Search
mardi 18 jan 2022
  • :
  • :

Concours d’éloquence : pour ou contre le respect de l’orthographe Une étape sans fautes pour l’équipe de La Haie Griselle

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

Six établissements scolaires vosgiens sont opposés cette année dans le Concours d’éloquence du Rotary Club. Ce jeudi soir, les joutes verbale opposaient le lycée La Haie Griselle de Gérardmer au lycée Beau Jardin de Saint-Dié. La finale aura lieu le 1er avril à l’espace LAC.

Rotary-elequence-0005La salle des Armes de l’Hôtel de Ville était comble ce jeudi soir pour la 4ème rencontre du Concours d’Éloquence 2022 organisé par le Rotary Club de Gérardmer. La seconde équipe du Lycée La Haie Griselle livrait une âpre bataille contre l’équipe du Lycée Beau Jardin de Saint-Dié. Le duo gérômois était composée de Titouan Margraitte et Lukas Dierstein qui affrontaient les deux jeunes déodatiennes Victoria Anglesio et Elline Jacquot. Les jeunes filles ont eu à défendre le parti d’être contre le respect de l’orthographe alors que le sort avait désigné les garçons grands défenseurs de la langue de Molière. Vint ensuite le temps des Jonquilles, ou la question saugrenue, qui vit l’équipe de Saint-Dié tirer le billet suivant : « Mais que dit et que fait le couteau trouvé par la poule ? » Puis ce fut au tour de l’équipe de la Haie Griselle de sortir ce billet du chapeau ; « Conflit d’intérêt entre un point d’exclamation et un point d’interrogation… ».

Les membres du jury, composé de rotariens ou amis de rotariens, ont eu du mal à départager les deux équipes évaluées tant sur le fond que sur la forme, avec une grille de docimologie qui prend en compte de nombreux paramètres tels que l’attitude, l’élocution, l’écoute, la structure, la connaissance et l’argumentation. C’est donc la Haie Griselle qui remporte l’épreuve  avec un tout petit point d’avance sur Beau Jardin. Il s’agit d’un bon départ pour les équipes gérômoises puisque mardi dernier, la première équipe de la Haie Griselle remportait elle aussi son épreuve à Lunéville au Lycée St Pierre Fourier. François Laubacher, le responsable du concours d’éloquence, convie d’ores et déjà les amateurs de plaidoiries et de formules choc à la finale, qui se déroulera le 1er avril à l’espace LAC de Gérardmer.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.