Search
mardi 18 jan 2022
  • :
  • :

Conseil municipal & questions diverses : l’urbanisme une fois de plus au centre des débats nouvelle passe d'armes entre la majorité et les deux groupes d'opposition

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

Cela devient une habitude pour conclure chaque séance : pas de dessert ni de café au menu, mais une question au sujet de l’urbanisme, point de friction indéniable et inévitable entre la majorité et les deux groupes d’opposition du conseil municipal gérômois.

Et c’est justement par une question commune aux Groupes Gérardmer Notre Perle et Gérardmer Solidaire que la réunion s’est achevée, entraînant un échange tendu (pour ne pas dire explosif !) entre le premier magistrat d’un côté, et André Jacquelin et Eric Defranould de l’autre. L’opposition souhaitait en effet savoir « Pourquoi avoir décidé d’ajourner, sine die, les réunions de la commission urbanisme, un choix qui n’est visiblement pas à la hauteur des enjeux que représente le problème de l’urbanisme chez nous ? » « La dernière séance a été ajournée, il y en aura une nouvelle prochainement, la semaine prochaine (aucune date n’a été annoncée -NDLR). (…) Et vous savez pourquoi elle a été ajournée ! » répondra Stessy Speissmann, faisant allusion à la dernière intervention de l’opposition dans les médias (lire notre article ICI !).

Du côté du groupe Gérardmer Notre Perle on s’étonne que « cette conférence de presse soit à l’origine de cet ajournement puisque l’objectif était d’être force de proposition« . Ce qui n’est pas de l’avis ni du goût du premier magistrat et de la majorité : « Vous tenez des propos sur et devant des agents qui dérangent, et ça me gène. Si on en est là, c’est aussi suite à vos agissements et à vos propos« , M. le maire reprochant ainsi à l’opposition et notamment à M. Jacquelin de fragiliser le service urbanisme et de remettre en cause la compétence de ses agents. « Je n’ai jamais mis en cause les agents ni leur compétence, ces assertions sont fausses . (…) Et ne mettez pas le faisceaux sur moi, je vous rappelle que nous sommes un groupe » rétorquera André Jacquelin. La question étant commune aux deux groupes d’opposition, Eric Defranould a tenu à ajouter qu’il déplorait le manque de communication autour des dossiers de l’urbanisme, prenant pour exemple un des derniers dossiers où « les prescriptions ne sont finalement pas respectées... » Bref, un nouvel épisode houleux, c’est peu de le dire, et sans doute pas le dernier sur ce thème…

Nouveau centre hospitalier intercommunal

Dans un registre plus détendu, le groupe Gérardmer Solidaire souhaitait en savoir un peu plus sur sur la création d’un nouveau centre hospitalier intercommunal : « Par délibération du conseil de surveillance du 15 mars 2021 de l’hôpital de Gérardmer,vous avez approuvé à la majorité le projet de convention cadre portant sur la création d’un nouveau centre hospitalier intercommunal hôpitaux du massif des Vosges par fusion administrative de 4 établissements.Ce projet est-il approuvé par l’ARS ? Si oui, à quelle date sera-t-il effectif ? » En substance, M. le maire a répondu que l’ARS avait délibéré unanimement sur cette création et qu’il restait un dernier passage devant une commission spécialisée le 17 décembre avec un arrêté qui serait pris le jour-même pour une mise en place au premier janvier 2022.

La voie verte à l’ordre du jour du conseil communautaire

Enfin, question posée par Vanessa Maury pour le groupe Gérardmer Notre Perle : »Lors de la campagne des élections municipales, nous nous sommes positionnés clairement en faveur de la réalisation de la voie verte « Vallée de la Vologne » et nous continuerons d’œuvrer dans ce sens afin que ce projet soit lancé très vite par la future communauté de communes Gérardmer Hautes Vosges. Serez-vous à nos côtés pour défendre le projet ? » « C’est un projet intercommunal, la compétence transport a été prise par la communauté de communes, ce projet arrivera vite en conseil communautaire et sera étudié » précisera le premier magistrat. Il faudra donc patienter pour en savoir plus sur les positions de chacun et chacune sur cette voie verte…




8 réactions sur “Conseil municipal & questions diverses : l’urbanisme une fois de plus au centre des débats

  1. Maxime Acker

    Si l’urbanisme est un sujet explosif ce n’est pas sans raison. La profusion des constructions apportera, et apporte déjà un déséquilibre au niveau de la ressource en eau. Le problème est parfaitement connu par la majorité qui dit vouloir réagir (entendu lors de la réunion du plan grands lacs). Très bien. La majorité des constructions à Gérardmer ne respecte pas le PLU actuel et pourtant rien ne bouge. Lorsqu’une maison a l’obligation d’être construite sur pilotis, car elle se trouve en zone humide, et qu’elle est finalement construite sur dalle béton, rien ne bouge. Lorsque l’opposition critique ce fonctionnement, Mr le maire, vous devriez prendre de la hauteur, réagir pour le bien de tous et ne pas vous braquer. Si la manière ne vous plaît pas c’est peut-être que toute les autres voies de communication sont restées infructueuses. Tout se joue maintenant, pas demain, il n’est pas trop tard pour agir.

    répondre
  2. Cuccato

    Ma question est peut-être simpliste ,mais ,pourquoi face à une proposition de projet , ne pas faire une liste ,écrite, d’un côté, des « arguments pour », et ,de l’autre côté, des « arguments contre »?
    Arguments rédigés clairement et précisément par tous tous les acteurs du projet.
    Cette liste, publiée ,permettrait une lecture transparente et démocratique du problème , ainsi qu’une meilleure visibilité des intérêts publics ou privés ,des différentes parties prenantes.
    Et il serait alors plus facile de trancher ,et ce, sans conflits de personnes, mais seulement dans l’honnéteté intellectuelle des idées et des arguments, entre « colonne des plus « et « colonne des moins » pour acter ou non le projet…??

    répondre
  3. THOMASK

    Ah, la voie verte de la vallée de la Vologne ! Voilà une question qui dérange le nouveau président de la com com puisque c’est le maire de Gérardmer qui s’y oppose…

    répondre
    1. l'esbaubi

      Bien que la nouvelle com’com soit le fruit d’un putsch (communautaire) vous confondez sûrement Président et Général.

      Que faites vous des autres élus qui siégeront à cette assemblée.

      Un peu de respect pour eux.

      répondre
  4. Un habitant de Granges-Aumontzey

    Bonjour,
    Pourquoi toujours vouloir douter de la volonté des élus et notamment du Maire de Gérardmer, nouvellement élu Président de notre Comcom.
    Je ne suis pas certain que Monsieur le Président de la Communauté de Communes Gérardmer Hautes Vosges, soit opposer à faire voter prochainement l’intérêt communautaire quant à la réalisation de la voie verte. J’en suis même convaincu que vieux serpent de mer, sera réalisé pendant cette mandature de 4 ans. En tout cas, à Granges-Aumontzey, nous l’espérons. Avec l’appui sans faille de notre Maire et Vice-président de la CCGHV.

    répondre
  5. à bobo mamam..

    Putsch oh combien salutaire puisqu’il etait impensable que la plus grosse commune ( de trés loin ) de l’ex com’com ne puisse rester maitre de ses decisions et de son destin.
    Un des symboles de cette heresie se trouvait dans la volonté d’installer le siege de cette feu com’com dans les locaux de la friche industriel Anne de Solene à Julienrupt…..
    ( Un lieu à la fois excentré et .. hautement emblematique :) )
    Choix qui par hasard ne servait que les interets de la petite caste au pouvoir.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.