Search
samedi 28 jan 2023
  • :
  • :

Médiathèque du Tilleul – David Scherer sait comment vous faire flipper Masterclass avec une pointure dans le maquillage et la création d’effets spéciaux

Écouter cet article
image_pdfimage_print

David Scherer

Dans le cadre du festival international du Film Fantastique, la médiathèque de Gérardmer proposait une masterclass « maquillage et effets spéciaux » animée par David Scherer ce vendredi 28 janvier.

Dans le monde du septième art, les acteurs de films d’horreur ne sont pas blessés et ne meurent pas (en général) car les réalisateurs font appel à des maquilleurs et créateurs d’effets spéciaux. Le Strasbourgeois David Scherer, qui est une pointure dans ce domaine, animait une masterclass ce vendredi 28 janvier à la médiathèque de Gérardmer. Le public, venu nombreux, pouvait ainsi découvrir des techniques de sculpture, de moulage ou de contouring, utilisées sur les plateaux de tournage. David Scherer a notamment été créateur des effets spéciaux sur les films de Gaspard Noé Love, et Ultra Pulpe de Bertrand Mandico. Ses créations extravagantes, comme un chien à tête humaine, pour Bertrand Mandico, le réalisateur des Garçons Sauvages ont engendré des scènes d’anthologie.

Passé par la fac de sociologie, David Scherer commence à se former sur le tas, dans sa chambre, avec des petits pots de latex, il essaye de reproduire ce qu’il voyait dans les films : un doigt coupé, une blessure ou un visage d’extraterrestre. Il a passé toute sa jeunesse à regarder des films en VHS, ce qui a nourri sa passion pour le cinéma fantastique. En tout cas David Scherer l’assure, il se laisse parfois surprendre en matière d’artifices qui fichent la trouille, et il arrive encore à apprécier les films sans disséquer tous les effets spéciaux.

David Scherer Dans le cadre du festival international du Film Fantastique, la médiathèque de Gérardmer proposait une masterclass « maquillage et effets spéciaux » animée par David Scherer ce vendredi 28 janvier. Dans le monde du septième art, les acteurs de films d’horreur ne sont pas blessés et ne meurent pas (en général) car les réalisateurs font appel à des maquilleurs et créateurs d’effets spéciaux. Le Strasbourgeois David Scherer, qui est une pointure dans ce domaine, animait une masterclass ce vendredi 28 janvier à la médiathèque de Gérardmer. Le public, venu nombreux, pouvait ainsi découvrir des techniques de sculpture, de moulage ou de contouring, utilisées sur les plateaux de tournage. David Scherer a notamment été créateur des effets spéciaux sur les films de Gaspard Noé Love, et Ultra Pulpe de Bertrand Mandico. Ses créations extravagantes, comme un chien à tête humaine, pour Bertrand Mandico, le réalisateur des Garçons Sauvages ont engendré des scènes d'anthologie. Passé par la fac de sociologie, David Scherer commence à se former sur le tas, dans sa chambre, avec des petits pots de latex, il essaye de reproduire ce qu’il voyait dans les films : un doigt coupé, une blessure ou un visage d’extraterrestre. Il a passé toute sa jeunesse à regarder des films en VHS, ce qui a nourri sa passion pour le cinéma fantastique. En tout cas David Scherer l’assure, il se laisse parfois surprendre en matière d’artifices qui fichent la trouille, et il arrive encore à apprécier les films sans disséquer tous les effets spéciaux.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.