Search
mercredi 26 jan 2022
  • :
  • :

Quand Margo glissait dans le désert Les yeux grands ouverts

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

Il est un lieu commun qui voudrait que les Voyages forment la jeunesse : soit. En réalité, rien n’est véritablement dit, il n’y a pas d’âge pour apprendre de la vie. Admettons cependant qu’un sac à dos bien accroché sur les épaules est une invitation à la découverte et aux rencontres. Et quand on sait que l’apprentissage s’inocule au contact de son prochain et de cultures différentes, parcourir le globe terrestre n’est plus un pis-aller intellectuel et sédentaire dans notre développement personnel, mais une réalité. Tout est enfin dit ! Non, il faut planter le décor. La Gérômoise Margo Vignol se dresse ainsi en réalisatrice et metteur en scène de son existence en s’expatriant régulièrement au delà des frontières de l’hexagone.

Ce fut le cas il y a quelques mois dans le cadre d’une nouvelle mission au Pérou où Margo travailla en qualité de volontaire au sein d’une organisation locale dont le principal objectif est de venir en aide aux enfants les plus défavorisés. Des jeunes généralement délaissés par la société, sans doute par leur famille, pour lesquels il faut réapprendre à s’occuper de leur propre vie. Des enfants et des adolescents qui ne sont pour la plupart jamais allés à l’école, ou qui l’ont quitté pour des raisons économiques. C’est donc toute  une éducation qui est à refaire sur fond de nutrition, santé, socialisation notamment.

L’association appelée Hilo Rojo  est située dans les quartiers très pauvres de l’Esperanza à Trujillo. Celle-ci fonctionne sous forme d’une école, intégrée comme volontaire par Margo et d’autres voyageurs venus d’horizon très différents. L’expérience fut forcément très enrichissante, laissant à jamais des traces dans les souvenirs de la vosgienne.

Mais lorsque l’heure du départ a sonné, il fallut monter dans le bon train du futur au risque de louper un véritable TGV  dont la direction s’appelle « immédiat » appelé aussi  Matchu Pitchu pour un trekking. Une autre aventure  suivie de la visite de la montagne aux 7 couleurs, puis de  la découverte de villages Inca, de la réserve naturelle de Paracas, du canyon de Colca  pour finir skis aux pieds  dans le désert de  l’oasis de Huacachina  sous 35 degrés de chaleur ! Alors si Margo est sans doute trop jeune pour se souvenir de la chanson de  Jean-Patrick Capdevielle « planté dans le désert » la jeune femme de 27 ans peut s’approprier dès maintenant le refrain, mais les yeux grands ouverts.

« Quand t’es dans le désert depuis trop longtemps

Tu t’demandes à qui ça sert

Toutes les règles un peu truquées du jeu qu’on veut te faire jouer
Les yeux bandés »



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.