Search
mardi 18 jan 2022
  • :
  • :

Conseil Municipal : fusion des domaines skiables, transfert de la compétence culture, et des aides qui se font attendre Une nouvelle régie qui s'appelle désormais "Gérardmer Station"

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

conseil municipal (4)

Premier gros point à l’ordre du jour du conseil municipal en date du 10 décembre, la modification des statuts de la régie municipale Gérardmer ski dans le cadre de la mutualisation avec le domaine skiable nordique.

En effet, les deux domaines fusionnent peut-on dire, et se retrouvent donc sur un même document entraînant également le transfert de certains biens et une modification du règlement intérieur. Globalement, une initiative qui répond à une certaine montée en puissance de la pratique des disciplines nordiques, mais aussi à la progression de la mise en place d’une vision d’un tourisme 4 saisons sur les deux domaines skiables. Cette mutualisation devrait permettre également à ces deux domaines de travailler en parfaite adéquation, de mutualiser moyens techniques et humains, mais aussi de travailler autour d’une communication harmonisée (une politique tarifaire ajustée également) avec un nouveau nom pour cette régie : « Gérardmer Station » dont l’activité, souhaitons-le, devrait démarrer sur les chapeaux de roues si le COVID ne s’en mêle pas. C’est tout ce que l’on peut souhaiter pour ces vacances de Noël, d’autant que la date du 18 décembre pour l’ouverture du Centre Aquatique de Bien-Etre semble compromise, la faute à un nouveau coup du sort. Le maire Stessy Speissmann « n’ose plus annoncer de date précise » mais Eric Defranould n’a pas froid aux yeux : « On peut quand même dire pour 2022 !? » Une chose est sûre, cette ouverture est attendue par les Gérômois !

Autre point saillant à l’ordre du jour, le transfert de certains agents et biens de la Ville de Gérardmer vers la Communauté de Communes, transfert consécutif à celui de de la compétence Culturelle. Au total, 33 agents sont concernés et en ce qui concerne les biens matériels, il s’agit en résumé de la ludothèque, de l’école de musique et de la médiathèque, l’objectif étant entre autres et comme spécifié lors du premier conseil communautaire, de favoriser un accès égal à la culture (au plus grand nombre des administrés). Précisons au passage que la Ville de Gérardmer restera propriétaire des bâtiments en question mais que le transfert de la compétence « construction, entretien et fonctionnement d’équipements culturels et sportifs d’intérêts communautaire » a lui aussi été acté ce vendredi soir.

Tir groupé ensuite du côté de la participation de la commune à l’organisation de stages à but éducatif ou sportif, ou de voyages scolaires pour l’année 2022, ainsi que l’attribution de subventions pour les enfants qui fréquentent un Accueil de Loisirs avec Hébergement (ALAH) ou sans hébergement (ALSH). Dans les trois cas, la politique en faveur des familles et des enfants reste inchangée et la reconduction des aides financières maintenues. Franck Lemaire, du groupe Gérardmer Notre Perle a également propos d’aller encore un peu plus loin dans cette aide étant donné le contexte particulier lié au COVID qui ne semble pas encore toucher à sa fin. « Cela pourra être étudié lors de l’élaboration du prochain budget » a noté l’adjoint aux finances Olivier Odille.

Évoquons également la motion relative aux indemnisations devant être perçues par les communes supports de stations de montagne pour l’année 2021 en lien avec la fermeture des remontées mécanique durant l’hiver 2020-2021. Une motion qui est en lien l’Association nationale des Maires des Stations de Montagne (ANMSM). Pour résumer brièvement, les aides promises par l’État se font attendre et il était proposé aux élus de réclamer le versement d’un acompte fiscal très substantiel ; saisir le Préfet des Vosges en demandant confirmation du versement en 2022 des indemnisations de la taxe de séjour ; et solliciter par l’intermédiaire de l’ANMSM) le Premier Ministre et les parlementaires afin d’obtenir rapidement une amélioration de la situation financière des communs supports de stations de montagne… Un point voté à l’unanimité, sans surprise, et une affaire à suivre de près.

Dans notre prochain article : les questions diverses.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.