Search
mercredi 22 sept 2021
  • :
  • :

Une portée de lynx boréal observée dans les Vosges du Nord

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

Portée_Lynx_Boréal_Vosges_du_Nord

L’Office français de la biodiversité l’a récemment confirmé : une portée de lynx boréal a été observée dans les Vosges du Nord, pour la première fois depuis le 17ème siècle. Une femelle baptisée Lycka a donné naissance ce printemps à 2 chatons, au sein d’une forêt domaniale.

Lycka avait fait l’objet, avec une autre femelle dénommée Tarda, d’un relâcher en Allemagne dans le massif du Palatinat, en Rhénanie-Palatinat. Les 2 animaux sont les derniers individus de lynx boréal relâchés dans le cadre du programme européen LIFE de réintroduction. Originaire de Suisse, Lycka est née en 2011, et a vécu dans le canton de Neuchâtel, en Suisse, avant son transfert dans la forêt du Palatinat. Lors de son lâcher, elle pesait plus de 20 kg.




5 réactions sur “Une portée de lynx boréal observée dans les Vosges du Nord

  1. jean-paul petit

    Une bonne nouvelle dans un monde de brutes. Les lynx ont préféré les Vosges au Palatinat. Longue vie et belle descendance à ces merveilleux animaux, symboles de liberté et de forêt sacrée.

    répondre
  2. Pascal

    Ça en devient lourdingue cette info que l’on voit sur tous les médias… Bien sûr que c’est une bonne nouvelle…dont le mérite revient intégralement aux Allemands. Nous , côté français, on est juste bons à s’attribuer le mérite. L’OFB ne fait rien d’autre que le suivi GPS, l’état n’a aucun programme de réintroduction, il y a un peu plus d’un an, un lynx a été braconné côté alsacien (un tir à balle), où en est l’enquête ? Quid du remplacement du sujet abattu, demandé par les associations ? Pour info, le massif des hautes-vosges compte moins d’une demi-douzaine d’individus, tous des mâles…
    Un observateur, réseau OCS.

    répondre
    1. Poirot-Schleininger Gilbert

      Tu a raison ce tirage de couverture par l’OFB (qui fait sûrement bien son travail) aAors que le ministère de l’environnement ne lève pas le petit doigt pour lancer un programme de recherche de sites favorables pour lâcher quelques femelles dans les hautes Vosges, est une honte. Et toute a l’image des grandes effets d’annonces en faveur de la biodiversité de notre Président avec un néant absolut sur le terrain après ses envolées lyriques :-(

      répondre
  3. Lili

    Ben ils vont pas y rester longtemps, vu que les chalets à touristes poussent de partout et qu’il y a plus de place au bord du lac, ils vont pousser en forêt !!

    répondre
    1. a bobo la tête.

      à l’instar de tout ce que post Lili, commentaire ridicule.
      Quel rapport entre une portée de jeunes lynx dans les Vosges du nord et les chalets à Gerardmer.

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.