Search
mardi 24 mai 2022
  • :
  • :

Écoresponsables et intergénérationnelles : ce sont les Journées Vertes de Notre Dame Ateliers, rencontres et découvertes

image_pdfimage_print

Dans le cadre de son projet pédagogique et environnemental « Fleurs, pucerons & coccinelles » (lire notre précédent article ICI !) qui prend forme de semaines en semaines, l’école Notre Dame organisait ses Journées Vertes auxquelles ont participé l’ensemble des élèves qui ont également reçu la visite des résidents de l’EHPAD Léa André et de la M.A.S du Tholy.

journées vertes ecole notre dame Gérardmer (1)Ces journées étaient programmées jeudi 5 et vendredi 6 mai dans le prolongement des récents aménagements réalisés en vue de la création d’un jardin pédagogique, ou encore de la présentation de la banderole « Fleurs, pucerons & coccinelles » qui permet de bien identifier ce projet soutenu par la Région Lorraine. Plusieurs ateliers attendaient les écoliers qui ont tous participé à cette belle opération avec tout d’abord des expédions au marché de Gérardmer le jeudi matin afin d’aller chercher des semis et surtout des replants pour alimenter les bacs potagers qui on été installés dans la cour de l’école.

« Nous avons comparé les prix et budgétiser, les enfants ont pu poser des questions aux maraichers et nous avons fait le choix de ce qui va être planté vendredi dans les bacs de l’école et dans ceux de l’EHPAD. Les résidents de Léa André souhaitent des fraises et des fleurs et les enfants ont choisi des fraisiers également, des tomates cerises, un peu de poireaux et de patates douces, des courgettes, de la salade et des aromates » précisait l’enseignante Valérie Didier de retour du marché avec ses élèves. Et d’ajouter : « Il y a aussi eu une séance de dégustation de tisanes à la menthe et à la mélisse que nous avions planté l’an dernier et la distribution de semis de cornichons, melons et courges que nous avions commencé à faire l’an dernier également ».

Les écoliers avec Bernard Hocquaut, apiculteur.

Les écoliers avec Bernard Hocquaut, apiculteur.

En parallèle, les écoliers se sont succédé dans deux salles de classes où les attendaient autant d’intervenants : Rémi Dumesnill encadrait un atelier bois & nature dans lequel les enfants ont eu le plaisir de construire différents objets en bois tels que des petits porte-manteaux, des nichoirs à mésanges et des mangeoires pour les oiseaux, des petits bateaux ou encore des hôtels à insectes. « Ils travaillent sur la base de kits que j’ai préparés ainsi qu’avec des gabarits. je scie les éléments et ensuite ils font le montage au marteau » explique l’intervenant. Quant à Bernard Hocquaut, apiculteur basé à Faucompierre et représentant du syndicat du département, c’est avec une ruche pédagogique et une série de panneaux dédiés à la vie des abeilles qu’il a pu faire découvrir aux bambins la vie de l’un des insectes les plus passionnants et appréciés du grand public. Et pour cause, l’abeille produit du miel qui a d’ailleurs était goûté au cours de ces journées qui ont été particulièrement appréciées par l’ensemble des participants, petits et grands, écoliers ou résidents.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.