Search
samedi 4 déc 2021
  • :
  • :

Emploi jeune – Tisser des liens avec l’industrie du textile Visite guidée pour attirer les jeunes vers un secteur en tension qui peine à recruter

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

A l’initiative de la Mission Locale, des jeunes de 16 à 25 ans sortis du système scolaire ont visité l’entreprise Garnier-Thiebaut. Un moment privilégié d’échanges avec d’autres jeunes en formation au sein de l’établissement, afin de susciter, pourquoi pas, de nouvelles vocations.

Le secteur de l’industrie textile manque cruellement de main d’œuvre qualifiée, Bertrand Plaze, directeur de production chez Garnier-Thiebaut le confirme, il a du mal à trouver des profils en adéquation avec les besoins de l’entreprise, et paradoxalement il y a des jeunes qui ne trouvent pas de travail.

C’est pourquoi la mission locale de Gérardmer a organisé jeudi 14 octobre une visite d’entreprise afin que des jeunes en recherche d’emploi puissent découvrir l’usine Garnier-Thiebaut à Kichompré. C’était l’occasion d’échanger avec d’autres jeunes déjà en apprentissage ou en Contrat Initiative Emploi dans l’entreprise, mais aussi une opportunité pour découvrir les métiers de l’industrie textile avec les explications de Bertrand Plaze.

L’objectif de cette initiative est double, attirer les jeunes vers l’industrie textile, un secteur en tension qui peine à recruter, et informer les jeunes sur les possibilités de formation en interne ou en alternance pouvant déboucher sur un emploi pérenne au sein de l’entreprise. Cette rencontre gagnant-gagnant remporte un vif succès puisque d’autres entreprises et collectivités gérômoises se sont engagées dans la même démarche. Tous les secteurs sont concernés, d’ailleurs la mission locale organise prochainement une sortie avec accompagnateur en montagne pour découvrir le métier. Les chamois ont d’ores déjà noté le rendez-vous…




2 réactions sur “Emploi jeune – Tisser des liens avec l’industrie du textile

    1. Quoi

      Je ne connais pas les salaires dans la filière textile . Mais j’estime que lorsqu’on est jeune et que l’on a l’occasion de se former pour avoir un emploi il ne faut pas hésiter . Cela peut toujours servir et permettre d’attendre un autre emploi qui correspond mieux aux attentes sans pour autant rester au chômage où l’on n’apprend rien si ce n’est à flemmarder .

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.