Search
mardi 18 jan 2022
  • :
  • :

80ème anniversaire de l’ASG : un ancien président se souvient… Daniel Genatio : de sa 1ère licence au foot en 1962 aux "Papys Smasheurs"

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print
Débouts, de gauche à droite : Daniel genatio, Claude Durand, Abel Della-Maria, Marc Illy, Jacky Durand, Daniel Bernard, Marc Rouzet, Eric Laurent.  1er rang : Pascal paternotte et son épouse, Gérard Lecomte, Francis Durand, Michel Vaytet, Gérard Durand, Jean-François Bonne, Mimi Durand, Philippe David et le jeune Dominique Genatio, ramasseur de balles officiel !

Débouts, de gauche à droite : Daniel genatio, Claude Durand, Abel Della-Maria, Marc Illy, Jacky Durand, Daniel Bernard, Marc Rouzet, Eric Laurent.
1er rang : Pascal Paternotte et son épouse, Gérard Lecomte, Francis Durand, Michel Vaytet, Gérard Durand, Jean-François Bonne, Mimi Durand, Philippe David et le jeune Dominique Genatio, ramasseur de balles officiel !

L’ASG fêtera son 80ème anniversaire samedi matin à l’occasion d’une cérémonie programmé à l’Espace LAC de Gérardmer en compagnie du petit monde du sport locale et notamment de deux anciens présidents qui aujourd’hui raccroché crampons et ballons.

Il s’agit bien sûr de François Delon et de son prédécesseur, Daniel Genatio qui a toujours vécu à fond ses deux passions : la musique et le sport. Sa première licence à l’ASG, il l’a prise en 1962 au foot, comme beaucoup de monde à l’époque se souvient-il : « On habitait rue des Rochires, comme François Delon d’ailleurs, on a le même âge. J’avais 15 ans et demi à l’époque, et un dirigeant du foot est venu voir mes parents. C’était Jean Nourdin, ils manquaient de joueurs à l’époque, notamment les cadets qui n’avaient pas de gardien. Alors comme il m’avait vu jouer avec des copains il a demandé si je pouvais rejoindre l’équipe. J’ai commencé comme goal des cadets, et dès l’année d’après, j’ai passé une visite médicale et ils m’ont surclassé. Je me suis retrouvé goal de l’équipe réserve des seniors. Mais bon, ça a duré le temps que ça a duré, ma mère en avait marre, le maillot de gardien tout le temps crotté, j’vais souvent mal aux poignets, l’hiver c’était compliqué etc. »

Da. genatio ASG Volley (5)Par la suite, « Dany » commence à jouer au volley avec quelques amis du côté de l’Union Nautique et peu à peu la section ASG Volley voit le jour. Il en sera le premier capitaine de 1966 à 1979 avant de devenir entraîneur ou encore président. Sur le terrain où il évolue habituellement au poste de passeur, il fait équipe avec (sans être exhaustif) Jean-Claude Pierrel, Jean-Louis et Claude Panouillé, Gilbert Laurent, Jean-Claude Klinger, Claude Martin, Les Durand, Philippe David, Michel Vaytet ou encore René Bourquin… « C’était pas le plus grand mais il avait une sacré détente le René ! » se souvient Daniel Genatio. Les sections football et volley sont à l’époque très liées et certains footballeurs qui ont les deux licences viennent même prêter main forte aux volleyeurs sur les parquets ou lors de tournois en plein air.

Daniel genatio à la passe !

Daniel Genatio à la passe !

En 1980, il arrête le volley et devient vice-président de l’ASG tout en étant simple licencié au tennis de table et à la boule lyonnaise. C’est en 1987 que Raymond Schmitt, René Tisserand et André Flageollet sollicitent Daniel Genatio pour devenir président de l’ASG. Il n’était alors âgé que de 40 ans mais avait déjà une solide expérience, lui qui côtoyait de prêt le monde du sport depuis son adolescence et qui avait entre autres officié en tant que trésorier du Comité Départemental de volley à l’âge de 25 ans. Dany quitte ensuite ses fonctions en 1990 et reprend du service à la section Volley où il s’occupe notamment de l’école de Volley. Son successeur à la tête de l’ASG n’est autre que François Delon, plus motivé que jamais. « Comme autres présidents généraux de l’ASG, j’ai aussi connu Henri Millan, André Flageollet et Jean Stevenet qui n’était pas originaire de Gérardmer et qui était un footballeur de haut niveau. Il y avait à l’époque le même nombre de sections qu’aujourd’hui, certaines ont disparu, d’autres se sont créées. Et on ne pouvait alors pas être président de section et président de l’ASG, ce qui a d’ailleurs été modifié après mon passage« .

De 1990 à 2002, Daniel Genatio continue donc de s’investir dans la vie de la section volley et il continue même à jouer avec une équipe d’anciens qui sera d’ailleurs surnommée « les papys smasheurs » par certains de nos confrères de la presse. Il raccroche ensuite définitivement les genouillères et, même s’il est toujours fan de sport, se consacre pleinement à sa deuxième passion : la musique, et plus particulièrement l’accordéon. Entre-temps, il aura transmis le virus du colley à plusieurs jeunes, dont son fils ainé Dominique qui a toujours « baigné dedans » et qui a même été entraîneur fédéral, bien que ce ne soit pas la seule ligne sur son CV de sportif bien garni…  Bref, samedi matin, « Dany » sera donc logiquement de la partie à l’espace LAC, mais une question demeure : viendra-t-il avec un ballon ou un accordéon, ou les deux ?…




2 réactions sur “80ème anniversaire de l’ASG : un ancien président se souvient…

  1. Jérôme

    Un grand respect pour le parcours, et un grand merci pour le soutien,toujours là le premier ou presque dès qu’un match a lieu à domicile !

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.