Search
mercredi 6 juil 2022
  • :
  • :

Conseil municipal : PLU & voirie municipale Délais supplémentaires et budget contraint

image_pdfimage_print

Les élus du conseil municipal de Gérardmer se sont réunis ce vendredi 20 mai à l’hôtel de Ville. Comme souvent, les questions diverses des groupes d’opposition ont clôturé la séance (sur laquelle nous reviendrons en plusieurs articles, comme souvent).

Première question d’André Jacquelin pour le groupe Gérardmer Notre Perle qui souhaitait avoir de plus amples informations concernant la procédure de modification du PLU « dont, malgré les enjeux qu’elle porte, on entend plus parler depuis la clôture de l’enquête publique le 31 décembre 21 ? » pour reprendre les mots de l’élu. Ce à quoi le premier magistrat a répondu que le commissaire enquêteur (ou plutôt enquêtrice) chargé(e) du dossier avait demandé, comme le prévoit la loi, un délai supplémentaire de 15 jours avant de rendre ses conclusions qui font suite au rapport d’enquête. « Pour l’heure, il y aurait 5 remarques ou réserves à revoir mais l’ensemble des modifications du PLU que nous avons proposé ont été jugées positives. (…) par ailleurs, je précise que depuis le 1er janvier, la compétence urbanisme est censée être transférée à la communauté de communes. J’ai saisi la Préfecture à ce sujet pour pouvoir avancer, cela fait un mois et demi et nous n’avons toujours pas de réponse. Alors qui doit délibérer ? La commune ou la communauté de communes ? (…) Qui peut le plus peut le moins, nous délibérerons probablement dans les deux hémicycles. Je vais également réunir la commission urbanisme le mois prochain pour savoir si l’on tient compte des 5 réserves en question. » Une annonce bien accueillie par les deux groupes d’opposition qui regrettaient fortement l’absence de cette commission depuis plusieurs mois.

Deuxième question pour le groupe Gérardmer Notre Perle qui, suite à plusieurs réactions de citoyens gérômois, souhaitait interpeler le maire et la majorité sur la voirie communale qui « est dans un état de dégradation jamais atteint jusqu’ici. Au-delà des travaux de requalification de la rue Lucienne, pouvez-vous nous préciser le programme et le calendrier prévisionnel 2022 des travaux de réfection de la chaussée sur le ban communal ? » Stessy Speissmann et son adjointe au patrimoine bâti Nadine Bassière ont précisé, en préambule, que certains axes dégradés étaient du ressort du département, à l’image du boulevard de Saint Dié. « La commune de Gérardmer, c’est 117 km de voirie à entretenir. Depuis 2 ans, vous le savez, nous devons faire des choix budgétaires en fonction de beaucoup de contraintes, dont la dernière en date concernant l’énergie, avec une augmentation estimée à plus 500 000 €, et ce n’est sans doute pas fini ! Nous avons prévu pour cette année 300 000 € de budget pour les chaussées, une douzaine de rues seront concernées par des travaux d’enrobés, d’enduits et raccommodages etc. »

Enfin, dernière question du groupe concernant la cession par la ville des deux lots de l’ancienne école de Kichompré pour laquelle les dossiers de candidature devaient être envoyés à la Mairie avant le 31 mai 21. Cession sur la bonne voie avec un premier lot (ancienne annexe de l’école) qui devrait faire l’objet d’un projet de 8 logements/appartements pour de la location annuelle et un terrain (lot 2) qui serait utilisé pour une construction de plein pieds adaptée PMR, là aussi pour de la location annuelle, même s’il a été rappelé que pour l’heure, on ne pouvait contraindre les futurs propriétaires sur le type de location. Il s’agit donc d’un contrat purement moral, mais le maire a déclaré être confiant sur ces deux projets portés selon son avis par des personnes de confiance. Stessy Speissmann qui a conclu en précisant que les Maires de Montagne allaient prochainement interpeler le Gouvernement sur la question de l’habitat permanent afin de se doter d’outils performants pour pouvoir agir concrètement.