Search
mercredi 22 sept 2021
  • :
  • :

96 kg de brimbelles pour 3 cueilleurs…Y a comme un hic ! On a frôlé le quintal de myrtilles sauvages...

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

Documents Facebook

La communication des gendarmes vosgiens et surtout leur efficacité sur le train  n’effraie pas spécialement certains contrevenants. Pour exemple, cet extrait de la page Facebook de la gendarmerie du département.

« ce ne sont pas les CM mais les gendarmes de la communauté de brigades de Remiremont, qui au cours de la nuit passée, ont procédé au contrôle et à l’interpellation de 3 individus transportant 96 kg de myrtilles sauvages !

Petit rappel, la loi autorise la cueillette à la main uniquement et moins de 10 kg par personne.

La brimbelle a la côte ! Mais quelques centaines de grammes suffisent à la réalisation de la merveilleuse tarte de nos grands-mères 😉 »

Certains cueilleurs, amateurs de tartes…derrière les oreilles et de surcroît risque-tout sont aujourd’hui prévenus…




13 réactions sur “96 kg de brimbelles pour 3 cueilleurs…Y a comme un hic !

  1. JJ

    J’ai comme l’impression que le discours tenu et rapporté par les journalistes au sujet du mode de cueillette, a pour objectif de nous faire peur.
    En effet il me semblait que la rifle était autorisée dès lors que l’on cueille hors d’une réserve ou d’une zone protégée.
    Alors qui dit vrai ?

    répondre
  2. l'esbaubi

    Je ressens la même impression, et sur d’autres points notamment les quotas, des droits de vente (quid des dépôts, des boulangers-pâtissiers, des restaurateurs, ou tout simplement des connaissances – qui ne peuvent plus y aller mais qui restent gourmandes de bons produits – …).
    Heureusement, il existe encore bien d’autres endroits que les crêtes où poussent ces petits fruits sauvages.

    répondre
  3. JLD88

    Merveilleux pays où, maintenant que la délinquance a totalement disparu de nos vallées, nos forces de l’ordre peuvent consacrer leur temps à chasser et punir sévèrement ces vilains ennemis de la nature.
    Mais, au fait, tous ces amateurs de super réglementation, ont-ils une petite idée du nombre de ces détrousseurs de forêts qui l’appauvrissent tant ? A les entendre, on imagine ces bataillons de voleurs, montant à la tombée de la nuit pour s’éclater, à la frontale, comme des fous dans les brimbelliers… Quel plaisir !
    Dans une autre vie, quelques gamins du village seulement (dont nous étions) passaient leur mois de juillet, pour se faire quelques sous et s’offrir ainsi les vélos dont ils rêvaient tant… Quels affreux délinquants devions-nous être !!! Mais, que faisaient donc nos parents ?
    Mais bon, notre époque est ainsi faite… Grossir et punir à outrance de telles actions et ignorer et s’habituer à vivre avec des problèmes de société qui « emmerdent » tout le monde… Alors, la loi étant la loi, respectons la, écrasons-nous ou alors, ne nous étonnons pas de payer le prix pour de telles fautes !!!

    répondre
      1. Ouille.

        Sauf qu’à l’epoque cela ne profitait qu’aux gamins du coin.
        Si on ne legifere pas sur cette pratique exagerée, tous les brimbelliers du massif seraient maintenant pillés par les gens de l’Est.

        répondre
  4. Dede88

    En promenade sur la route du haut du tôt j’ai eu la stupeur de voir sortir du bois 5 à 6 personnes avec d’énormes sacs remplis de brimbelliers fraîchement coupés qu’ilsse sont empressés de charger dans une camionnette blanche
    Voila comment cueille les gens de l’est ou d’ailleurs!
    Mais la, comme on est pas en zone protégée, jamais vu aucun contrôle
    Honte à tous ces voleurs et destructeurs de forêts

    répondre
    1. Ouille.

      Ben non.
      Cette regle a été mise en place pour eviter les abus et pour proteger la ressource.
      Cela afin que pour tout un chacun puisse eventuellement profiter d’une bonne ceuillette.
      Sinon on assisterait à de veritables razzias en bandes organisées.
      ( ce qui existe deja…)

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.