Search
mardi 26 oct 2021
  • :
  • :

Direction des finances publiques : un nouveau service de paiement de proximité chez les buralistes

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

Avec la chute des feuilles vient la saison des feuilles d’imposition dans les boîtes aux lettres ou par Internet. L’occasion pour Jean-Marc Leleu, directeur départemental des Finances Publiques des Vosges de faire le point sur les nouveautés proposées aux usagers et sur le développement des services dématérialisés. un nouveau service de paiement de proximité permet de régler ses taxes et impôts à hauteur de 300 euros chez certains buralistes. 

Selon les données 2021, le département des Vosges compte 216 619 foyers fiscaux,  dont 92 534 assujettis à l’impôt sur le revenu. Cela représente 43% de la population, un peu moins que le niveau national à 50%.
Cependant, que vous soyez imposable ou non à l’impôt sur le revenu, la taxe d’habitation ou la foncière, tout le monde va recevoir ou a déjà reçu sa feuille pour l’année 2020. Cette année, les avis ont pris des couleurs pour être plus facilement différenciés. Bleu pour l’impôt sur le revenu, orangé pour la taxe d’habitation et vert foncé pour la taxe foncière.

Impôt sur le revenu

Il est encore possible, en cas d’erreur, de rectifier quand le déclaration a été effectuée en ligne. Ce dispositif est accessible jusqu’à la mi-décembre depuis chaque « espace particulier ». Le service permet de modifier le nombre de personnes à charge, les changements d’adresse, de situation de famille…
Si les impôts constatent un trop perçu ou une augmentation du solde à payer, ils ajusteront et au besoin rembourseront ou mettront en place un échéancier. Si vous êtes redevable de plus de 300€, il sera prélevé en plusieurs mensualités jusqu’en décembre. 88 000 foyers ont bénéficié d’une baisse de 60 millions d’euros.

Taxe d’habitation

Un dispositif de dégrèvement d’office de la taxe d’habitation (TH) de la résidence principale, sous condition de revenu, a été mis en place depuis progressivement sur trois ans depuis 2018. Dans le département cela représente pour 135 000 foyers vosgiens une baisse de 206 millions. Un impôt voué à disparaître pour tous en 2023. Chaque foyer qui possède un téléviseur est redevable de la contribution à l’audiovisuel public. La taxe d’habitation sur les résidences secondaires est maintenue. Le paiement est fixé au 15 novembre 2021 ou au 15 décembre.

Taxe foncière

Elle s’applique sur toutes les propriétés bâties ou non bâties. Un nouveau service a été mis en place début août de cette année. Il s’agit du pouvoir « Gérer mes biens immobiliers (GMBI). Chaque propriétaire, qu’il soit particulier ou professionnel, dispose maintenant d’une vision d’ensemble de ses propriétés bâties. En se connectant dans son espace personnel, il pourra visualiser les caractéristiques de sa propriété, le descriptif, sa nature, sa surface, le nombre de pièces. L’objectif à terme de ce dispositif est d’éliminer les taxes d’urbanisme, de déclarer l’occupant des locaux d’habitation et de collecter, dans le cadre de la révision des valeurs locatives, les loyers des locaux d’habitation mis en ligne. En 2020, les 163 320 contribuables vosgiens ont versés 201 099 647€ au titre de la taxe foncière bâtie et 8 927 901€ pour le non-bâti.

Jusqu’à 300 euros chez les buralistes

Il existe différents moyens de s’acquitter de ses impôts. En ligne, par prélèvement à l’échéance ou par prélèvement mensuel, par chèque ou TIP SEPA. Mais il est également possible de payer directement chez les buralistes. 87 d’entre eux sont des partenaires agréés de la direction générale des Finances publiques dans les Vosges, dont 8 à Epinal. Le dispositif, déjà largement utilisé pour régler les amendes, a pour objectif de contribuer à la vie en milieu rural. Pour les avis allant jusqu’à 300 euros, il suffit de venir avec son avis qui possède un Flashcode. (Liste des point d’accueil sur le site impôts.gouv.fr)

Jean-Marc Leleu a également tenu à rappeler, lors de la conférence de presse, qu’il fallait rester vigilant face aux messages frauduleux que chaque contribuable peut recevoir. Et de rappeler de ne jamais répondre à ces messages ni d’ouvrir les « pièces jointes ». « Il y a toujours un moyen de s’informer et de nous contacter. Dans les centres des finances, par téléphone au 0809 401 401, sur le site impots.gouv.fr ou par message  à partir de la messagerie sécurisée de chaque usager depuis son espace personnel. Les usagers, parce que tout le monde a le droit à l’erreur peuvent se connecter sur le site oups ;gouv.fr également s’ils veulent rectifier ou contester ».

impots

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.