Search
mardi 21 sept 2021
  • :
  • :

Montée du Tremplin : Sarah Vieuille & Lucien Thiébaut inscrivent leur nom dans la roche des Bas Rupts Une belle réussite pour cette première édition qui en appelle d'autres

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

Premier volet d’un week-end un peu fou, la première édition de la Montée du Tremplin des Bas Rupts a vu la victoire de Sarah Vieuille chez les dames et Lucien Thiébaut chez les hommes.

10 filles et 40 gars pour relever ce premier défi du week-end, l’équipe organisatrice peut être satisfaite, pour un coup d’essai, c’est un coup de maître, sachant que les conditions météo étaient idéales et que le public a répondu présent au rendez-vous. « Pour un lancement, c’est une réussite. C’est une année de construction avec une épreuve à pérenniser. Les compétiteurs et compétitrices ont adoré malgré le côté hyper dur et violent de l’épreuve. Pareil pour le public qui a adoré l’ambiance et la convivialité, mais aussi le côté extrême et inédit du format » explique Maxime Laheurte, principal instigateur de ce défi mis sur pied par l’ASG Ski Alpin et Athlé Vosges Vallée des Lacs.

Il faut dire que cette montée, relativement courte et intense, est particulièrement spectaculaire, notamment dans les tous derniers mètres, après la petite passerelle du tremplin. C’est d’ailleurs sur cette partie que le vainqueur de l’épreuve chez les hommes a impressionné. En tête jute avant d’attaquer la dernière partie de la montée, Lucien Thiébaut a remis un coup de rein phénoménal dans les derniers 50 mètres, partie qui est pourtant la plus verticale et la plus dure du parcours. Il a ainsi laissé sur le carreau Romain Petitjean et Leny Valentin, pourtant favori sur la finale. Lucien Thiébaut, selon ses propres dires, n’avait pas vraiment de stratégie pour cette finale et s’est trouvé des ressources insoupçonnées pour aller chercher cette victoire nette et sans bavure. Le vététiste de 21 ans originaire du Beuley (88) est donc le premier à inscrire son nom au palmarès de cette montée du tremplin avec un temps de 2:00:21.

Idem pour Sarah Vieuille chez les dames. La traileuse bien connue dans les Vosges s’est elle aussi imposé avec brio avec un temps de 2 minutes et 52 secondes, soit près de 30 secondes d’avance sur ses poursuivantes Aline Poirot et Alexandra Rudatis. Une belle prestation pour une première montée, mais certainement pas la dernière puisque Sarah sera présente dès samedi matin sur la montée de l’Avison et samedi soir sur celle du Tétras. Pourquoi se priver après tout, puisque sa préparation aux mondiaux en Thaïlande avec l’équipe de France s’est vue totalement chamboulée suite au report de la compétition en février 2022. Sarah est donc « en stand-by » et prend ce qui vient en matière de compétition, tout en essayant de se préparer convenablement pour la Thaïlande : « J’ai également des projets personnels sur lesquels je vais me concentrer en attendant de rebondir, mais c’est vrai que c’est une période compliquée en raison du pass et de la crise sanitaire... » précisait-elle. L’histoire retiendra sa belle victoire sur cette tout aussi belle première édition due la montée du tremplin des Bas Rupts.

Les résultats ici :

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.