Search
mardi 26 oct 2021
  • :
  • :

Les journées de l’Architecture à Gérardmer : un patrimoine à défendre et à expliquer Samedi 16 octobre prochain, découvrez des opérations de réhabilitation de bâtiments ou d'espaces publics réalisées, en cours ou à venir...

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

 

Photo - C-M Batot. chantier de construction de l'église de Saint-Léonard, coll. particulière, Association Saint-Léon-Art Expression"

Photo – C-M Batot. – chantier de construction de l’église de Saint-Léonard, coll. particulière, Association Saint-Léon-Art Expression.

Le samedi 16 octobre, vous êtes invités à participer à une balade urbaine dédiée notamment à l’architecture de la Seconde Reconstruction avec un départ depuis l’hôtel de Ville et des arrêts dans le secteur de l’église, de la rue du Levant et de la place du 8 Mai, le tout pour finir à l’école de musique où une petite animation musicale vous attendra.

Sous l’impulsion du Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges et et de la Communauté d’Agglomération de Saint-Dié des Vosges, plusieurs communes du territoire proposent des visites guidées et autres balades urbaines dans le cadre des Journées Européennes du patrimoine et des Journées de l’Architecture. A Gérardmer, c’est notamment l’architecture de la Seconde reconstruction et son évolution qui seront au centre des discussions et des différentes interventions. Une architecture souvent méconnue ou mal connue du Gérômois lui-même et qui constitue malgré tout un « patrimoine à défendre et à expliquer » pour reprendre les mots de l’adjoint Grégory Bonne, adjoint à l’écologie et au développement durable. « On se rend compte que les locaux connaissent parfois mal leur patrimoine qui est le fruit d’une histoire et qui permet de voir les différentes époques qui ont marqué Gérardmer. Du coup ce n’est pas facile quand on veut rénover ou réhabiliter un bâtiment ou un site. Quel style met-on en avant, quels sont les enjeux économiques, touristiques, les enjeux de mobilité, de déneigement aussi, sachant que ces enjeux évoluent eux aussi. (…) Il y a souvent une correspondance entre l’avant et l’après, une évolution qui expliquent certains choix, certaines constructions.  » ajoute-t-il.

Valoriser cette architecture de la seconde reconstruction, ce patrimoine, sensibiliser à ce bâti dont les usages et fonctions évolues est essentiel dans le projet mené conjointement par le Parc des Ballons et la communauté d’agglomération ainsi que leurs partenaires (CAUE, DREAL, Vosges Architecture Moderne etc.). C’est pour cela qu’un travail important est mené en collaboration avec certaines communes notamment, auprès des habitants également dont les propos et sentiments ont été recueillis, car c’est bien « l’habitant qui est au cœur du projet« . Aujourd’hui, pour prolonger la démarche, ce ne sont pas uniquement des citoyens, mais aussi des élus, des usagers qui vont témoigner « sur le volet opérationnel de certains sites » précise Mathilde Doyen, chargée de mission au sein du Parc des Ballons des Vosges. Parmi les intervenants de cette cession gérômoise, on notera également la présence de Vanessa Varvenne, historienne de l’art, qui apportera précisément une petite touche historique à chaque halte prévue sur le parcours du 16 octobre. Parcours qui s’achèvera à la maison de la musique, édifice public de la seconde reconstruction transformé en bâtiment passif.

Les animations sont sur inscriptions – place limitées, masque obligatoire et contrôle du pass sanitaire.

Le programme téléchargeable ici : Archi_reconstruction_Prog_1809_16102021_def

Inscriptions auprès de Maryline Gioia – 03 89 77 90 20 – m.gioia@parc-ballons-vosges.fr




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.