Search
samedi 16 oct 2021
  • :
  • :

Vosges – Les pompiers sauvent un chevreuil de la noyade "Bambi" sauvé des eaux

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

Il aura fallu presque 2 heures aux sapeurs-pompiers d’Épinal pour sauver un jeune broquard (plus exactement une chèvre femelle du chevreuil) qui s’était réfugié sur les berges de la Moselle au niveau du quai Michelet. Sous le commandement du capitaine Philippe Lement, 3 sauveteurs animaliers et 5 sauveteurs aquatiques spécialisés en eaux vives et la police municipale ont déployé d’énormes efforts pour que le jeune chevreuil soit sauvé et relâché ce samedi dans le secteur de la forêt de la Croix.

L’histoire commence ce samedi matin quand des promeneurs remarquent le jeune chevreuil vers l’espace Cours dans la cité des images. Apeuré, il s’enfuit vers l’avenue des Templiers avant de sauter sur les berges de la Moselle par un trou dans la balustrade. Mais son affolement grandit et finalement des témoins le voient sauter dans la Moselle pour rejoindre l’autre rive. «  Le plus dangereux pour les plongeurs, c’est la vitesse du courant mesuré à 4m/s. le broquard a sauté dans l’eau à plusieurs reprises pour nous échapper » explique le lieutenant Francis Dulot. Malgré les forts courants et après plusieurs tentatives le jeune animal, âge entre 2 et 5 ans, a été sauvé sous les applaudissements des badauds très inquiets pour l’avenir de « Bambi ».

C’est le travail d’équipe des différents intervenants  qui a permis de capturer l’animal dans les meilleures conditions. Le jeune « inconscient » a été relâché après un bilan de santé. Mais depuis le 1er confinements, les pompiers interviennent de plus en plus en ville pour mettre en sécurité des animaux sauvages qui divaguent. Sangliers et autres cervidés s’aventurent dans les villes devenues plus calmes avec moins de circulation.

Une belle histoire qui finit bien… jusqu’au prochain aventurier.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.