Search
mardi 24 mai 2022
  • :
  • :

J.O de Pékin – Julia Clair : « Faire ce que je sais faire, profiter de mes jeux » La Xonrupéenne entrera vite dans le vif du sujet avec une compétition d'un jour programmée le lendemain de l'ouverture des jeux

image_pdfimage_print

Photos : merci à Julia Clair

Julia Clair fera partie de la délégation qui ira défendre les couleurs de la France aux Jeux Olympiques de Pékin qui débuteront le 5 février prochain. La Vosgienne jouera crânement sa chance et entend bien se faire plaisir quelles que soient les conditions sur place…

En attendant, Julia est actuellement à Innsbruck en Autriche pour y disputer une nouvelle coupe continentale afin de poursuivre une préparation qui a été largement perturbée par la crise sanitaire : « On est obligés de s’adapter. A la base on devait être au Japon, mais tout a été annulé et on a dû changer nos plans. Après l’Autriche on ira en Slovénie pour disputer des Coupes du Monde B, ce qui nous permettra de faire un maximum de sauts et de prendre de la confiance, car la saison ne s’est pas super bien passée… Et on terminera à Willingen en Allemagne (du 28 au 30 janvier – NDLR) avec l’épreuve de Coupe du Monde. Les meilleures seront là, donc ce sera parfait ! » précise-t-elle.

Le 31, Julia s’envolera pour la Chine où il lui restera encore quelques jours de préparation avant d’attaquer les 2 journées d’entraînement officiel qui précèdent la compétition. Elle entrera donc en piste le 5 février, soit la veille de la cérémonie d’ouverture à laquelle elle n’assistera pas. La compétition de saut à ski se déroulera en effet au Centre National de Saut à Ski, situé dans le pôle de Zhangjiakou (à environ 2 heures de route du lieu de la cérémonie), où les épreuves de snowboard, de ski acrobatique, de ski de fond, de combiné nordique et de biathlon auront également lieu. Le tremplin de saut à ski mesure 164 mètres de long, 60 mètres de haut à son sommet et 34 mètres dans la partie la plus large.

« C’est difficile de savoir à quoi s’attendre, les conditions risquent d’être venteuses, ça tourne très vite… Sur une saison, c’est lissé, on va parfois avoir des conditions difficiles, et la manche suivante ce sera super. Là c’est une compétition d’un jour, alors je vais faire ce que je sais faire, profiter de mes jeux, et le reste on verra ! » commente Julia Clair. Et profiter, ce sera aussi, avec un peu de chance, avoir la possibilité d’assister à d’autres compétitions après la sienne, même si elle sait que le COVID ne permettra pas de croiser beaucoup les autres athlètes. Alors bonne chance à elle, qu’importe le résultat, les Vosgiens seront devant leur écran pour la soutenir le 5 janvier prochain !




2 réactions sur “J.O de Pékin – Julia Clair : « Faire ce que je sais faire, profiter de mes jeux »

  1. REMY Christian

    Julia,
    je n’ai plus ton téléphone reçois mes encouragements par le site GI
    les jeux tu le sais c’est le Top du Top pour un sportif de haut niveau alors profite en bien fais le max on est avec toi
    Christian

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.