme…
      En revanche, on n’a pas encore trouvé de vaccin contre le crétinisme. Espérons, espérons…

      répondre
  4. Bingo.

    Si les soignants récalcitrants à la vaccination continuent de fait, de mettre en danger leurs patients, autant qu’ils changent de metier.

    répondre
  5. Lac

    Se vaccine qui veut ! Pas d’obligation avait dit le Roi !
    De toute façon peut être on vous injecte du pipi de chat. ,?Composition réelle du vaccin inconnue

    répondre
    1. Bingo.

      à supposer que le vaccin soit à base de pipi de chat il est malgré tout grandement efficace.
      Pour preuve, 96 % des contaminés de ces derniers jours n’étaient pas vaccinés.

      répondre
    2. fafa

      Comment peut-on écrire de telles sottises – le mot est faible – et oser les publier ? Pardon! J’oubliais que c’est  » VOTRE LIBERTE »!

      répondre
    3. EMBT

      Vous vous y connaissez en composition de vaccins ou médicaments ?
      Cela changerait ‘il quelque chose ? Vous épluchez les notices des médicaments que vous prenez ou vous faites confiance à votre médecin ?
      En tous cas après 2 injections de pipis de chats je me porte bien.
      Mais est-ce un chat ou une chatte ? Là est toute la nuance dans la composition!!!
      Vous ne voulez pas vous faire vacciner et bien faites un test quand c’est nécessaire . Ils sont encore gratuits !!!

      répondre
  6. Miclo Quentin

    Si le vaccin serai si efficace dans ce cas les non vacciné ne représenteraient qu’une menace pour eux même non ? Je pense que sa doit être la liberté de chacun de ce faire vacciner ou pas. Arrêtez de pointer du doit ceux qui refuse le vaccin vous même qui l’avait reçu ne savez même pas ce qui vous fera dans les année à venir. Et moi même, ne sais pas si mon choix de le faire refuser et le bon. Mais merde laissons le choix à chacun, on parle quand même de ce faire injecter un pseudo vaccin créé à la vas vite dans notre Corp. Encore une foi je voit pas pourquoi les vacciné s’inquiète autant pour nous les non vacciné  »  » ‘théoriquement’ vous ne craignez rien c’est que nous qui nous mettons en danger… LIBERTÉ.

    répondre
    1. Eberlué!!!!!!

      OUI, c’est vous les futurs malades en grande proportion mais malheureusement pour nous les vaccinés quand on prendra des mesures de couvre-feu ou reconfinement ,tous nous seront concernés et ce sera grâce à vous . Et vous mettez en danger par votre futur occupation des lits d’hôpitaux , tous ceux qui doivent être soignés pour autre chose que le covid avec le retour des plans blancs ; Ne croyez-vous pas qu’ils ont suffisamment attendus pour être soignés!!

      répondre
    2. Jacques Litaize

      Avez-vous conscience que si tout le monde faisait comme vous, personne ne serait vacciné et qu’avec la remontée fulgurante des contaminations, vous seriez déjà reconfiné drastiquement, bien au-delà des contraintes liées au pass sanitaire ? Avez-vous conscience que si tout le monde faisait comme vous, la crise sanitaire durerait indéfiniment, de déconfinements en reconfinements ? Avez-vous conscience que les mesures liées au pass sanitaire ne sont pas faites pour sanctionner les personnes non vaccinées, mais pour libérer les personnes qui ont eu la sagesse de se vacciner pour se protéger et protéger les autres ? Avez-vous conscience qu’à ce jour, plus de la moitié de la population n’est pas vaccinée, et donc largement exposée au virus ? Avez-vous conscience qu’avec votre volonté affichée de rester supérieurement contaminant, vous participez activement à l’arrivée de la quatrième vague qui ne pourra pas rester anodine ? Avez-vous conscience que si un jour vous retrouvez de façon pérenne la possibilité de vivre normalement, vous le devrez à ceux qui se seront faits vacciner et pas vous ? Avez-vous conscience que ce serait un comportement de profiteur, ou de déserteur ? Avez-vous conscience que face à un péril collectif, la réponse doit être collective ? Avez-vous conscience que la liberté individuelle s’incline devant la liberté collective ? Avez-vous conscience de ce qu’est la solidarité nationale, ainsi que la fraternité inscrite tout autant que la liberté au fronton de la République ? Avez-vous conscience que l’intérêt national dépasse celui que vous croyez être de votre personne ? Réveillez-vous.

      répondre
      1. jack

        pou là là là..mon pauvre Jacques vous allez une nouvelle fois être bien décu:):en effet les probables futures mesures liberticides s’appliqueront à tous, vaccinés ou pas (comme c’est déjà le cas dans quelques départements …)d’autre part il y a débat concernant l’efficacité du tout vaccination, et je vous invite à écouter par exemple Christian Velot , éminant spécialiste en la matière ,juste pour enrichir votre culture scientifique:)Sinon votre discours est pas mal :ça y est vous vous lancez dans la course à l’élection présidentielle?C’est lisse ,dans l’air du temps , sans risque ,bon ça sonne un peu lcibfmcnews mais ça devrait le faire…:)allez ,si vous avez vos 500 parrainages je vote pour vous!

        répondre
        1. Jacques Litaize

          Christian Velot ? Inconnu au bataillon, une sommité mondiale qui m’aura échappée, et qui doit j’imagine briller dans des positions transgressives. Vénérez les gourous qui vous plaisent, je pourrais vous citer 250 « éminEnts spécialistes » qui m’inspirent autrement confiance. Mais inutile de s’envoyer nos référents à la tête, pour un esprit simple comme le mien les chiffres rendent obsolète le débat sur l’efficacité de la vaccination . 6 % de contaminés vaccinés, 0% de vaccinés en réanimation, ça me suffit. Si je devais être touché par des mesures non pas « liberticides » mais assurant la liberté collective le plus rapidement possible, et qui s’avéreraient nécessaires en raison des comportements égoïstes et irresponsables dès jack de tout poil, je ne serais pas très content mais pas vraiment déçu car je ne suis pas très optimiste. Mais bien plus que pour mon cas personnel (je m’accommode plutôt facilement de ce genre de choses), c’est pour mon pays que je m’inquiète.
          Sinon, même si je donne parfois mon avis, j’ai zéro qualité pour me lancer dans la politique, je suis bien trop paresseux, et je n’ai pas le courage de ceux qui se battent selon leurs convictions pour le bien commun, récoltant le plus souvent des volées de bois vert de la part de ceux qui ne font rien.

          répondre
          1. jack

            Ah mince ,je constate avec tristesse que vous sombrez dans la pensée unique et un peu simpliste….non tous les médecins ne sont pas d’accord sur ce sujet , comme sur d’autres d’ailleurs …car voyez vous , la science ,qu’elle traite de médecine ou d’autre discipline est toujours une approximation , les théories font toujours débat, c’est l ‘essence même de toute approche scientifique ; et franchement quand j’entends mrs castex et véran dire » à peu près exactement le contraire « de ce qu’ils affirmaient il y a 6 mois , et ce toujours avec cette arrogance qui leur est propre ,je n’ai aucune raison de leur faire confiance (et il en est de même pour les médecins de plateau télé, qui n’en sont pas à une contradiction près, pour montrer leur bouille sur le petit écran..)
            Heureusement il y a ce truc qui consiste à cataloguer les septiques comme « peu instruits », « non diplomés », »complotistes » , bref des neuneus de base….alors que tous les amis qui partagent mon avis ont ,comme moi,fait des études supérieures….:)
            Dommage pour votre carrière politique , y avait moyen de tenter un petit truc centriste, à la bayrou:)

          2. CP

            Jack a peut être fait des études supérieures mais pas en sciences. Le scientifique se doit de s’exprimer publiquement en fonction de remarques et faits objectifs. La science est faite de rigueur dans ses modèles et d’expériences reproductibles.
            A ce titre d’exemple de M.Velot est symptomatique: voilà une personne dont les travaux sur les plantes OGM sont pour le moins confidentiels même s’ils sont à priori rigoureux. Mais ses propos subjectifs dans un domaine où il s’exprime en fonction de ses opinions politiques font le bonheur des journalistes et opposants au système de tout poil alors qu ils ne reposent sur aucune expérience ni modèle rigoureux scientifiquement (encore une fois avec un minimum de démonstration). Un débat scientifique doit se situer dans ces limites quel que soit le thème abordé. La pensée n’est pas unique, Jack évoque lui même l’adaptation quelquefois contradictoire des gouvernements de tous les pays. Jack en veut au gvt français pourtant tous les autres ont peu ou prou la même attitude et les mêmes stratégies. Les complotistes et les dogmatiques eux ne varient pas: jamais de preuves, de remise en question car pour la plupart être contre le système suffit à les rendre crédible pour leurs adeptes. Certains esprits un peu fragiles, même ayant fait des études supérieures, se contentent par peur un peu et par facilité sans doute d’explications simples mais fausses plutôt que de vérités complexes Tocqueville l’a très bien exposé dans dans « de la démocratie en Amérique ».

          3. Pastèque..

            « ….….alors que tous les amis qui partagent mon avis ont ,comme moi, fait des études supérieures…. »
            Ouaaarf..Il doit avoir du mal à trouver des chapeaux à sa taille notre ami Jack.

    3. Chigurh

      ” Et moi même, ne sais pas si mon choix de le faire refuser et le bon.” ça c’est beau comme un slogan sur un gilet jaune. Respect Mec !

      répondre
  7. Gaston

    J’ai bien un début de solution tiens…
    Un vaccin existe pour une maladie, vous refusez de vous faire vacciner, pas de prise en charge des soins.
    Aurais-je la liberté de choisir à ce que mes impôts ne servent pas à soigner les anti-vax ?
    Quand certains récalcitrants se verront facturer quelques journées en soins intensifs à 2500€/jour ça les fera peut-être réfléchir.
    Je pense à toutes ses choses sur lesquelles nous n’avons pas de recul… les extincteurs, les canots de sauvetage, les ceintures de sécurité, les tupperwares, les coton-tige, etc…

    répondre
    1. jack

      Dans ce cas les fumeurs devront payer de leur poche les soins dont ils auront besoin lorsqu ‘ils auront le cancer des poumons??idem pour les obèses dont les traitements sont très couteux…?et puis tant qu’on y est pourquoi pas aussi ne plus rembourser les traitement de syrose du foie?après tout c’est une maladie d’alcooliques , non ?ridicule mon gaston ….mais ça en dit long sur l’ignominie de certains….!

      répondre
      1. Jacques Litaize

        Que vous soyez SEPTIQUE, je n’en doute pas, cher Jack. Mais « syrose »…avec « études supérieures », là c’est moi qui suit SCEPTIQUE :)))

        répondre
          1. jack

            un partout..:).j’avais sans doute trop bu ce soir là…:)cirrhose ….!sans vouloir me dédouaner, en fac de sciences l’orthographe passe, hélas, trop souvent au second plan…

  8. Rourou

    Bonjour,

    Il y a un an environ tout le monde attendait le vaccin avec impatience afin de pouvoir reprendre une vie normale et enfin stopper l’hécatombe de décès liée à ce Covid.
    Un vaccin est disponible et on se retrouve avec des personnes qui crient au complot, que le vaccin n’est pas assez sur et encore plein d’autres inepties.
    Arrêter de consulter internet et toutes les fakes news qui arrivent sans contrôle. Certes se faire vacciner peut peut être chez certaines personnes engendrer des complications mais le bénéfice de la vaccination est bien plus important que ces effets secondaires.
    On entend également que la conception de ce vaccin a été trop rapide, mais on est au 21ème siècle et tous les chercheurs de tous les pays ( qui je pense sont loin d’êtres abrutis) avec la technologie ont mis leur savoir en commun, permettant cette réaction rapide.
    Quand je lis ou j’entends que certains soignants ( heureusement une minorité) préfèrent quitter le navire que de faire preuve d’altruisme en se faisant vacciner, je suis atterré. Que dans les Ephad encore de nombreux soignants ne sont pas vacciner alors que tant de nos anciens ont payé le plus lourd tribut ça m’horripile.
    Quand je vois dans les reportages des personnes interviewées qui préfère porter un masque et se confiner que se faire vacciner je suis en colère.
    Faisons preuve d’altruisme, la vie de toute façon n’est pas sans danger, et pour le bien de la collectivité faisons un effort pour préserver des vies.
    Je précise que je suis vacciné et que durant ma longue carrière de militaire j’ai été vacciné à de nombreuses reprises et je suis toujours présent et en bonne santé.
    Merci de m’avoir lu.

    répondre
  9. jack

    Mon bon Jacques , j’aime votre manière de clore le débat…vous ne serez décidément jamais surprenant ,avec cette austérité de notaire ou d’huissier de justice à la retraite ( des métiers qui nécessitent aussi d’avoir un cursus supérieur:)).En tout cas ,ça ne devait pas rigoler tous les jours dans votre étude …!
    Enfin, profitez de ces belles journées ,encore sans couvre feu , il fait tellement bon sur les crêtes actuellement.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.