Search
mardi 21 sept 2021
  • :
  • :

Fête du Chique : le pass sanitaire refroidit les promeneurs malgré la chaleur C'est quand même toujours aussi bon !!

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print
Le maire a effectué sa traditionnelle visite du site en fin de matinée en compagnie des Artisans de la vallée des Lacs.

Le maire de Gérardmer a effectué sa traditionnelle visite du site en fin de matinée en compagnie des Artisans de la vallée des Lacs.

La traditionnelle Fête du Chique organisée par les Artisans de la Vallée des Lacs avait lieu ce dimanche du côté du parc Bon Accueil où le pass sanitaire était demandé à celles et ceux qui souhaitaient s’attabler.

Une fête dont le programme des réjouissances était donc relativement classique avec l’habituel duo « Ceci Cela » en charge de l’animation musicale, et bien sûr du chique à déguster et tout de même une petite nouveauté : quelques plats à emporter dont des flammenkuche au chique afin que ceux qui le souhaitaient puissent acheter et manger hors du parc bon accueil. Car l’autre « nouveauté » si l’on peut dire, c’était le contrôle du pass sanitaire pour les groupes qui mangeaient sur place. Les Artisans de la Vallée des Lacs et leur président Jean-Noël Bailleux avait joué la carte de la sécurité et ainsi fait le nécessaire, notamment en recrutant un agent de sécurité pour les vérifications. Sage décision, même s’il y a eu un léger revers de la médaille, le pass ayant semble-t-il refroidi certains visiteurs : certains ne l’avaient tout simplement pas, QR code ou test PCR non « valide » ont parfois poussé des groupes ou familles à ne pas rester afin de ne pas laisser un membre seul…  Enfin, l’association avait également demandé que les artisans présents soient vaccinés ou en possession d’un test PCR valide, et là aussi, malheureusement, certains ne sont pas venus car pas vaccinés ou refusant le test… Bref, un pass sanitaire qui n’a certes pas gâché la fête mais qui n’a pas fini de faire parler !




16 réactions sur “Fête du Chique : le pass sanitaire refroidit les promeneurs malgré la chaleur

  1. Passy

    Ah c’est vrai une nouveauté ! Ce fameux pass sanitaire ! On mange où on ne mange pas , on travaille où on ne travaille pas pour les artisans.
    Le parc bon accueil ne porte plus très bien son nom .

    répondre
  2. JP

    On a l’habitude des passes… Souvenez-vous il y a deux ans, il fallait mettre un gilet jaune au rond-point du lac pour avoir le droit de passer et donc d’aller librement où l’on veut…

    répondre
    1. xlpc

      J’adore votre remarque qui en plus de son ironie est tellement significative. Les premiers à dénoncer une dictature parce que la société ne va pas dans leur sens minoritaire sont les premiers à vouloir nous imposer leurs vues extrémistes autrement que par la voie démocratique .

      répondre
  3. cricri

    qu est ce qui permet objectivement de titrer que le pass sanitaire a refroidi les promeneurs sachant que la grande majorité des gens le possèdent?
    Je pourrais dire avec le même aplomb puisque sans argument que vous avez du en baver pour trouver des personnes sans pass voulant se rendre à cette manifestation. Ou bien titrer: la fête du chique refroidie par la météo très orageuse…là c’est objectif.

    répondre
    1. jack

      Ce n’est pas parce qu’ on a le « pass » qu’on a envie de l ‘utiliser …comme le dit si bien monsieur Petit , aller à une manifestation festive , c’est aller se détendre ,oublier le quotidien , faire la fête…pas être contrôlé par un vigile et devoir garder un masque sur le museau tout l’après midi(surtout qu’il faisait très chaud)….la foule joyeuse c’est à Longemer qu’elle piqueniquait ce dimanche…c’est très regrettable pour tous les bénévoles, qui doivent être bien déçus,mais nous sommes toujours ,et jusqu ‘à nouvel ordre ,en république d’absurdie ..

      répondre
  4. jean-paul petit

    On est dans une mauvaise passe.
    Faire la fête avec une muselière sur la tronche en exhibant son passeport douteux, c’est une drôle d’idée.Reconnaissons qu’il y a de quoi refroidir les plus enthousiastes.
    Je préfère faire la fête chez moi, avec mes copains, mes amis, ma famille, sans masques et sans ausweis. Je peux au moins voir s’ils me sourient ou me font la gueule. Et aucun vigile zélé ne vient exiger que je montre patte blanche. Pour l’instant.
    Le 15 novembre, paraît-il, le passeport sanitaire sera jeté dans les poubelles de l’histoire. Ouf ! J’aime bien les promesses, elles sont toujours tenues. Toujours…

    répondre
    1. andree

      J’ai mieux : masque pour se promener en forêt, masque pour sortir son chien à 7 h du matin. « CELUI QUI A PEUR MEURT UN PEU CHAQUE JOUR…. »

      répondre
    2. ???

      J’ai quelque fois mon masque dans la voiture et je suis seul .
      La raison : je sors d’un magasin et je sais que je vais dans un autre , alors pourquoi l’enlever ,? Rien de ridicule dans cette attitude , rien que du bon sens , vous devriez en prendre de la graine Lili.
      Vous rirez moins quand la faucheuse vous rattrapera.

      répondre
      1. jean-paul petit

        Et quand il pleut, je me promène avec un scaphandre. C’est confortable, et très seyant.
        Cher ???, la faucheuse rattrape tout le monde, masque ou pas masque. Votre bienveillance envers les personnes qui ne sont pas de votre avis force le respect.

        répondre
        1. ???

          Cher Mr Petit êtes vous bienveillant quand vous ridiculisez les autres en parlant d’un scaphandre ? Restez chez vous avec vos amis ,c’est la meilleure idée que vous ayez eu jusqu’à présent !

          répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.