Search
mardi 19 oct 2021
  • :
  • :

Tentative de record du monde de dénivelé positif en 24 heures sur les pentes de la Mauselaine Stéphane Brogniart, le mec plus ultra à la conquête d’un nouveau record

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

Ce vendredi 17 septembre 2021, l’ultra-traileur vosgien Stéphane Brogniart s’est lancé dans la tentative de record du monde de dénivelé positif en 24 heures sur les pentes de la Mauselaine.

Stéphane Brogniart

Prise de parole de Stéphane Brogniart avant le départ

17218 mètres de dénivelé positif à gravir en moins de 23h40’51’’, c’est le record à battre et c’est le nouveau défi lancé par le Vosgien de l’impossible Stéphane Brogniart, un habitué des challenges extrêmes qui a déjà traversé l’atlantique à la rame et parcouru la France à vélo. Les jeunes sportifs de l’Athlé Vosges sont au rendez-vous sur la ligne de départ pour encourager le champion. Le député des Vosges et conseiller régional du Grand-Est, Monsieur Christophe Naegelen, est également présent ainsi que le directeur académique des services de l’éducation nationale des Vosges, Monsieur Emmanuel Bourel.

Le top départ est donné ce vendredi 17 septembre à 16h00 précises, Stéphane Brogniart s’élance pour 24h sur une piste de ski de la Mauselaine à Gérardmer.Le défi se fait à coup de 65 mètres de dénivelé positif sur au minimum 265 tours. Coté ambiance, le public est venu nombreux encourager le champion sur la piste facilement accessible du Pré-Lynx qui restera éclairée toute la nuit pour l’occasion. La Mauselaine vibrera pendant toute l’épreuve avec un programme festif ponctué de barbecues, concerts, buvettes et animations afin d’apporter un coup de projecteur et un soutien aux associations « Basket au pied » et « A travers le regard d’Émile ».

Dans sa tentative, Stephane Brognart est accompagné de meneurs d’allures afin de s’imposer un rythme sur ce défi qui se gagne non seulement avec les muscles du corps, mais surtout avec le mental. Se maintenir au-dessus de la contrainte et de la douleur en avalant les kilomètres, une occasion pour notre « ultra-vosgien » de sortir de sa zone de confort et de cogiter sur ses prochains challenges, à savoir : une traversée du Sahara à pied et une traversée du Pacifique à la rame prévue en 2023. En attendant, rendez-vous dans 24 heures sur la ligne d’arrivée pour accueillir en fanfare notre vosgien national qui arborera, nous le souhaitons, le sourire de la victoire.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.