Search
mardi 26 oct 2021
  • :
  • :

Gérardmer Animation : privilégier le renouvellement et la stabilité au sein du comité L'association a validé une présidence tournante annuelle à travers une modification de statuts soumise au vote de ses adhérents

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

AG Gérardmer animation (4)

Dimanche après-midi avait lieu l’assemblée générale ordinaire de Gérardmer Animation du côté de l’espace LAC où les adhérents se sont réunis autour d’un comité (C.A) provisoirement privé de président, Nicolas Rumeau ayant rendu les armes en mai dernier.

ici en compagnie de Jérôme Hirth, 4 nouveaux adhérents ont rejoint le C.A

ici en compagnie de Jérôme Hirth, 4 nouveaux adhérents ont rejoint le C.A

Un départ qui survenait après un investissement considérable de ce dernier qui a apporté beaucoup à Gérardmer Animation, et un départ qui a logiquement amené ses collègues à prendre du recul sur cette fonction de président au sein de l’association et à l’envisager un peu différemment, à la redéfinir. Le secrétaire Jérôme Schmitt évoquait ainsi « une charge morale importante » pour un président souvent au four et au moulin, avec le risque de provoquer un certain impact sur l’activité professionnelle de ce dernier (ou de cette dernière si le futur président venait à être une présidente). Un impact et une charge qu’il fallait donc tenter de modérer avec aussi et surtout, en parallèle, une pérennité et une sérénité qu’il devenait impératif de garantir. Rapidement, l’idée s’est imposée aux membres du comité de passer à une présidence tournante annuelle, à l’image de ce qu’il se fait dans certains clubs services, ceci afin de favoriser « renouvellement et stabilité » avec un président qui serait notamment « porte-projet et porte-parole » entouré d’un comité étoffé et toujours aussi dynamique. Un dynamisme qui fait la force de Gérardmer Animation, comme l’ont souvent évoqué les élus présents à cette réunion, qu’il s’agisse d’Anne Chwaliszewski, Elizabeth Klipfel ou Didier Houot.

AG Gérardmer animation (1)Ce projet de présidence tournante annuelle et les modifications de statuts qui l’accompagne ont été votés lors d’une assemblée générale extraordinaire qui a conclue l’assemblée ordinaire, remportant l’unanimité des votes. Ne reste plus qu’à élire un nouveau président !  Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, 4 nouveaux adhérents ont rejoint le C.A dans la foulée, l’occasion de rappeler que Gérardmer Animation était passée de 162 à 176 adhérents, soit des effectifs en légère hausse à nouveau cette année. Une bonne chose quand on sait  qu’il va y avoir du pain sur la planche avec l’organisation des différentes animations qui ponctuent la vie de l’association des commerçants gérômois. Des rendez-vous qui devraient reprendre du poil de la bête, enfin soulagés des problématiques liées au COVID-19 (jauges, fermetures, annulations, restrictions diverses etc.) qui empêchaient notamment la mise en place de buvettes sur le marché de Noël ou la grande braderie. Buvette d’où vient une majorité du chiffre d’affaires de ces manifestations.

Cet hiver, il y aura donc bien du vin chaud sur le marché qui aura lieu du 26 novembre 2 janvier et qui sera suivi de près par le marché du skieur. Comme vous le savez déjà probablement (lire notre précédent article ICI !), cette édition sera articulée autour de trois pôles principaux dont l’un qui accueillera le nouveau manège en forme de sapin de 14 mètres de haut. Les deux autres pôles seront la maison du Père Noël ainsi que le chapiteau consacré aux Artisans de la Vallée des Lacs qui seront de retour avec 18 stands après une absence l’an dernier en raison des contraintes imposées par la crise sanitaire. Les 25 chalets sont loués depuis le mois d’août et quelques spectacles sont déjà prévus dont une grosse animation assez unique en Europe le 28 décembre prochain dont Gérardmer Animation vous reparlera prochainement. Les feux d’artifice du samedi soir seront eux aussi de la partie, bref, le marché continue à monter en puissance et à « prendre de la hauteur » pour reprendre les mots de Jérôme Hirth et Thierry Honoré, chevilles ouvrières de la commission dédiée au projet. Pour conclure, ajoutons qu’un nouveau calendrier va voir le jour d’ici la fin de l’année sous l’objectif d’Anthony Bernard, le premier ayant rencontré un franc succès… Affaire à suivre !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.