Search
mardi 19 oct 2021
  • :
  • :

Pierre Pelot en dédicace à la médiathèque de Gérardmer Rencontre avec l’écrivain vosgien à l'occasion de la sortie de son dernier roman

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

Le célèbre et prolifique écrivain vosgien Pierre Pelot a présenté son nouveau roman « Un autre pas dans la rivière… » lors d’un moment d’échange privilégié avec le public venu nombreux à la médiathèque du Tilleul.

En 50 ans d’une carrière bien remplie, Pierre Pelot, qui est originaire de Saint-Maurice-sur-Moselle, a écrit près de 200 livres avec des œuvres très diverses de romans noirs, de récits de science-fiction ou relevant du fantastique. On lui doit notamment « L’été en pente douce » adapté au cinéma par le réalisateur Gérard Krawczyk. L’écrivain était ce samedi 25 septembre à la médiathèque du Tilleul afin de présenter son nouveau livre « Un autre pas dans la rivière… » qui est une version revue, corrigée et étoffée de son roman « La Montagne des bœufs sauvages », paru en 2010.

Sans en dévoiler l’intrigue, le livre est une sorte de récit de voyage dans le pays natal de l’écrivain, les Vosges, et dans lequel il retranscrit ses observations du monde environnant. Pierre Pelot s’intéresse aux gens, il observe minutieusement les personnages et la vie qui les entoure. Les histoires qu’il raconte existent déjà quelque part et il suffit ensuite de les retranscrire sur papier, après le travail d’écriture, c’est la fiction qui vient se greffer dessus.

Pour l’anecdote, Pierre Pelot déborde d’imagination depuis sa plus tendre enfance. A l’école déjà, il remplissait 3 ou 4 feuilles de rédaction pendant que ses camarades de classe remplissaient péniblement la moitié d’une page. Le monde littéraire fut stupéfait lorsque l’auteur annonçait en 2018 que son roman « Braves gens du purgatoire » serait le dernier, à cause des relations tendues avec le monde de l’édition. Que les fans se rassurent, il n’en est rien… Pour la simple raison que Pierre Pelot ne peut pas s’empêcher d’écrire, et c’est mieux ainsi car c’est la preuve que ce nouveau roman ne sera pas le dernier.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.