Search
mardi 18 jan 2022
  • :
  • :

« Le Rabbin & le Général » : parcours d’une œuvre par Vanessa Varvenne & Jean-François Duval Contexte, interprétations & parcours du tableau de Dégas

Linge de maison des Vosges à Gérardmer
image_pdfimage_print

Tableau Degas Varvenne Duval Gérardmer livre (4)

Après vous voir présenté le fruit (d’une partie !) de leurs recherches en septembre 2020 à l’occasion des Journées du Patrimoine, Jean-François Duval et Vanessa Varvenne avaient le plaisir de se retrouver pour présenter l’ouvrage dédié à l’huile sur toile d’Edgard Degas : « Le Rabbin & le Général ».

Lire notre précédent article : cliquez ici !

L’ouvrage vient en effet de sortir aux éditons l’Harmattan et il est le fruit du travail de deux bénévoles passionnés qui se sont plongés dans une œuvre et dans une époque, celle de l’après-guerre Franco-Allemande de 1871, dont la défaite a profondément marqué Degas, auteur de ce double portrait désormais mondialement connu. Dernièrement exposé à Vienne, il a provisoirement élu domicile au musée juif de New-York avant, sans doute, de revenir à Gérardmer, retrouver les autres pièces du legs Reinach…

Ce tableau a donc acquis une certaine renommée, dans le sillage de celle du peintre impressionniste pour qui il marque une transition. En effet, suite à ce portrait, dernier d’une longue série, Degas entamera sa période consacrée aux danseuses et aux femmes à l’heure du bain ou de la toilette. « Le Rabbin & le Général » est donc un point de pivot, une charnière dans le parcours de Degas dont les interprétations multiples sont évoquées dans la seconde partie de ce livre écrit à 4 mains : « Le premier chapitre traite principalement du contexte et du choix des personnages (la grand rabbin Astruc et le général Mellinet – NDLR), le second est consacré aux interprétations et dans la troisième partie nous évoquons le parcours du tableau (différents propriétaires, expositions etc.) » précisent Vanessa Varvenne et Jean-François Duval.

Et d’ajouter : « Notre travail a été de regarder tous les discours qu’il y a sur ce tableau pour en proposer diverses interprétations« . Hommage à la Guerre et/ou à deux grands hommes, désespoir de la défaite, tableau antisémite, difficile de trancher malgré les nombreuses sources dans lesquels le duo a puisé, avec également pour objectif de valoriser la collection du legs Reinach à travers une œuvre emblématique qui la compose. Œuvre qui a également permis une plongée dans une époque où Gérardmer avait encore plus la cote auprès des artistes et de la bourgeoisie parisienne…

« Edgar Degas – Le grand rabbin Astruc et le général Mellinet – parcours d’une œuvre »

Éditions L’Harmattan : https://www.editions-harmattan.fr/index.asp

Disponible sur le site de l’éditeur et très prochainement en librairies.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.