Search
mercredi 26 jan 2022
  • :
  • :

Julien Dugourd : « Ce sont les conseils des chefs qui m’ont fait évoluer » Le chef pâtissier était à l'hostellerie des Bas Rupts pour y dédicacer son livre : "Mes pâtisseries, mon parcours, ma résilience"

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

Petit retour aux sources pour l’enfant du pays qui avait souhaité dédicacer son livre (notre précédent article ICI !) dans la maison de famille où tout a commencé, lui qui accorde beaucoup d’importance à des valeurs telles que stabilité, fidélité et transmission.

C’est donc en compagnie de Michel Philippe, que l’un des tous meilleurs chefs pâtissiers de sa génération a eu le plaisir de se prêter au jeu de la dédicace, lui qui apprécie tout particulièrement faire des rencontres et échanger avec ses pairs :  « Ce sont les conseils des chefs qui m’ont fait progresser. Je me souviens que Michalak m’avait dit « dans la vie il faut être un marathonien, pas un sprinter. » Il faut être constant pour progresser, et une fois qu’on a atteint nos objectifs, c’est à notre tour de transmettre aux jeunes générations. » Ce qu’il n’a pas hésité une seconde à faire avec Tom, jeune homme de 20 ans qui apprend actuellement le métier auprès de J-E Schmitt à Gérardmer et qui entend prochainement quitter les Vosges pour poursuivre sa formation.

« Il faut choisir les bonnes maisons, un bon chef qui va t’emmener là où tu veux aller. C’est très important de bien construire son CV pour bien construire sa carrière, son futur. Il faut se mettre à la place de ceux qui t’embauchent. La formation est difficile, fatigante,  c’est pourquoi la fiabilité et la stabilité sont importantes. Pour ma part, j’ai travaillé seulement dans 4 ou 5 établissements. Et surtout, il ne faut jamais oublier d’où l’on vient, qui nous a aidé,  nous a formé » ajoute Julien Dugourd,  très abordable et jamais avare lorsqu’il s’agit de bons conseils, lui qui aime emmener son équipe dans ses déplacements aux 4 coins du monde. Car les rencontres font le sel (ou plutôt le sucre dans son cas) de ce métier, des rencontres dont il faut savoir s’enrichir, s’inspirer pour continuer à progresser et à se faire plaisir dans ce que l’on fait. Dont acte, Julien Dugourd continue à se nourrir de ses rencontres et transmet aux jeunes générations comme l’ont fait pour lui Michel Philippe ou Thierry Mauffrey en leur temps.




2 réactions sur “Julien Dugourd : « Ce sont les conseils des chefs qui m’ont fait évoluer »

  1. Bruno E.

    Volonté, travail ont amené cette remarquable réussite.
    Un bel exemple.
    Dommage qu’il soit installé si loin des Vosges pour déguster ses fabrications.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.