Search
mardi 19 oct 2021
  • :
  • :

AVF Alsace-Lorraine – S’adapter aux évolutions de la société et répondre aux défis de l’avenir Gérardmer accueille l'assemblée générale de l'association régionale

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

Ce vendredi 24 septembre à 10h00 avait lieu l’Assemblée Générale de l’AVF Alsace-Lorraine dans la salle des Armes de la mairie de Gérardmer. Accueil des Villes Françaises n’est pas resté inactive pendant la pandémie et a lancé toute une série de réflexions menées sur l’ensemble du réseau national afin de déterminer comment s’adapter aux évolutions de la société.

Comme le rappelle Brigitte de Metz-Noblat, la présidente de l’AVF Alsace-Lorraine, la mission première est d’accueillir les nouveaux arrivants et les personnes en recherche de lien social pour favoriser la construction et le maintien d’un réseau relationnel. Elle ajoute : « Dans cette mission d’accueil, on parle beaucoup des activités ou des animations, ce n’est pas l’essentiel et ce ne sont que des prétextes pour permettre à des gens qui veulent s’intégrer de faire des choses en commun et de développer un réseau relationnel. AVF n’est pas un club de loisir, la nuance est difficile à faire comprendre. »

La présidente dresse un bilan de l’année très positif puisque tous les objectifs de l’AVF Alsace-Lorraine ont été atteints malgré la pandémie. En effet l’année 2020-2021 ne fut pas une année « blanche » et sans vie car la concertation et les échanges au sein de la région ont été intense. Des initiatives innovantes ont été mises en place, notamment des formations sur les outils numériques afin que les adhérents puissent maintenir le contact mais également pour tenir les rencontres statutaires en visioconférence.

Brigitte de Metz-Noblat précise qu’il y a une volonté d’essayer de se repositionner afin de faire face à des mobilités plus larges que la seule mobilité professionnelle, il s’agit des mobilités sociétales causées par le veuvage, le divorce ou autres incidents de la vie. L’enjeu prioritaire est de trouver un nouvel élan collectif pour non seulement répondre aux défis de l’avenir, mais également pour enrayer la chute du nombre d’adhérents qui est de l’ordre de 20 à 50% selon les AVF. En cette dernière année de mandature, le bureau régional finalisera la mise en œuvre de la fusion avec la région Champagne-Ardenne afin de mutualiser les moyens et de développer les relations entre AVF.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.