Search
mardi 21 sept 2021
  • :
  • :

Montée olympienne sur les pentes du Tétras Plus vite, plus haut, plus fort... Le week-end de tous les superlatifs

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print
Podium des courses combinées, Denis GEHIN, Jean-Marie CREUSAT, Sarah VIEUILLE, Nicolas TRIBOULOT

Podium des courses combinées, Denis GEHIN, Jean-Marie CREUSAT, Sarah VIEUILLE, Nicolas TRIBOULOT

C’est un week-end de courses verticales qui a débuté le vendredi 27 août au soir avec la Montée du Tremplin à Gérardmer, suivi samedi matin de la Montée de l’Avison.  Les coureurs ont enchainé l’après-midi du côté de la Mauselaine à Gérardmer avec l’Ultra Montée du Tétras.   

L’Ultra Montée du Tétras organisée conjointement par la Station de Trail locale et Athlé Vosges Vallée des Lacs a rassemblé samedi 28 août un total de 40 participants, 35 hommes et 5 femmes. Des coureuses et coureurs tous très motivés et un peu frappadingues pour gravir au pas de course, sous des averses passagères, un dénivelé positif de 1000m sur une piste longue de 3,6km en 3 montées particulièrement intensives. Le premier départ était donné à 17h pour l’ensemble des participants, suivi des deuxièmes et troisièmes montées à 17h50 et 18h50. Au terme de cette ultime épreuve,  des classements combinés étaient également établis entre les montées de l’Avison et du Tétras, mais aussi entre les Montées du Tremplin et du Tétras.

Cerise sur le gâteau, Benoît Gandolfi, un athlète local récemment classé 3ème des championnats du monde de kilomètre vertical, a pulvérisé le record du monde de l’Everesting Run sur cette même piste du Tétras en effectuant 8848m de dénivelé positif en 8h 54min, améliorant ainsi le précédent record de 36 minutes. Il n’y a pas de superlatif pour décrire l’exploit de Benoit, c’est l’accomplissement d’un entrainement quotidien, à pied, à ski ou à vélo, parcourant 1300m de dénivelé positif chaque jour soit plus de 300.000m de dénivelé depuis le début de l’année. La métaphore des dieux de la course devient une réalité, Benoit a tellement couru la montée du Tetras qu’il en connaît parfaitement la topologie, il sait à quel moment courir et à quel moment marcher. Ce nouveau record du monde en poche, Benoit ne compte pas s’endormir sur ses lauriers, il s’attaque dans 15 jours à la Coupe du monde du kilomètre vertical. Une affaire à suivre…

En ce qui concerne les résultats de la montée du Tétras, Alexandre Lenoir, Emilien Lejeune et Nicolas Triboulot sont montés respectivement premier, second et troisième sur le podium un peu enfumé par le stand des merguez tout proche. Chez les dames, Sarah Vieuille, Estelle Patou et Bérénice Schohn sont respectivement Or, Argent et Bronze. Un grand bravo à Nicolas Triboulot qui a remporté l’épreuve combinée des montées de l’Avison et du tétras, et une mention spéciale à Jean-Marie Creusat qui a remporté l’épreuve combinée des montées du Tremplin et du Tétras.  Et un final en apothéose pour Sarah Vieuille qui a tout raflé… Elle a fini première de la montée du Tetras, elle a remporté le combiné des montées du Tremplin et du Tétras ainsi que le combinée des montées de l’Avison et du Tétras. La double championne de France de trail s’élève ainsi au rang de divinité de la course verticale en se classant première sur chacune des trois épreuves.




Une réaction sur “Montée olympienne sur les pentes du Tétras

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.