Search
dimanche 5 déc 2021
  • :
  • :

Gérardmer – Des projets de réhabilitation pour la place du 8 mai 1945 Répondre aux enjeux actuels afin de rendre cet espace multifonctionnel et adapté à la mobilité « douce »

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

Dans le cadre des journées de l’architecture, la ville de Gérardmer et le Parc naturel régional des Ballons des Vosges proposaient une visite guidée de la ville, samedi 16 octobre à 14h30, afin de découvrir des opérations de réhabilitation de bâtiments ou d’espaces publics de l’architecture de la Seconde Reconstruction réalisées ou en projet de réalisation.

Cette visite gratuite assurée par Vanessa Varvenne, historienne du patrimoine, avait pour objectif d’apporter un nouveau regard sur cette architecture de la reconstruction en proposant de découvrir des bâtiments sur lequel des interventions sont en projet ou en cours afin de montrer la diversité des architectures et le travail sur les espaces publics. Les enjeux autours des aménagements de l’espace public de la place du 8 mai 1945, la place du marché, étaient abordés avec des élus et le Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement.

Des projets de réhabilitation pour la place du 8 mai 1945Un intervenant fait un petit rappel historique : « Avant sur la place du marché, il y avait des habitations qui furent détruite pendant la guerre, dans un premier temps on va déblayer et installer des baraques, c’est-à-dire des logements temporaires pour reloger les sinistrés en attendant que l’on puisse reconstruire les bâtiments d’habitation dans les années 50. Ensuite les architectes vont créer une grande place rectangulaire, sur laquelle on va progressivement installer la place du marché qui sera fermée par des bâtiments construits entre 1951 et 1956, l’idée étant de former une place très urbaine avec des bâtiments assez haut, qui forment un front de rue assez cohérent. A l’époque du développement automobile tous azimuts, l’objectif était de pouvoir faire le tour de la place en voiture ».

Les temps changent et aujourd’hui un réaménagement de la place du marché est nécessaire. Des projets sont en cours d’étude et les architectes s’appuient sur le plan d’aménagement et d’embellissement de 1832 pour créer de nouveau espaces, l’objectif est de conserver ce qui est en place, notamment les bâtiments du 19eme siècle épargnés par la seconde guerre mondiale, et de répondre aux enjeux actuels afin de rendre cet espace multifonctionnel et adapté à la mobilité « douce ».

Pour cela, les architectes ont évoqué un espace ou le piéton serait prioritaire, avec des emplacements dédiés aux vélos et des places de stationnement équipées de bornes de recharges pour les véhicules électriques. Pour rendre l’endroit plus agréable, il a été imaginé un certain nombre de paliers afin de réduire la pente de la place du marché, il est également envisagé de retirer la couche de bitume imperméable afin de permettre à l’eau de pénétrer dans le sol et ainsi éviter le ruissellement en aval. Enfin ils proposent la création d’une trame verte pour assurer une continuité avec le parc Garnier.

Les enjeux autours des aménagements du centre ville de Gérardmer sont grands et les projets sont toujours en cours de discussion, mais grâce à cette visite, la trentaine de participants présents a pu entrevoir ce que deviendra la place du 8 mai 1945 dans un avenir assez proche.




10 réactions sur “Gérardmer – Des projets de réhabilitation pour la place du 8 mai 1945

  1. mic88

    Si par la même occasion on pouvait réaménager la place du vieux Gerardmer qui a été rénovée sans le moindre bon sens et qui est un désastre écologique , ce serait super

    répondre
    1. Schmit

      Je suis d’accord avec vous! Un véritable désastre écologique!
      Ce revêtement de pierres grises en contraste avec ce beau grès rose de l’église, c’est triste et froid à pleurer! Et en même tempos l’été c’est une fournaise car pas d’ombre ! De plus, notre fontaine qui apportait un peu de fraîcheur a été déplacée… Sacrilège!
      Si les décideurs avaient pensé plutôt écologie: Ils auraient dû plus arborer cette place et planter des petites prairies de fleurs sauvages pour nourrir les abeilles en voie de disparition et surtout mettre des bancs tout autour pour créer une convivialité dans cette place sans âme!
      Un peu comme avant quoi ….

      répondre
  2. Thierry

    Il est également envisagé de retirer la couche de bitume imperméable afin de permettre à l’eau de pénétrer dans le sol et ainsi éviter le ruissellement en aval….
    Et on a bétonné la place du vieux GERARDMER…L’argent de la ville n’est cher, c’est tout sauf une gestion en bon père de famille et en garant des générations futures. C’est pitoyable

    répondre
  3. THOMASK

    Espérons que pour satisfaire les désirs des uns et des autres , on n’enlève pas le coté pratique de cette place et qu’on en fasse pas un désert comme la place du vieux marché

    répondre
    1. jean-paul petit

      C’est la place du « Vieux Gérardmé », et non la place du vieux marché. On n’est pas à Rouen.
      Je vais décevoir mic88 en affirmant qu’on ne refera pas cette place. Au prix où elle a coûté, on ne va pas désosser ces centaines de tonnes de granit au motif qu’elle est triste, froide et sans âme.
      C’est trop tard, la bêtise est faite, elle est là dans le paysage urbain pour un bon siècle. Il fallait réfléchir avant.
      En matière d’urbanisme, on agit sur le long terme. Les erreurs, on les paie aussi sur le long terme.

      répondre
  4. michel marchal

    et pourquoi pas faire un parking souterrain, avec un marché couvert au dessus, vous avez remarqué que c ‘est de plus en plus compliqué de stationner place de la gare et qu’il pleut souvent?

    répondre
    1. Vrouuuuum.

      Sauf si à Gerl’on rend l’ensemble des stationnements à Gerardmer payants, les automobilistes privilégieront logiquement les emplacements gratuits et personne n’ira se garer dans ce parking.

      répondre
  5. Stefkas

    Et pourquoi ne pas construire des garages pour les locaux en sous-sol et au-dessus une halle fermée afin d’avoir un marché qui tourne quelque soit le temps …

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.