Search
mardi 18 jan 2022
  • :
  • :

Judo : nouveaux statuts pour le club gérômois qui fusionne avec son homologue cafranc Garder le cap et maintenir le haut niveau d’excellence malgré un contexte difficile

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

Le judo club de Gérardmer tenait son assemblée générale ordinaire et par la même occasion une assemblée générale extraordinaire, afin de procéder à la modification des statuts de l’association et officialiser la fusion avec le club du Tholy.

Malgré une année 2021 perturbée par la crise sanitaire, les judokas et leur président Mikaël Bussière ont gardé le cap et maintenu le haut niveau d’excellence du club, dont l’assemblé générale ordinaire se tenait ce samedi après-midi à la Halle des Sports. A noter la participation de certains membres du bureau par visioconférence ainsi que la présence de Karine Bedez, l’adjointe à l’éducation, à la jeunesse et aux sports.

Mikaël Bussière a présenté le rapport moral puis le trésorier du club a dévoilé le rapport financier qui montre des résultats constants malgré un contexte difficile. La séance c’est poursuivie par la tenue d’une assemblée générale extraordinaire afin de changer les statuts du club. Mikaël Bussière précise que cela fait 60 ans que les statuts n’avaient pas changé, dorénavant le bureau sera renouvelé tous les 4 ans. Par la même occasion la fusion avec le club de judo du Tholy devient officielle et apporte 40 licences supplémentaires.

Pour la saison 2021/2022, le club qui compte actuellement 250 adhérents, s’est fixé pour objectif d’augmenter le nombre de licences. De son coté, Mikaël Bussière est confiant en ce qui concerne la tenue du Tournois International Master de Gérardmer prévu en avril. Certains l’ont sans doute remarqué, les logos et la charte graphique des supports de communication du club évoluent de manière à intégrer le Tholy.

En guise de conclusion, le président, Mikaël Bussière, a remercié les sponsors, la municipalité, la presse locale, les bénévoles du club ainsi que les professeurs et les membres du comité pour leurs efforts, car comme tous les autres clubs du secteur, le Judo Club de Gérardmer a dû s’adapter, « se réinventer » pour faire face à la crise sanitaire qui a fortement perturbé l’année 2021.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.