Search
dimanche 5 déc 2021
  • :
  • :

Le dessinateur Laurent Cagniat en dédicace à la MCL Rencontre avec le créateur de « Vauriens » et « Urban Games » illustrateur du dernier album des Schtroumpfs

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

Laurent Cagniat, l’illustrateur des Schtroumpfs, était présent à la MCL de Gérardmer ce mercredi après-midi pour dédicacer l’album « Les Schtroumpfs et le village des filles ». Ce fut l’occasion pour le public d’admirer ses planches et illustrations exposées à la galerie pendant toute la durée du festival Graines de Toiles.

Il fallait s’armer de patience ce mercredi après-midi à la MCL de Gérardmer pour faire dédicacer son album par l’illustrateur des Schtroumpf. En effet, les fans de BD et les dessinateurs en herbe étaient venus nombreux rencontrer Laurent Cagniat. Les loupiots, curieux et avides de conseils étaient intarissables de questions auxquelles le dessinateur répondait volontiers tout en dédicaçant les albums par un coup de crayon personnalisé. Beaucoup avaient des étoiles plein les yeux,  la BD suscite un véritable engouement chez les jeunes qui, ébahis, observaient Laurent Cagniat dessiner ses personnages avec une aisance et une dextérité déconcertante.

Laurent Cagniat en dédicace« Pour apprendre à dessiner, il faut bien travailler la géométrie, le dessin n’est qu’une succession de volumes qui s’emboitent. » Commente l’invite de GDT » J’ai appris tout cela en regardant « Les Visiteurs du Mercredi » sur la 1er chaîne. A l’époque Greg, le dessinateur d’Achille Talon, proposait une émission pour apprendre aux enfants à dessiner. Il traçait des boules, des cônes…Dans un même cône il y remettait une boule, ensuite des tuyaux pour former les bras et les jambes, puis il traçait des petits pains pour dessiner les mains. Il ajoutait également une boule pour le pouce, une autre pour le nez, ainsi le personnage prenait forme ». Mais pour Laurent Cagniat, le plus difficile à dessiner chez les Schtroumpfs, c’est le bonnet : « Ça a l’air de rien mais c’est super dur. Si vous bougez d’un millimètre à droite ou à gauche ça ne marche plus, les proportions sont très importantes ».

Prendre la relève de Peyo, le père des Schtroumpfs, n’est pas une mince affaire. Laurent Cagniat a su parfaitement conserver le trait précis du créateur tout en y apportant une touche de modernité. Ses planches et illustrations sont exposées à la MCL de Gérardmer jusqu’au 4 novembre. Un détour s’impose !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.