Search
samedi 4 déc 2021
  • :
  • :

Dégradation de la situation épidémique dans les Vosges

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

Le département des Vosges n’est pas épargné par la dégradation sanitaire observée à l’échelle régionale et nationale.

Bien que la tension hospitalière reste maîtrisée dans le département, le taux d’incidence connaît quant à lui une augmentation significative passant ainsi de 17,5 % fin octobre 2021 à 79,3 % au 19 novembre 2021.

Toutefois le département reste en dessous des chiffres régional et national (Grand Est = 103,8% / France = 104,6%). Dans ce contexte il est important de rappeler, que les personnes non protégées par un schéma vaccinal complet ont plus de risque d’aller en réanimation.

Le Préfet demande aux personnes de plus de 65 ans de faire la dose de rappel

Le préfet appelle donc les personnes âgées de plus de 65 ans vaccinées depuis plus de 6 mois, celles atteintes de comorbidités ou ayant reçu une injection du vaccin Jansen, à prendre rendez-vous pour leur dose de rappel.

A cet effet, les centres de vaccinations, les opérations « aller-vers » et la médecine de ville permettent à la population d’accéder à une primo-injection, à une seconde dose, ou à une dose de rappel. Toutes les informations sont disponibles sur le site internet de la préfecture : https://www.vosges.gouv.fr/Actualites/Coronavirus-COVID-19/Vaccination

De nouvelles mesures prochainement

La dégradation de la situation épidémique dans le département amène les services de l’État à envisager très prochainement des mesures de freinage de l’épidémie. Telle que l’obligation de porter le masque en extérieur lors de tout rassemblement. Le port du masque constitue, une mesure efficace pour se protéger et protéger les autres. Lorsque la situation l’exige, dès à présent le préfet incite tous les Vosgiens à porter le masque.

Il invite également chacun à poursuivre les efforts et à continuer de respecter les gestes barrières : éternuer dans son coude, respecter les distances, se laver les mains, ne pas se serrer la main ou s’embrasser.

Le virus n’a pas disparu et l’évolution de la situation sanitaire reste inquiétante.




29 réactions sur “Dégradation de la situation épidémique dans les Vosges

  1. PierreL

    Hélas, ça durera tant qu’on aura des rigolos qui prétendent que les vaccins ne servent à rien, que la covid n’est qu’une petite « grippounette » …et finalement qu’ils n’en ont rien à foutre de la santé des autres !

    répondre
    1. Jack Muller

      Absolument d’accord avec vous, tant qu’il y aura des détracteurs du vaccin nous serons dans cette situation.
      S’il ne tenait qu’à moi le vaccin serait obligatoire comme en Autriche, et enirme amande pour les contrevenants pour muse en danger de la vue d’autrui

      répondre
    2. Michel

      Moi je l’ai eu 1ere semaine une grippe 2ème 40de fièvre tous les jours diarrhée vomissements je mangeais plus je buvais plus un valvaire alors que j’avais eu le premier vaccin g cru mourir alors réfléchissez bien

      répondre
    3. Liberté

      Arrêtez de vous en prendre aux non vacciner.de quoi avez vous peur si vous êtes vacciné?
      A moins que ces vaccins soient du pipo!
      De plus ce n’ est pas un vaccin mais une thérapie expérimentale.vous êtes des cobayes. c est tout

      répondre
      1. EMBT

        Je peux vous assurer que pour un cobaye je me porte bien. Troisième dose et je continue les gestes barrières .Je n’ai pas peur et je ne m’en prends pas aux non vaccinés . C’est eux qui râlent car ils voient qu’ils vont être coincés chez eux . Et ce n’est pas nous les vaccinés qui prenont les décisions . Encore une fois vous avez choisi ,assumez Comme j’assume ma vaccination !!!!

        répondre
    4. Choky

      Vous direz ça au gens qui ont eu des effets secondaires graves et qui étaient en parfaite santé avant qu’ils ai eu le vaccin t’en qu’on à rien tout va bien mais je pense que ces personnes regrette alors chacun fait ce qu’il veux avec son corps personnellement je ne ferai jamais vacciner point barre

      répondre
      1. Liberté

        A chocky

        Bien parlé.
        Moi aussi jamais on ne me forcera à m injecter un produit que l on ne connaît pas la composition .non au nouvel ordre mondial

        répondre
        1. à ke kuku c'est jony.

          Lorsque je lis nombre de commentaires d’antivaxx, je me demande si pour faire partie de leur cercle il n’est pas requis de faire une faute tous les deux mots.

          répondre
    5. Alexis Demengeon

      Complètement barjot vous
      Les non vaccinés ne fréquentent plus les lieux où il y a du public depuis la mi octobre sous peine de devoir faire un test qui de surcroît et payant. Déplus le test le rend plus légitime d’être à cet endroit qu’une personne vaccinée parce vraiment negatif et ce serait de leur faute si il y a un rebond épidémique ? Vous rigolez j’espère

      répondre
      1. la Mouette

        En ce qui me concerne je n’ai pas une confiance illimitée dans les tests.
        Que prouvent ils ? qu’au moment du test, que si tu n’es pas infecté par le virus au moment du test, mais il ne prouve pas que tu ne soit pas porteur du virus non encore actif

        répondre
      2. Cap Canaveral vous m'entendez.

        Erreur de la banque en votre defaveur vous ne recevrez pas 20 000 francs…
        En moyenne, une personne sur dix au supermarché ou dans un autre commerce n’est pas vaccinée.
        Ce sont pourtant des lieux qui recoivent du public…..

        répondre
  2. Demange

    Attention aussi aux personnes
    vaccinées et parce qu elles sont vaccinées et qu elles se disent protégées ,se sentent à tort suffisemment libres et légitimes pour se permettre de faire n importe quoi n importe où et n importe comment.

    répondre
  3. Bubenski

    Oh les gars 147000 morts du cancer en une année, et ça dérange qui personne le tabac est en vente libre et l’alcool aussi. Ah mais oui bien sûr ça rapporte tellement a l’état alors vous savez quoi les Guignols continuer comme ça

    répondre
    1. a bobo la tête.

      Encore un qui melange tout..
      Contrairement au Covid, la grippe , la peste,…, etc, les cancers, l’alcoolisme, ne sont pas des maladies transmissibles.
      On n’attrape par une cirrhose en discutant avec un alcoolique .:)

      répondre
  4. Lilie

    Oui d accord avec vous également. Je leur demande si leurs enfants jeunes enfants n ont jamais reçu de vaccins style polio, et on leur a pas demande leur avis !!!

    répondre
  5. Lae

    la faute au pass sanitaire qui n a rien de sanitaire…les vaccinés ont beau jeu d accuser les non vaccinés. Sauf que ceux là n ont droit à rien..pas de resto pas de ciné pas de rassemblement sauf test négatif…et vous pensez toujours que c est la faute des non vaxx ???? Si on avait exigé pour tout gros rassemblement un test négatif qq soit le statut vaccinale de la personne on en serait pas là… s agirait de réfléchir avant d accuser les non vaxx …les commentaires vus sont a gerber… heureusement il y a un an quand l épidémie battait son plein que les gens qui ont accepté de se confiner, vivre avec les masques etc…n ont pas accusé a tort les vieux et les fragiles qui constituaient et constituent toujours et qq soit leur statut vaccinale les premiers en hospit et rea….certaines personnes du 3eme âge ont oublié tout ça je pense…

    répondre
    1. EMBT

      Désolé mais au début de la pandémie , vous avez déjà oublié , on voulait enfermer les  » vieux » et les fragiles. Désormais c’est une des catégories les plus vaccinées et la moins en réanimation ou hospitalisation . Et vous voulez encore les enfermés , dites donc vous avez un problème avec votre belle-mère !!!! Si on devait reconfiner, ce dont je doute , ce serait grâce à TOUS ceux qui ont crus que tout était fini et font n’importe quoi !
      Ce n’est pas un vieux qui vous répond mais une personne offusquée par vos propos inélégants vis à vis de cette catégorie de personnes qui ont droit respect .

      répondre
  6. Fleur

    Pas d illusions vaccinés ou pas on prendra copie sur l ‘Autriche ou les Pays-Bas. …….
    Notre gouvernement attend toujours un peu avant son annonce , on connait leur façon de faire cela fait 2 ans qu’il agit de cette maniere. Ca commence dejà avec les marchés de noël., on reduit les jauges. Cest consternant.

    répondre
  7. Olivier Bédel

    Une majorité de non vaccinés va à nouveau encombrer nos hôpitaux. Non seulement cela coûte très cher (jusqu’à 50 000€) par personne, mais en plus ils vont empêcher des patients d’être soignés. Au nom de leur liberté ils mettent les autres en danger de mort. Le cadet de leur soucis. Ils ne pensent qu’à eux. Le vaccin a fait ses preuves dans le monde entier contre les formes graves. Il est encore temps de réagir avant une nouvelle catastrophe.

    répondre
  8. Lecteur

    Tout à d’accord avec vous, le pire dans tout ça c’est qu’au sein de cette minorité d’anti- tout la bêtise est très contagieuse et il n’y aura jamais de vaccins.. ni de remèdes pour les guérir !

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.