Search
mercredi 22 sept 2021
  • :
  • :

Cité scolaire La Haie Griselle : tourner définitivement la page de la crise sanitaire Divisions supplémentaires, nouveaux enseignants, vacances apprenantes et possibilité de se faire vacciner sur le temps scolaire

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

Même si l’on est conscient de ne pas avoir totalement son destin entre les mains du côté du proviseur Laurent Belin et de son équipe, la rentrée s’annonce sous les meilleurs auspices du côté de la Haie Griselle qui entend bien tourner définitivement un trait sur la crise sanitaire au terme de cette année scolaire 2021-2022.

En effet, même s’il est impossible de savoir précisément ce que l’avenir nous réserve en matière de COVID, on se veut optimiste du côté de la cité scolaire qui a préparé sa rentrée sereinement et toujours en essayant d’avoir une longueur d’avance en cas de coup dur. Globalement, les nouvelles sont bonnes avec pour commencer l’ouverture d’une division supplémentaire en 4ème ainsi qu’en 1ère, entraînant en partie l’arrivée de nouveaux enseignants. « De nouveaux jeunes enseignants » précise même Laurent Belin, preuve que La Haie Griselle reste attractive en tout point. Saluons l’arrivée de Killian Bargaz (SVT), Manuel Valess et Christian Hocquigny (Mathématiques), Adriana Colin (Anglais), Gilles Rimbaud (Allemand) et Benoît Gandolfi (EPS) qui s’est récemment illustré sur le Tétras. Ajoutons également un petit nouveau au secrétariat élèves avec Lucas da Costa et la relève est assurée !

Pour ce qui est des nouveautés, commençons avec le collège et l’attribution d’une heure dédiée à la culture de l’antiquité sur l’emploi du temps de français. Il s’agira d’une approche, d’une ouverture sur le latin qui pourra étayer la culture générale des élèves et contribuer à leur donner de bonnes bases en français. L’expérimentation de l’allemand dès la 6ème pour tous les élèves se poursuivra, tout comme la formule de 4 cours de 45 minutes pour les langues vivantes, appuyant ainsi sur la régularité dans l’apprentissage. Ce dispositif est accompagné par les inspecteurs des langues vivantes et donnera suite à un bilan afin d’en évaluer les bienfaits. « Cela s’inscrit dans le plan langues vivantes voulu par le Ministère auquel nous avons souhaité participer activement. Nous allons également continuer à renforcer et développer nos partenariats avec l’étranger, notamment l’Allemagne » ajoute Laurent Belin.

Concernant la sécurité face au COVID, la cité scolaire va offrir aux élèves qui le souhaitent la possibilité de se faire vacciner sur le temps scolaire en étant accompagnés par groupes au centre de vaccination du Tilleul. Ce sera le 6 septembre pour les collégiens et les 13 et 14 septembre pour les lycéens. « Nous allons tout de même attendre de voir combien d’élèves sont déjà vaccinés et combien sont intéressés par ce dispositif, avec l’accord de leur famille bien sûr » ajoute le proviseur. Car il est à signaler qu’en cas de cas de COVID dans une classe, les élèves vaccinés continueront à suivre les cours normalement alors que les élèves non-vaccinés seront considérés comme cas contact et devront donc suivre les cours à distance pendant la période d’isolement préconisée. Pour ce qui est de la cantine, les brassages vont être évités au maximum et, de manière générale, la cité scolaire va continuer à s’appuyer sur le triptyque alerter/tester/tracer.

Dans tous les cas, Laurent Belin assure que « suite à la crise, la situation sanitaire a remis la pédagogie au cœur de notre réflexion. (…) Une attention particulière continuera d’être apportée aux élèves qui ont été les plus touchés par la crise sanitaire ». Cela pourra se traduire par des « vacances apprenantes » pour les collégiens par exemple, ou encore des mini-stages de préparation autour des épreuves anticipées de français qui ont déjà connu un franc succès. Dans un autre registre, succès également pour la classe montagne, notamment sur le parapente puisqu’un nouveau groupe a été ouvert en classe de seconde, portant les effectifs de la classe à 39 élèves au lycée et 16 au collège pour un total de 55.  Pour finir, 2021-2022 permettra d’entamer une phase de reconstruction des bâtiments de l’internant et du pôle sportif à partir de janvier prochain. Une opération portée par la Région Grand Est.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.