Search
vendredi 19 août 2022
  • :
  • :

Fin de partition pour Le Grattoir Une page se tourne dans le paysage culturel gérômois

image_pdfimage_print

le grattoir

Après 15 années émaillées d’un peu plus de 800 concerts, le bar Le Grattoir vient d’arriver à la fin de sa partition avec le départ du dernier de ses deux patrons emblématiques qui laisse désormais la place à un nouveau projet associatif.

Avec le départ en début de semaine de Pascal Muller, membre fondateur du Grattoir avec Jo Nicholaus, c’est un peu la fin d’une époque, celle d’un lieu culturel emblématique du Gérardmer et des Vosges qui rayonnait d’ailleurs bien au-delà des frontières du département. Si les dernières années ont été difficiles et la fin chaotique, c’est sans doute la belle époque qui restera dans les mémoires de ceux qui ont fréquenté l’établissement, que ce soit assidument ou épisodiquement, qu’ils soient artistes ou clients.

Pascal Muller

Pascal Muller

Dès son ouverture en Mai 2006, Le Grattoir avait rapidement trouvé sa clientèle, dont une partie était orpheline du Square et de son patron Nico. Sous l’impulsion de Jo et Pascal, amateurs de musique et musiciens amateurs, les concerts de qualité se multiplient les week-ends et lors de soirées spéciales mémorables, notamment lors de la Saint Patrick. Ravis de l’accueil que le public et les deux patrons leur réservent, les artistes contribuent à la renommée grandissante des lieux. Certaines associations commencent également à contacter le Grattoir pour organiser des dates en collaboration/coproduction et le rythme de croisière est rapidement atteint.

Mais le plus stupéfiant en matière de musique, au-delà du nombre de concerts et de leur qualité, c’est sans doute l’éclectisme et la provenance des musiciens : certains débarquent de toute la France et d’Europe alors que d’autres arrivent des États Unis, du Canada, de Nouvelle Zélande, d’Australie et d’Afrique du Sud ! Eh oui, même à Cape Town on connaissait Le Grattoir qui sert d’ailleurs parfois de tremplin à certains artistes dont certains, parfois, n’hésitent pas à rester une journée de plus à Gérardmer, histoire de découvrir la région. Autant lier l’utile à l’agréable, d’autant plus que la cuisine et la gastronomie locales étaient très souvent appréciées elles aussi, tout comme la convivialité de certains locaux qui servaient de guide aux voyageurs du son…

Polaroid3 (2)

Polaroid 3 en concert

Ajoutons également que le Grattoir, ce n’était pas que de la musique : la scène locale a également accueilli des expositions, des marchés de Noël, des défilés de mode, des spectacles divers et variés tel que du théâtre, de l’impro, de la magie, de la lecture, des one man shows, il a servi de lieu pour filmer des scènes de films ou de séries, enregistrer des clips ou des émissions de radio, le tout sans oublier des événements « maison » comme les légendaires soirées de Noël ou la « Soupe Pop » où chacun(e) venait partager une soupe qu’il ou elle avait cuisiné, le tout en écoutant de la musique pop… Ça réchauffait autant le gosier que les cœurs lors des longues soirées d’hiver !! Bref, le bar du boulevard Kelsch était un lieu culturel, un lieu de rencontre et d’échange qui aura fait le bonheur des jeunes et des moins jeunes pendant tout ce temps, et beaucoup aurait voulu que ça ne s’arrête jamais.

Mais voilà, toutes les bonnes choses ont une fin et des cendres de ce Grattoir, espérons que le nouveau projet associatif tout aussi palpitant émergera et grandira, Gérardmer le mérite sans aucun doute. En attendant, vous pouvez toujours aller faire un petit tour sur Youtube et vous refaire quelques vidéos de concerts, en souvenir du bon vieux temps… Merci Jo & Pascal, pères fondateurs du Grattoir, ainsi qu’aux associés qui ont un temps contribuer à cette belle histoire.

https://www.youtube.com/results?search_query=Le+grattoir+concert

https://www.youtube.com/user/PascalLeGrattoir




6 réactions sur “Fin de partition pour Le Grattoir

  1. Gilbert Schloesser

    Merci et bravo aux deux instigateurs.
    J’ai découvert le lieu en 2009, 2010 en m’installant dans le coin..
    J’y ai passé bien des soirées..

    Peut on en savoir un peu plus sur le projet associatif ?

    répondre
  2. Guyot Aurélien

    Que de bons moments passés ensembles, merci à Jo et Pascal qui ont été très accueillants lors de nos concerts Kéhots Ribotte et lorsque nous venions boeuffer à l’improviste…

    répondre
  3. Mengual MJ

    Le Grattoir un de mes regrets en quittant Gerardmer , pour l accueil en tout temps et la possibilité que vous m avez donné de réaliser défilés , marchés de Noël et autres , avec gentillesse mais aussi .loufoquerie comme j aime Bonne suite à toi

    répondre
  4. Thomy

    Il reste des souvenirs forts de soirées improbables…concerts restau brunch ou simples coups à boire…de bonnes bières
    C’était un vrai lieu de vie où on sentait une belle énergie
    Bravo à tous ceux/celles qui ont fait pour que ce lieu soit chaleureux et unique.
    En espérant de nouvelles aventures festives, musicales dans ce lieu.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.